JESHUA — HAZIEL — MELCHISEDECH — Préparez-vous à œuvrer pour la Lumière. — Questions/Réponses.

5 mai 2023 17 Par sylvaindidelot

Canalisation publique du 02.05.2023 par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire.

Bonjour à tous, chères âmes de Lumière. Nous serons peut-être deux ou trois à vous parler aujourd’hui, dans ce moment[1]. Je suis Jeshua, et je suis honoré de votre présence dans ce temps et dans cet espace qui est le vôtre.

Nous décrivons souvent ce moment en disant ʺdans ce temps et dans cet espace qui est le vôtreʺ. Si nous parlons ainsi, c’est parce que pour vous rejoindre nous changeons de temps et nous changeons d’espace. Pour cela, chacun d’entre nous pour vous parler quitte un temps plus permanent, plus entier, pour intercéder, intervenir, à l’intérieur de quelque chose que vous pourriez appeler le passé. Effectivement, de notre part, c’est un petit peu comme si nous vous parlions du futur, d’un futur qui n’est même pas forcément votre futur, mais qui est un futur. Je vous dis cela parce que ceci nous permet de voir les corrections, modifications, améliorations, que vous pourriez en tant qu’êtres incarnés porter dans votre temps, porter dans votre espace.

 

Commençons par le temporel justement. Vous êtes encore dans une zone de transition, une zone de transformation. Cette zone n’est pas une zone aussi dangereuse que vous pourriez l’imaginer. C’est un moment nécessaire. C’est un moment où les dogmes vont commencer à entrer en collision avec votre Nature véritable. Ce moment où vous entrez — que moi j’appellerais fin 2023, début 2024, je sais que vous n’êtes pas encore dans la deuxième partie de cette année — cette période est une période vraiment qui nécessite d’établir de nouvelles règles.

Alors, certains essaieront d’établir de nouvelles règles. Évidemment, pour qu’une règle soit comprise il faut qu’elle soit simple, pour qu’elle soit acceptée, il faut qu’elle soit simple. Seulement, pendant que certains essaieront de créer des catégories, et de vous dire : « Il faut aimer telles personnes, telles personnes, tels types de personnes », ils créeront des différences, des différences par attraction sexuelle, des différences par la physiologie, des différences par la couleur de peau. Et tous ces gens qui vont créer de nouvelles règles et de nouvelles catégories, en fait, vont continuer la division en prêchant la tolérance.

Pourtant, ici, la règle est simple. Je l’ai énoncée il y a déjà plus de 2000 ans : aimez-vous les uns les autres. Aimez-vous les uns les autres, n’est-elle pas simple cette règle ? Là, certains d’entre vous diront : « Elle est simple en théorie, mais en pratique », mais en pratique, elle est le défi justement de votre incarnation. C’est cette pratique du ʺaimez-vous les uns les autresʺ qui est votre mission terrestre. Vous devez passer d’un moment de régression de votre état, qui est celui de votre naissance, à un moment de progression de votre état qui sera celui de votre mort. Excusez-moi si cela choque certains d’entendre cela, et je ne suis pas en train de l’annoncer votre mort. Je suis en train de dire que l’expérience terrestre est une expérience profondément évolutive, profondément évolutive dans l’amour, dans votre capacité à vous révéler en toute chose, en tout lieu et en toute personne aussi. J’ai bien dit en tout lieu, en toute chose et en toute personne, c’est-à-dire reconnaître que si vous êtes une étincelle de Dieu le Père dans un corps, ce qui vous entoure est une étincelle de vous dans la forme. C’est pourquoi, que vous le vouliez ou non, que vous le souhaitiez ou non, vous êtes reliés à tout ce qui vous entoure sans la moindre exception, du plus gentil au plus méchant comme vous dites.

Dès lors, comprenez que la Lumière est nécessaire. Votre lumière, votre amour est nécessaire pour éclairer chaque facette d’ombre de ce corps terrestre, de cet environnement auquel vous êtes reliés. Je vous invite donc à porter votre lumière et votre amour sur ce qu’il y a de plus sombre et à vénérer aussi, aimer aussi évidemment ce qui est Lumière, néanmoins je le répète, vous êtes venus apprendre dans une zone où c’était ʺcompliquéʺ d’aimer. Le défi est justement de vous placer dans un espace et dans un temps où il n’est pas facile d’aimer, par conséquent, où cela demande un travail intérieur, une conscience, une élévation de la conscience jusqu’à retrouver, j’ai bien dit retrouver, cette compréhension que vous ne faites qu’un avec l’expérience tout entière.

