LADY NADA — Partout où vous allez, vous êtes le représentant de ce que vous servez.

13 avril 2024 10 Par sylvaindidelot

Canalisation publique du 9 avril 2024 par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire.

 

Chères âmes de Lumière et d’Amour, c’est moi, Lady Nada qui en ce jour vient vous parler, vous parler dans le cœur, vous parler dans le corps. Je souhaite laisser entrer ce message dans l’espace le plus profond de votre Conscience.

 

Rien n’est réellement le fait du hasard dans votre monde. Tout est plus ou moins quasiment programmé, pour que tout soit vécu dans des instants et des moments précis dans la réjouissance pour ce monde.

Vous vivez encore cette transition, ces moments de transition vers l’arrivée d’un nouveau paradigme mondial. Votre monde en mutation avance probablement beaucoup plus vite que vous ne l’imaginez. Je dis cela car il serait facile d’imaginer que vous vivez en vérité un recul, néanmoins ce n’est pas vrai. Il serait facile d’imaginer que c’est de pis en pis, c’est l’apparence. C’est ce que l’on essaie de vous faire croire. L’Ancien Monde résiste à une multipolarité. L’Ancien Monde résiste à lui-même.

 

Chères âmes de Lumière et d’Amour, ce monde occidental dans lequel vous vivez s’est perdu. Il a essayé de créer de nouvelles valeurs, oubliant celles qui ont maintenu sa population stable pendant des centaines d’années. Alors, cette instabilité que vous vivez aujourd’hui est peut-être due à ce que vous avez appelé les idées modernes, ou le modernisme d’une manière générale. Nous ne sommes pas ici en train de dire que le progrès n’est pas positif, il l’est. Cependant, voyez-vous, ce progrès ne devait pas — bien que prévu — rendre ce monde malade, dans la mesure où votre monde l’est actuellement dans cette position donc de changements importants.

Vous avez perdu des valeurs essentielles. Ces valeurs en fait que vous avez perdues sont notamment celles de la bienveillance pour beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, d’entre vous non, mais parmi la population.

Vos dirigeants ont tenté, et je parle déjà au passé, ont tenté de créer des écarts entre les religions, la couleur de peau, le style d’habillement éventuellement, les goûts personnels de chacun. Ces divisions ont fonctionné. Vous avez fini par vous définir quelquefois dans des castes particulières de plus en plus réduites, s’imaginant que les autres castes n’étaient pas en accord.

Ce chemin de divisions a été creusé sciemment, sciemment par ceux qui vous empêchent d’être au maximum de votre évolution sur la Terre, par ceux que vous entendez appeler sous le nom d’archontes : forces involutives qui tentent de vous empêcher d’accéder à votre plus grande Lumière, à votre propre connaissance, à votre contact avec votre puissance Supérieure, votre Conscience supérieure aussi.

Ces forces sur Terre contradictoires à votre propre plan, parfois, sont à dire vrai celles qui vous mettent à l’épreuve. Comprenez que quand vous arrivez sur la Terre, vous arrivez avec un plan préétabli et une victoire qui peut sembler certaine. Et ce sont bien ces archontes, pensant travailler pour la non-lumière, qui posent les obstacles sur vous et empêchent votre évolution.

Sachez qu’en théorie, puisque vous êtes tous des âmes élevées maintenant et en mode multivies depuis si longtemps, vous devriez passer ces épreuves assez facilement. Vous sentez les choses arriver, vous sentez les choses venir. Pour la plupart d’entre vous, vous en avez déjà Conscience avant même qu’elles ne se produisent. En conséquence, le seul moyen dans votre époque qu’avaient encore ces énergies de contrarier votre Plan divin, leur seule arme par contre c’est leur arme la plus puissante, est la peur associée à la division.

Si vous connaissiez mes enfants, mes amours, la valeur véritable de votre énergie, la valeur véritable de votre Conscience, vous ne laisseriez pas cette peur ou ces divisions vous corrompre, vous réduire, vous faire croire que vous n’êtes rien ou très peu finalement, que vous, votre caste, seul ne peut rien faire, ne peut rien bouger, ne peut rien changer et continuer comme cela à subir. Non.

 

Vous savez, il est nécessaire pour que l’Homme, l’Humain se réveille, que des catastrophes planétaires aient lieu.