Ce chemin, cette voie, nécessite votre époque, nécessite ce collapse, cet effondrement de votre société actuelle, une société qui divise, une société qui fait peur, d’une société où le contrôle n’est pas dans l’harmonie amoureuse, au contraire, dans l’argent et le pouvoir. En conséquence, l’argent et le pouvoir doivent trouver une autre voie, une autre engeance, d’autres moyens pour vous servir d’intermédiaire ou de relation à ce monde physique.

 

Vous allez vivre des mois assez difficiles encore. Vous allez comprendre qu’aucune religion ne vous sauvera. La spiritualité vous aidera. À l’inverse, les religions ne sauvent pas quand elles déterminent, encore une fois, un dogme de celui qui détermine la vérité face à celui qui, quoi, ne la détiendrait pas ? Pourquoi ? Pensez-vous que la vérité soit l’apanage de gens qui sont des sachants ? En vérité, elle est déjà en vous. Chacun d’entre vous sait déjà ce qu’il a à être et ce qu’il a à faire, caché derrière des masques de société, derrière l’apparence de devoir faire ceci, de devoir être cela, chacun d’entre vous connaît déjà ces règles simples, je le répète, qui vont être mises en œuvre. Aimez-vous les uns les autres, répandez votre lumière et votre amour, faites aux autres ce que vous voudriez que l’on vous fasse, voici des règles simples. Elles pourront même paraître trop simplistes. Encore une fois, je le répète, c’est votre défi, c’est votre incarnation même qui a choisi cela.

 

Âmes de Lumière, car vous êtes pure Lumière, ayez confiance en ce chemin aussi, car cette voie, ces difficultés que vous allez traverser, que vous traversez actuellement, visent à créer un monde qui va simplifier pour les prochaines incarnations cet apprentissage. Ainsi, je vous le dis, il y a eu bien des époques où ce défi de se révéler en tout était peut-être encore plus difficile que pour vous maintenant. Vous êtes des pionniers et des êtres qui travaillez, œuvrez, afin d’aider chacun, vous-même, votre prochain et votre descendance, à vivre cette expérience Terre, l’expérience de cet espace-temps, avec plus d’harmonie, plus de simplicité, plus de facilité.

Alors, pour faire cela, l’univers, votre univers manifesté va créer un monde polarisé, vous le verrez, une sorte de séparation entre plusieurs modes de coexistence, des modes de coexistence qui vont s’aligner petit à petit. Parce que, si dans un premier temps vous allez voir un monde bipolaire se mettre en place, c’est tout simplement pour que vous compreniez que le monde qui pensait avoir le pouvoir sur tout jusque-là ne l’aura plus, ne pourra plus l’avoir entièrement. Et donc, cette hégémonie va être tenue à discuter avec sa polarité. Vous-mêmes, chères âmes de Lumière, vous allez être obligées de discuter avec votre polarité, votre ou vos peut-être côtés sombres, comme vous dites. Il va falloir faire paix en vous, comme ce monde va souhaiter faire paix à l’extérieur après cette période de modifications et de changements importants.

 

Dans cette épreuve, dans ces temps, vous ne serez pas abandonnés. Vous vous abandonnerez peut-être pour certains, par contre, votre croyance d’être seuls sera plus dangereuse que la réalité. Vous n’êtes pas seuls et je ne parle pas que du Ciel, je ne parle pas que de l’Invisible, je parle de ce qui va se faire sur Terre. Je parle de ce que vous allez connaître, chères âmes de Lumière. Chacun, chacune d’entre vous à l’intérieur, possède la ressource et l’envie du partage, de l’œuvre. Ceci prendra sa place.

Certains d’entre vous, il est vrai, ont décidé de faire cela depuis le monde de l’Au-delà. Donc certains d’entre vous vont partir, pour aider depuis l’Autre Monde ceux qui seront restés. C’est vrai. Cependant c’est juste, parce qu’il y a besoin aussi, non seulement d’un équilibre sur cette Terre, mais aussi d’un équilibre entre le monde de ceux qui sont partis et le monde de ceux qui restent dans votre expérience. Cet équilibre se fait. Cela vous été dit, mais je le répète, vos ancêtres, ceux qui sont partis déjà, sont en ces moments aussi en train de s’occuper de votre plan, en train de s’occuper de ce qu’il se passe sur Terre, en train de reposer, de rebâtir, de recréer les idées, les concepts, les informations de ce qui est votre futur. Vous pouvez avoir confiance en ces êtres, tout simplement parce qu’ils sont pure bienveillance, même s’ils ne sont pas tous d’accord entre eux, car chacun d’entre vous garde son caractère dans l’Au-delà un petit peu encore. Malgré tout cela, votre monde est prêt.

Votre monde est prêt à changer, mais vous, êtes-vous prêts à changer ? Êtes-vous prêts à passer par quelques moments, quelques semaines, quelques mois difficiles pour faire évoluer ce plan ? Je vous pose la question. Non que vous ayez réellement le choix, car ce qui doit être, sera, toutefois, il y a une invitation en moi à vous dire soyez prêts, préparez-vous. Préparez-vous à œuvrer pour la Lumière. Préparez-vous, il est vrai pour quelques moments difficiles parfois, dans certains pays plus que d’autres.

Ce passage est merveilleux. J’y veille, nous y veillons, car nous vous aimons. Vous restez, vous êtes et vous serez nos frères, nos sœurs. C’est important ce mot, nos frères, nos sœurs, parce que tout est là, dans cette fraternité.

 

La majorité de ceux qui m’entendent ce soir ou qui me lisent est en France. Vous avez déjà des principes. Vous avez déjà énoncé les règles, liberté, égalité, fraternité, dans la solidarité et l’amour. Vous avez dans votre pays la possibilité de montrer au monde entier votre volonté, de montrer votre courage, votre détermination — pas se battre contre des forces de l’ordre, mais à se battre contre les forces de désordre. Ce sont des forces parfois invisibles, parfois visibles, d’autant plus que le chaos ne sert que la non-lumière. L’ordre sert la Lumière. L’ordre, c’est de se réunir, de commencer ce travail, d’être prêt à cela simplement. Cela c’est l’ordre, c’est ce qui relie et pas ce qui sépare.

 

Parmi vous, nous entendons ce questionnement : « Est-ce que toutes les vérités vont être révélées ? Est-ce qu’ils vont être condamnés, ceux-là qui ont fait le mal sur cette planète ? » Pourquoi voudriez-vous condamner un de vos frères, une de vos sœurs ? Ne préfèreriez-vous pas qu’elle se convertisse ou qu’ils se convertissent, qu’ils changent, qu’ils évoluent ? Si ceux que vous condamnez étaient réellement votre frère ou réellement votre sœur vous ne souhaiteriez pas les emprisonner, vous souhaiteriez les convertir, leur montrer un chemin plus juste, un chemin plus évident dans l’amour. Agissez ainsi, car c’est la bonne solution. Ne montrez pas votre rejet, plutôt votre envie d’avancer, de progresser. C’est un conseil que je pose ici, que je pose — je le répète — pour éviter des temps et des espaces encore plus difficiles, pour simplifier les choses, car si vous créez des ennemis, vous les verrez. En conséquence, je vous dis créez des amis, ne créez pas des ennemis. Je vous le dis, la voie juste passe par là, la voie la plus simple passe par là, mais vous choisirez votre chemin, votre chemin qui de toute façon est un chemin de révélation, un chemin de Lumière.

Chères âmes, je vous laisse maintenant entre les mains d’un archange. C’est l’archange Haziel. Il est déjà venu vous parler. Je pense que son intervention peut être éclairante quant à l’utilisation aussi de votre corps dans cette modification.

Merci de votre écoute, chères âmes de Lumière. Recevez mon Amour et ma Grâce qui est la vôtre, bien sûr.

 

Je suis Haziel. Je vous remercie de votre écoute, de l’écoute que vous avez portée à Jeshua. Je voudrais maintenant vous parler de votre corps.

Votre corps est l’outil merveilleux qui vous a été donné pour manifester la présence divine dans un monde de forme, dans un monde illusoire, néanmoins, dans un monde qui pour vous est juste et vrai dans sa plus grande apparence.