Il ne s’agit pas forcément à ce sujet d’évoquer une guerre, déjà de comprendre que la Terre, elle, elle-même, poursuit son évolution. Elle poursuit son évolution, elle poursuit son chemin non pas contre vous mais pour vous. Lorsque vous évoquez le terme de Terre-Mère vous ne vous trompez pas, cette Terre vous porte comme ses enfants. Et comme n’importe quelle mère, à l’occasion, il faut qu’elle soit un peu plus sévère pour que ses enfants comprennent ce qu’elle essaie de faire passer comme message, ce message d’unité.

La nature est censée être votre exemple. Il existe des ʺguerresʺ dans la nature entre certains animaux qui se combattent les uns les autres. Cela existe encore même chez ce règne magnifique, pour autant, comprenez ceci, il y a une chose que ces règnes, végétal, animal et minéral ont comprise et qu’il est temps que vous compreniez aussi, c’est l’interdépendance entre espèces, l’interdépendance entre humains. J’aimerais que vous compreniez ceci plus profondément.

Si je dis l’interdépendance entre espèces, entre humains, vous êtes là à me répondre : « mais il n’y a qu’une seule race, la race des humains ! ». Je dirais que je ne suis pas d’accord avec vous, non que je veuille créer là moi aussi des différences, seulement vous dire que vous êtes tous différents. Plus de 8 milliards d’êtres différents, différents. Même dans la même famille, vous êtes différents quoiqu’interdépendants. Cela signifie que réellement vous avez, chacun d’entre vous, chacune d’entre vous, un pouvoir d’action sur vos proches, un pouvoir d’action sur votre ville, votre village, votre pays, dans certains cas même, plus, et souvent dans l’ignorance la plus totale, en croyant que vos pensées ne sont que personnelles et n’impliquent rien sur d’autres plans ou sur d’autres personnes.

Encore une fois dans ce contexte, vous vous trompez. Chacune de vos pensées a un impact sur l’ensemble de l’énergie planétaire avec plus ou moins de force, c’est sûr, par rapport au centre de votre rayonnement dans cette illusion terrestre, c’est-à-dire que l’endroit où vous êtes, vivra, vibrera aussi l’énergie que vous émettez dans votre rayon de puissance personnelle.

Ainsi, chacun d’entre vous est capable d’émerveiller ce monde, de placer la Paix où elle n’est pas, de placer l’Amour où il n’est pas, de placer le pardon où il n’est pas, puisqu’en votre nom Divin vous pouvez tout demander à l’endroit où vous êtes, demander à aider la Paix, demander à aider l’Amour, demander à aider la Joie et représenter cette Paix, cette Joie et cet Amour.

 

Refaisons à nouveau de vous, chers enfants, des travailleurs de l’Amour. Refaisons à nouveau de vous cette équipe à l’œuvre pour déployer ses ailes dans un monde de magie et de Paix. Le temps s’en vient. Le temps s’en vient, en l’occurrence n’attendez pas que ces temps nouveaux arrivent pour commencer votre œuvre, pour commencer votre chemin.

Partout où vous allez, vous êtes le représentant de qui vous voulez représenter. Retenez bien ceci, partout où vous allez, vous êtes le représentant de ce que vous servez. C’est mon message principal peut-être ce soir et je vais donc le répéter, partout où vous allez, vous êtes le représentant de ce que vous servez. Vous êtes de cette manière toujours en service.

Oh ! ce n’est pas un asservissement, bel et bien un service. Vos paroles, vos actes, vos gestes, vos pensées servent une sorte d’Énergie globale que vous pourrez nommer comme vous le souhaitez, sous le nom d’un ange, d’un archange, d’un Maître, de votre Conscience supérieure, de votre dieu personnel, peu importe, à tout instant vous êtes au service.

À l’évidence, chers enfants, vous n’êtes pas dans une église, vous n’êtes pas dans un monastère en apparence, néanmoins je vous invite, dans ce temps précis que vit votre humanité, à vivre les choses de la sorte, à comprendre que vous êtes ce représentant, cette représentante de la Lumière, je l’espère, je le sais.

 

Cela bien entendu peut pour certains poser une forme de pression. Cela peut vous faire vous poser des questions. L’impression première qu’ont certaines personnes quand on dit cela en tant que Guides, c’est « mais, cher Guide, je vais perdre ma liberté. Je ne pourrai plus faire ce que je veux. » Bien sûr que si, ta volonté et celle du Ciel sont associées, c’est pourquoi chacun de tes gestes, chacun de tes mots, chacun de tes… TOUT en fait, chacun de tes ʺtoutʺ c’est une drôle de phrase, pourtant en pratique, cela signifie que tout ce que vous faites a un sens ou amène le monde dans un sens, amène votre monde dans un sens particulier.

Que souhaitez-vous pour le monde ? Ce que vous souhaitez pour le monde, soyez-en la référence, tout de même n’employez pas les mêmes armes que ceux qui vous combattent, les archontes. Si vous employez la peur et la division, si vous employez la menace, finalement vous ne servirez pas ce que vous croyez. Et certains d’entre vous se sont fait suffisamment ʺavoirʺ par les archontes pour être convaincus qu’en répandant la peur qu’un camp gagne ou qu’un autre perde, qu’en réalité, ils ne se sont même pas aperçus qui ils servaient.

Si vous servez la Lumière, alors vous n’aurez qu’un objectif, la Paix. Ce sera votre seul objectif la Paix. L’Amour, la Joie, la Lumière, cela fait effectivement des objectifs parallèles, quoi qu’il en soit, en aucun cas vous ne souhaiterez une victoire d’un ou l’autre dans une guerre. Cela n’est pas possible.

Je le répète, les mouvements planétaires actuels et extraplanétaires, des mouvements cosmiques vont aider ce monde à se remettre sur ses propres rails. Il est nécessaire que l’Humanité se souvienne de l’ensemble qu’elle est, c’est-à-dire que cesse la division peut-être par un événement tonitruant, et n’imaginez pas quelque chose que vous connaissez maintenant.

 

Mon rôle, mon chemin d’amour sur votre planète dans l’accompagnement des flammes jumelles, dans l’accompagnement des êtres qui s’aiment, mon rôle est de faire en sorte que se répande le plus d’amour possible sur cette Terre. Le plus d’amour possible, cela signifie le fait que se propagent de plus en plus d’énergies communes de rassemblements, d’énergies communes de projets aussi, des projets qui auparavant étaient séparés dans le monde entier et qui vont se réunir pour une cause grande et noble, comme là aussi l’être humain, dans sa perversion j’allais presque dire consommation, a oublié le partage.

Chacun développe, réfléchit dans son coin, et peu de partages sont faits des connaissances d’un bout à l’autre du monde. Même à votre époque moderne où l’information se diffuse si vite, la vraie et la fausse, même dans ce monde-là, les vraies recherches sont de temps à autre un peu cachées alors qu’elles seraient nécessaires.

Je parle de ces inventions qui libèrent. Je parle de ces énergies qui vous libèreront, qu’elles viennent du Ciel ou de la Terre. Encore une fois, l’époque que vous vivez est prompte à révéler cela, prompte à révéler ces brevets, ces inventions, ces possibilités. Si vous saviez combien d’inventions libératrices ont été mises au placard par vos gouvernements, vous seriez malheureusement en colère.

 

Vous savez, cette émotion, il ne faut pas la vivre, la colère, la peur. Il faut la traverser, oui. Quand je dis ʺne pas la vivreʺ, cela veut dire ne pas en faire ce que vous êtes, ne pas dire « je suis en colère » par contre « je traverse un moment de colère », là, c’est juste. Avant tout, ne vous associez pas à la peur, ne vous associez pas à la colère, traversez cela. Si ceci vous arrive, traversez-le. Traversez-le comme un orage. Vous ne dites pas « je suis l’orage », vous dites « je traverse un orage ». Faites pareil avec ces émotions ʺnégativesʺ. Je ne vous demande pas de les brider, de les cacher au plus profond de vous, cela ne sert à rien, cela finit toujours par ressortir tôt ou tard. Le jeu est fait ainsi.

Souvenez-vous, votre monde est une illusion utile, un moment d’apprentissage de qui vous êtes, un moment de rappel à votre plénitude, un moment fait pour se souvenir de qui vous êtes vraiment.