Ce corps qui est le vôtre est un réceptacle, une sorte, plus qu’une interface, une sorte de pile — cherchez le terme dans votre temps — une sorte de pile énergétique qui enregistre, avale, reçoit de la Lumière, de la pure Lumière. C’est au-delà de l’Amour encore la Lumière. L’Amour bien sûr est tout ce qui est, toutefois la Lumière est une sorte d’Amour Pur. Comprenez que c’est de cela que nous parlons quand nous parlons de Lumière, un Amour Pur. Parce que vous voyez, votre amour est encore polarisé, vous arrivez encore à donner une gradation dans l’amour, aimer plus, aimer moins. Avant tout, la Lumière est neutre. La Lumière, c’est la Lumière. L’énergie, c’est l’énergie. N’entrons pas trop dans ces considérations et passons tout de suite à une sorte de pratique.

Permettez à votre corps de recevoir plus de Lumière, plus d’Amour Pur par la pratique suivante :

Entrez à l’intérieur de vous. Fermez vos yeux.

En respirant assez lentement, apaisez votre corps. Apaisez votre esprit.

Acceptez de vous recevoir et de vous ressentir de plus en plus en paix pendant un temps, accordez-vous une pause.

Je suis la Paix. Vous pouvez répéter cela : Je suis la Paix.

Maintenant, tout en continuant à respirer calmement, je vous invite à vous imaginer, à vous savoir, à vous comprendre, à vous dessiner, entouré d’or, entouré d’une lumière de couleur or, dorée, profonde, profondément lumineuse, comme si vous étiez entouré de cette Flamme d’Or si importante.

Et pour recevoir l’énergie, pour compléter cette énergie en vous, vous allez dire :

Je suis un être de Flamme dorée. Je suis un être de Flamme dorée.

Je suis la pure Lumière et la pure Conscience. Je suis la pure Lumière et je suis la pure Conscience.

Continuez à visualiser cette Lumière, cette Flamme.

Essayez d’établir à l’intérieur de vous un compteur par exemple, où 100 signifierait que vous êtes rempli et 0 signifierait que vous êtes vide.

Et observez les chiffres de cette jauge de Lumière augmenter en vous à chaque inspiration et à chaque expiration.

Laisser ces chiffres monter en vous.

Continuez à visualiser la Lumière et continuez à regarder ces nombres, ces chiffres augmenter.

Je suis un être de Lumière dorée. Je suis pur Amour et pure Conscience.

Faites monter votre jauge d’amour, votre jauge de paix et votre jauge de joie.

Soyez conscient que cette Lumière dorée existe comme vous existez, dans le même monde, dans le même esprit.

Laissez cette énergie vous remplir.

Si vous sentez des résistances, c’est qu’une part de vous refuse l’énergie. Vous trouverez les moyens de supprimer ces refus, de faire une pause et d’accepter cette énergie. Vous reviendrez plus tard sur ce qui vous bloque, mais pour le moment, libérez-vous,

et recevez encore cette énergie.

Continuez, continuez. N’ayez crainte.

Vous verrez parfois que les nombres augmentent vite, et parfois vous verrez qu’il y a certains passages où peut-être ils augmenteront doucement pour reprendre ensuite.

Et lorsque vous aurez atteint votre maximum, votre chiffre 100, continuez à respirer un peu. Allez jusqu’à 101,

et laissez un sourire s’afficher sur votre visage.

 

Voilà, en pratiquant cet exercice, vous allez profondément augmenter votre capacité à recevoir plus d’amour, à être plein d’énergie, à être prêt pour votre fonction, votre mission terrestre. Et c’est important — je le répète — de comprendre que votre corps n’est pas seulement l’interface de votre Esprit-Saint, il est une pile, un réservoir d’énergie aussi, dont vous avez besoin comme tel pour vivre correctement cette expérience qui est la vôtre.

 

Chères âmes de Lumière, oui, ce soir, l’un d’entre nous encore veut vous parler. Lui répondra à vos questions effectivement. Cet Être est Melchisédech. Oh ! Il n’est pas de cet ordre que vous appelez l’Ordre de Melchisédech, par contre, dans la Fraternité Blanche, il est un représentant puissant de la Lumière et de l’Esprit de Transformation. Je vous laisse, Maître, à cet exercice de communication.

 

Je salue l’ange. Eh oui, chers amis, je vous invite maintenant à poser vos questions. Je vais essayer de répondre en laissant place à votre libre arbitre, c’est-à-dire sans décider à votre place de ce que sera l’avenir. Par conséquent, ici et maintenant, j’écoute, j’entends et je reçois vos paroles et vos questions, en demandant à mon canal de les transmettre même si je suis tout à fait en capacité de recevoir cela. Écrivez, chères âmes, ce qui vous questionne maintenant.