 

Elle arrive très souvent cette question : « Pourquoi avons-nous oublié qui nous sommes ? » C’est difficile de vous répondre en mots humains. Je vous dirai juste ceci, vous ne l’avez pas oublié, vous l’avez seulement recouvert de beaucoup de couches, de beaucoup de corps, de beaucoup d’ego.

Se souvenir de qui vous êtes, laisser l’Amour entrer dans votre vie, l’Amour de Dieu, ce n’est pas une chose compliquée. Il vous faudra quitter quelques trajectoires qui sont des pertes de temps, cesser de vous demander ce que vous pouvez faire pour vous-même à la place de ce que vous pouvez faire pour la multitude et vous-même, cesser donc d’avoir peur pour vous.

Souvenez-vous que vous êtes immortel, invincible en tant que Conscience. Le corps n’est que temporaire, je sais que vous y tenez beaucoup. Je sais que c’est ce corps qui vous permet d’établir des relations, notamment d’amour avec vos proches, alors que l’amour ne meurt jamais. Dieu réunit toujours ceux qui s’aiment. Tous ceux et celles que vous avez aimés, vous les retrouverez. Aussi bizarre que cela puisse paraître, même les objets que vous aurez aimés, vous finirez par les retrouver dans un autre plan. Je ne vais pas prolonger cette parenthèse pour l’instant, je veux uniquement vous dire que tout ce que vous aimez prend vie et restera en vie à tout jamais. C’est un de vos grands pouvoirs.

 

Or, malheureusement, certains d’entre vous aiment la guerre, aiment se battre, aiment mettre les autres en colère. Cette forme d’amour, c’est l’utilisation du pouvoir Divin dans un sens involutif. C’est possible, vous êtes tout-puissants dans votre création. Vous avez le droit de créer des freins. C’est vrai. Vous en avez le droit parce que votre Conscience supérieure, votre Présence Je Suis et Dieu lui-même ne sont pas des juges, exclusivement des observateurs Conscients bienveillants.

Vous avez le droit de créer des freins, de renforcer les archontes. Par ailleurs, mes enfants, ce que j’essaie de vous dire dans ces instants, c’est qu’en vous penchant à l’intérieur de vous-même profondément, en observant sincèrement quels sont vos désirs, maintenant vous pouvez comprendre que c’est par frustration que vous aurez émis la colère, ou des sentiments qui ne servent pas les plus hauts plans de chacun.

Votre véritable désir, c’est d’être dans les bras de Dieu. Vous cherchez TOUS ce réconfort, cette Paix et cet Amour-là. Ne le trouvant pas sur le plan terrestre, vous êtes en quelque sorte frustré. Et c’est la réponse à cette frustration, le fait de penser qu’en utilisant un chemin opposé à la Lumière vous pourriez éventuellement, par les pouvoirs qui vous seraient conférés, obtenir un peu plus de cet Amour. Pourtant il serait faux. Il serait simulé : de faux amis, de fausses compagnes, de faux compagnons, de fausses situations, rien qui vous amènerait à rejoindre le Père Tout-Puissant plus vite, au contraire, des choses qui ralentiraient votre progression vers cet état d’Être que vous désirez tant, être dans les bras du Père, dans les bras du Tout-Puissant. Vous êtes déjà ses enfants.

 

Je vais demander à certains d’entre vous un effort, si vous me le permettez. Bien entendu vous n’êtes pas obligé de me suivre, ce n’est dans ce contexte qu’un conseil, malgré tout écoutez-moi. Ceux pour qui résonne ce que je vais dire, laissez-le résonner en vous :

– Oubliez ce que vous croyez si stupidement savoir et comprendre.

– Oubliez tous ces êtres qui vous ont fait du mal et pour qui vous avez une envie de vengeance ou de justice absolues.

– Laissez cela. Laissez cela à vos côtés comme un vieux manteau. Ne vous dites pas que vous avez perdu en faisant cela. Ne vous dites pas que vous êtes raté si vous faites cela. À l’inverse, comprenez que ces couches vous empêchent d’accéder à votre véritable Lumière, d’accéder à ce pardon qui est sans doute une des armes les plus puissantes de votre Conscience. Déposez ces manteaux de théâtre dans ces histoires. Laissez faire la justice des hommes, surtout ne mettez pas toute votre énergie là-dedans.

– Renouvelez-vous. Acceptez de devenir quelqu’un que vous ne connaissez pas encore. C’est difficile cela. C’est très difficile d’accepter cela, de se dire « Finalement, je ne me connais pas. Je ne sais pas qui je suis. Je-ne-sais-pas qui je suis. Je veux savoir qui je suis. »

– Acceptez de recevoir l’Amour simplement, un amour tout simple, cette sensation qu’il y a autour de vous quelque chose, quelqu’un, une énergie — appelez cela comme vous le voulez — qui vous aime profondément, sincèrement, comme vous êtes, avec l’ensemble de vos qualités, avec l’ensemble de vos défauts, quelqu’un qui vous aime parce que ce quelqu’un sait, que ce que vous êtes est le véhicule parfait de l’expérience que vous avez souhaitée, une expérience pleine de paix, pleine d’Amour, pleine de ce ʺComment as-tu aimé ? Qu’as-tu fait pour ton prochain ?ʺ si fondamental dans votre existence.

Souvenez-vous, mes enfants, je l’ai dit et redit, quoi que vous fassiez, quoi que vous pensiez, quoi qu’il se passe, vous servez quelque chose. Vous êtes au service de votre Conscience supérieure ou vous êtes au service de la non-lumière, peu importe, constamment, vous servez. Je le répète encore c’est nécessaire dans l’enseignement : si vous prenez Conscience dans un maximum d’instants de cette question ʺqui est-ce que je sers en ce moment ?ʺ, la réponse vous portera à bien des progrès dans votre existence.

 

Nous entendons tellement vos questionnements actuels. Un des plus gros que nous entendons est « Va-t-il y avoir une 3ème guerre mondiale ? »

Vous savez ce que sont les trames temporelles. Évidemment qu’une de ces trames prévoit cet événement, et en même temps, votre Lumière n’est pas encore associée à cela. Cela signifie que vous avez toute possibilité d’échapper à cela. Vous êtes dans un moment céleste, cosmique, de révélations, de révélations de tout un tas de mensonges, et il est primordial de savoir ce que vous allez faire de ces révélations, ce que vous allez faire de ces vérités que vous allez connaître maintenant.

Allez-vous les mettre au placard, en vous disant qu’elles concernent des événements trop lointains et qu’il y a une actualité plus récente, une peur plus prioritaire aujourd’hui, ou allez-vous en profiter pour vraiment prendre Conscience que ceux qui vous ont menti il y a quelque temps sont encore ceux qui vous mentent actuellement et qu’il ne faut plus les suivre, plus les laisser en place ?

Votre monde, votre Terre elle-même va secouer l’énergie de ce monde pour que vous soyez en mesure de destituer les archontes, d’être capable d’avoir vis-à-vis d’eux un véritable NON.

 

NON.

Je souhaite la Lumière en moi, la Paix en moi,

et je souhaite rayonner cela sur ce monde entier.

Alors, NON.

Je dis NON à ceux qui veulent continuer à répandre la peur,

à ceux qui veulent faire croire que la Lumière ne gagnera pas,

à ceux qui veulent restreindre en liberté, en paroles et en actions,

NON.

 

Ce « NON » intérieur résonne avec ce « OUI » que vous avez prononcé il y a quelques années[1] à la Lumière. Il y a quelques années, la majorité d’entre vous sur cette Terre a dit « nous souhaitons l’arrivée des plans de Lumière ». Ce « oui » a été entendu. Par conséquent, il est temps maintenant que ce « non » intérieur qui dit ʺnon aux mensongesʺ soit entendu aussi. Toutefois, il faut qu’à l’intérieur de vous, vous soyez Conscient, je le répète, que ceux qui vous ont menti dans un passé sont aussi ceux qui vous mentent encore à l’époque actuelle.

Ne les suivez pas. Faites confiance à votre Lumière. Faites confiance à l’Amour qui vous traverse.

Je le ressens dans ce corps, je le ressens dans vos corps cet Amour.

 

Permettez-moi de vous embrasser de cet Amour, ici, maintenant.

Voyez comme ici tout est simple.

Voyez comme ici tout est tranquille.

Ressentez l’ordre dans le désordre,

la beauté à travers la laideur.

Cette énergie d’Amour qui vous traverse, elle vous pose, elle vous repose.

 

Elle est là pour que vous ayez la possibilité de toucher un échantillon de ce qu’est la Paix Éternelle ; un échantillon véritablement, avant de repartir dans cette bataille de Lumière qui est la vôtre en ce moment sur la Terre.

Chers humains, vous êtes à la Conquête de l’Amour pas à la conquête d’un territoire, à la conquête de l’œuvre unificatrice, à la conquête des Sages.

 

Beaucoup d’entre vous ont vu et verront dans ces temps des pouvoirs et des capacités se révéler en eux. N’en faites pas un nouvel ego. Ne considérez pas que vous avez personnellement un pouvoir ou une capacité, mais que l’Esprit Saint, votre Conscience supérieure a posé sur vous cette capacité de l’aider et d’aider et d’œuvrer à travers ce corps, à travers votre énergie. Vous n’êtes pas la source de votre don, vous êtes le représentant ou la représentante de ce don, de cette capacité.

Cette notion de service vous mettra en Joie. En effet, quel honneur de servir ce Plan de Lumière que vous désirez tant ! Quel honneur d’avoir été choisi comme vous l’êtes TOUS, pour répandre l’Amour dans un lieu où cela n’est pas si facile, dans un lieu où, pour que prenne vie chaque chose, vous devez l’aimer !

 

Cela pour beaucoup de gens semble être de simples paroles, un nuage dans la Conscience. Vous sentez mon énergie, et sans doute mes mots vous rassurent-ils, je l’espère. Cela dit, mes mots sont aussi un appel.

Réveille-toi, peuple de Lumière. Vois qui t’invite à l’Amour et à la Paix, et vois aussi qui t’invite à la peur et à la guerre, et choisis. Ensuite, quand tu auras choisi, ne recule pas. Avance. Œuvre. Mène ton projet. Moque-toi des obstacles. Si tu vas vers la Lumière, tu seras aidé, n’en doute point. Les œuvres sont à l’œuvre. Vos ancêtres, vos Guides, vos anges et bien d’autres entités Êtres de Lumière sont là, prêts à vous aider à préparer votre monde de Lumière et ce monde de Lumière.

 

Vous êtes à cette porte, je le répète, ce moment, cette transition si majeure. Oh ! Nous ne disons pas que tout va changer en quelques minutes, nous pouvons quand même vous dire que votre Conscience est prête. Quand je dis ʺvotre Conscienceʺ, je parle de la Conscience de l’humanité. Elle est prête cette Conscience de l’humanité. Elle est prête à cette œuvre commune de Paix.

Faut-il qu’un événement galactique survienne pour cela ? Peut-être ! Peut-être. En tout cas, je vous le dis, n’ayez pas peur car il est temps de se souvenir de qui vous êtes.

Voyez, beaucoup de religions quand elles étaient appliquées correctement vous rappelaient à quel point vous êtes lumineux, à quel point vous êtes UN, à quel point vous êtes immortel. Ces religions s’effacent petit à petit laissant place à des dogmes, à des lois. Comment ces religions peuvent-elles émettre des lois à l’occasion ? Il n’y en a qu’une : Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse. Cette loi est la Loi de l’Amour, évidemment. La loi de cet être qui fut mon mari en incarnation, et qui a laissé sa trace encore sur votre Terre un peu partout pour propager cette parole.

Jeshua n’a pas essayé d’établir une religion, il a essayé d’établir des principes, des règles, pas des lois, en tout et pour tout expliquer comment fonctionnent les choses réellement. Il en est ainsi parce que votre pensée est puissante en appel. Et lorsque vous êtes appelé dans le Royaume de Dieu, n’imaginez pas toujours que ce Royaume soit un royaume extérieur, pour la bonne raison que votre être, votre corps est aussi le Royaume de Dieu.

Si vous saviez à quel point chacune de vos attitudes, chacune de vos pensées, ont une action sur votre monde comme je l’ai évoqué au début de mon discours. Certains prendraient peur, d’autres prendraient dans une forme d’orgueil cette impression d’être Dieu Lui-même. L’idée est de prendre Conscience simplement que personne n’est là sans impact sur ce qu’il se passe autour de lui, autour d’elle, sur sa vision du monde. Personne n’est sans impact.

 

« Comment pouvons-nous faire pour aider ce monde ? » Soyez Conscient à chaque instant d’être le représentant et la représentante de quelque chose de puissant, de grand et de fort, quelque chose qui ne souhaite pas le mensonge, inversement que la vérité se divulgue et qui va aider à déverser cette vérité.

Soyez représentant et représentante de la Paix partout où vous êtes. Dans n’importe quel lieu, dites : « Je souhaite la Paix en ce lieu. Je pose la Paix en ce lieu ». Prenez Conscience de ce que vous demandez, jusqu’à ce que vous le ressentiez dans votre corps comme à la fois l’émetteur et l’écho de votre propre message.

Faites de votre corps le résonateur, le vibrateur de ce que vous désirez.

N’associez pas ce qui vous arrive avec des échecs. N’associez pas ce qui vous arrive avec la honte. Dites-vous, si c’est le cas, que vous êtes invité à vous renouveler, à accepter d’être quelqu’un d’autre. Je le répète, vous ne saurez pas forcément qui est ce quelqu’un d’autre — et je ne parle pas ici d’un phénomène de transmigration d’âme mais bien de vous-même — de vous reconnaître à nouveau, de vous reconstruire à nouveau.

Alors, certaines épreuves sont difficiles, elles vous obligent à vous reconstruire, à vous reconsidérer. Pour certains d’entre vous ce sera nécessaire, utile, pas agréable au départ, dans la mesure où c’est difficile de se dire que tous les anciens schémas, tout ce qui était là avant a disparu. En revanche il est temps. Il est temps de se reconstruire sur des bases nouvelles, sur des bases différentes, sur des bases simples, simples.

 

Ce monde a amené la division. Ce monde moderne, dont j’évoquais au début l’engeance, a provoqué la division ainsi que la complexité. Les véritables choses sont simples. Les véritables enseignements sont simples. Les gens qui essaient de complexifier les enseignements, jusqu’à en faire des formules quasiment indéchiffrables, ne souhaitent que créer une élite faisant de manière compliquée des choses qui peuvent être faites de manière simple, à travers ce bon sens qu’ont toujours connu vos âmes paysannes.

Nous avons une admiration profonde pour ceux que vous appelez les paysans de ce temps et des autres temps. Ce sont des êtres qui arrivent à répandre la culture, à donner à manger à leurs prochains, à nourrir leurs proches et à prendre soin de la nature, d’autant plus qu’ils comprennent parfaitement qu’ils sont en symbiose avec cette nature, et que la nature prendra soin d’eux s’ils prennent soin de la nature.

Voyez, ce sont des règles simples. C’est cela le bon sens paysan. C’est à cela que je vous invite, sans forcément vous mettre à la culture, à comprendre cette symbiose. Prendre soin de l’autre, que l’autre soit la nature ou une personne, c’est prendre soin de soi. Il y a des échos à tout ce que vous faites, à tout ce que vous dites. C’est essentiel.

Peut-être qu’un des grands défauts humains c’est la désinvolture. « Ce n’est pas grave. Ce sera pour le prochain. Ce sera pour après mon départ. Ce sera pour dans 10 000 ans » et on ne fait rien, on ne prépare rien, on n’attend rien. Or, souvenez-vous que vous allez à nouveau vous incarner probablement dans ce plus tard où vous pensez ne plus être. En vérité, je vous le dis, c’est à vous-même que vous préparez tous les chemins. C’est à vous-même que vous préparez la planète et le monde. Alors, rien n’est inutile même si certains d’entre vous se disent « mais je meurs dans deux ans, que puis-je donc faire ? Après moi, le déluge », comme vous dites souvent dans vos expressions. Vous avez tort, étant donné que vous préparez, quoi qu’il arrive, le chemin à vous-même, et vous posez des pierres que vous retrouverez dans un autre temps et un autre espace.

Cela vous est sûrement déjà arrivé pour la plupart d’entre vous de vous trouver dans un lieu et d’en comprendre l’architecture, c’est-à-dire d’être présent et de vous dire « non seulement je connais ce lieu, mais il y a quelque chose de profond. Il y a comme des souvenirs dans ce lieu dont je ne me souviens pas, quelque chose de fort, de puissant. » La plupart du temps vous y avez été, vous y avez vécu, vous l’avez peut-être même construit ce lieu. Ne l’oubliez pas, vous laissez des traces à vous-même tout le temps, tout le temps.

Vous adorez, je vous le dis, dans cette illusion qu’est l’expérience terrestre, vous adorez retrouver sans cesse vos vieux souvenirs, vos vieux tableaux, vos vieux décors, vous aimez les revoir. Cela vient rassurer votre inconscient sur votre immortalité. Quand vous voyez ces lieux, ces paysages, ces œuvres, quelque chose en vous de profond ressent à nouveau cette immortalité qu’est la vôtre, cette Conscience que la vie ne cessera jamais, et cela vous porte à la paix et à la gratitude, à la gratitude.

 

Quelle ingratitude existe dans ce monde ! Oh ! pas seulement envers ce que nous sommes nous ou ce que sont les canaux qui prononcent nos messages, ceci importe peu. Par contre l’ingratitude envers la nature, celle-là est dommage, vraiment dommage et dommageable car c’est votre Mère. Elle prend tellement soin de vous. Elle est le véritable combat juste.

N’imaginez pas qu’elle ne sache pas se régénérer, sachez tout de même en prendre soin. Ne vous culpabilisez pas de tout ce qui lui arrive, vous n’êtes pas responsable de tout non plus. Prenez-en soin. Prenez-en soin comme de cette vieille mère qui ne vous quittera jamais, qui sera là, quelle que soit la forme que vous allez prendre. De plus, quels que soient vos envies, vos désirs, elle continuera à vous nourrir d’une manière ou d’une autre.

Parfois elle se fâchera. Parfois elle fera quelques rappels. Parfois vous la trouverez difficile avec vous. Cependant, en grandissant en âme, en amour, vous comprendrez qu’elle a fait cela pour vous révéler, pour vous dire qui vous êtes. Un peu comme le font toutes les bonnes mamans de ce monde, avec qui vous avez été fâché, avec qui cela a été difficile, néanmoins pour qui vous avez vraisemblablement maintenant un amour plus grand même que par le passé quelquefois, pour certains d’entre vous. Car vous avez compris que c’était cela aussi aimer, éduquer un enfant, c’est être capable de créer cette symbiose et cette énergie, de l’empêcher de partir de travers, dans ce que l’on pense être de travers.

Oh ! la Terre peut elle-même faire quelques erreurs, bien que globalement, elle soit d’une extrême et grande bienveillance, et s’il est quelqu’un qui est à votre service et que vous devriez servir aussi un peu, c’est elle.

 

Voilà le message que je voulais répandre ce jour :

– vous rappeler à quel point chacune de vos pensées, chacun de vos instants, chacun de vos moments, chacun de vos actes servent ;

– servent une œuvre que vous devez choisir et servir tout le temps. Ne changez pas d’œuvre toutes les cinq minutes, servez-là longtemps pour en voir les effets.

– N’ayez pas peur de ce qu’il se passe en ce moment, cela révèle la Lumière.

– Souvenez-vous aussi que ceux qui vous ont menti par le passé essaient maintenant de créer de nouveaux mensonges. Ne rentrez pas dans leur jeu. Faites tout ce que vous pouvez pour y échapper et pour révéler leurs propres mensonges. C’est votre part, c’est votre chemin aussi.

– Enlevez les manteaux de théâtre pour révéler la Lumière qui se cache derrière tout cela.

Et puis, n’oubliez pas tout cet Amour que nous sommes capables de vous donner, ces bras que nous sommes capables de tendre. Nous ne pouvons pas tout faire à votre place, toutefois nous pouvons vous donner l’énergie, l’Amour, la Paix et la bienveillance nécessaires pour cela.

Faites-nous confiance. Ayez confiance en la Vie. Ayez confiance en l’Amour. C’est le seul Plan qui de toute façon tôt ou tard se révèlera, quand l’ombre elle-même aura compris qu’elle sert la Lumière.

 

Soyez bénis.

[1] Août 2019. cf. canalisation Ange Emmanuel du 02.07.19

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  ce site  http://sylvaindidelot.com
  • que vous mentionniez le nom de Sylvain Didelot

Replay de la video disponible ici : https://admin.legrandchangement.com/viewproduit.asp?i_forfait=80168&i_catego=47799