 

En attendant de recevoir ces écrits, je reçois cette question. L’un d’entre vous me dit : Maître, je n’arrive pas à pardonner. Comment puis-je faire pour pardonner ?

Alors, je vous dis ceci, l’Humain n’est pas toujours apte à pardonner, mais le Divin l’est toujours. Commencez votre pardon par : « Seigneur, Père, Dieu — appelez-le comme vous voulez — Esprit-Saint, Conscience Supérieure, pardonnez cette personne, pardonnez cet acte. » Faites pardonner par votre Esprit Divin, car, quand le Divin aura fait cela vous pourrez le faire aussi. La force en vous viendra, d’abord de supprimer votre colère — car la plupart du temps c’est la colère, la rancœur qui vous empêche de pardonner — en revanche, quand le Divin a déjà fait ce travail, et parce qu’Il est le Divin, Il infusera en vous la simplicité, c’est-à-dire le fait de vous dire : « je peux redémarrer, encore, je peux recommencer mon existence. Je n’ai rien à résoudre, en fait, tout est déjà équilibré. » Voilà, votre pardon sera déjà fait. Vous n’aurez même pas à le prononcer. Il sera fait, car vous accepterez de repartir à nouveau sur un autre chemin. Donc, je le répète, faites pardonner par votre Esprit Divin. Demandez ce pardon et laissez-faire. Laissez faire un peu de temps, vous verrez que ce pardon divin va s’introduire à l’intérieur de vous et il prendra sa place.

 

Comment pouvons-nous nous préparer au mieux ?

La question de votre préparation dans ces moments est posée. À vrai dire, d’un discours à un autre vous serez aidés, vous aurez les indices. Nous avons déjà commencé. Nous avons déjà commencé à vous entraîner, à vous préparer. Essayez d’appliquer ce que nous vous disons avant de recevoir de nouvelles instructions.

Vous comprenez qu’on ne confie pas un avion de chasse à quelqu’un qui n’est pas capable de tenir une épée. Ainsi, vous devez monter dans votre capacité à recevoir de l’énergie, à la renvoyer, à émettre de l’amour, à pardonner, avant de continuer à œuvrer dans des engeances supérieures, des capacités plus grandes encore. Elles vous seront expliquées. Soyez patients. Soyez le plus patient possible.

 

Comment être dans l’amour ?

Chère âme, comment ne pas l’être ? La vérité est la suivante, que vous le vouliez ou non, vous êtes dans l’amour et vous êtes même composés uniquement de cette Lumière pure, de cet Amour pur. Ne pas être dans l’amour, c’est simplement ne pas être qui vous êtes et renier votre Nature véritable. Et pour renier cette Nature véritable, vous vous êtes inventé un personnage, un ego qui cherche à défendre qui il est, ou qui il croit être, plutôt que de défendre ʺla vérité intérieureʺ, sa véritable personnalité. Donc, pour être dans l’amour, soyez qui vous êtes vraiment.

Cessez de mettre des masques. Cessez d’imaginer des ennemis, il n’y en a pas. Il y en a dans le monde de la séparation. Or vous n’êtes pas ici de ce monde, et vous êtes ici pour révéler le non-duel dans la dualité. Il n’y a pas de gagnant, il n’y a pas de perdant. Il n’y a pas de gentils et pas de méchants. Il y a une expérience qui s’améliore et qui aide, et qui propose l’amour à chaque instant. En conséquence, vous ne pouvez être qu’amour, car tout vous est proposé pour l’être.

Quand vous avez demandé à Dieu « Montre-moi comment être l’amour », Il vous a offert l’occasion de le devenir. Il ne vous montre pas l’amour, Il vous offre l’occasion de le découvrir. Quand vous demanderez à Dieu la paix, Il vous offrira l’occasion d’être en paix, pas la paix, plutôt, la possibilité de l’être. Car c’est ce chemin qui vous mène à votre véritable nature, à grandir, pas en vous montrant, mais en vous faisant devenir ce que vous avez déjà dans vos ressources intérieures, chère âme. N’en doutez point, c’est déjà là.

 

Est-ce que vos frères extraterrestres vont se manifester pour aider l’Humanité ? 

Ma réponse est : ils le font déjà. Ils aident l’Humanité. Ils ne sauveront pas l’Humanité, pour autant ils vous aident et ils vous aiment. Leur aide est déjà présente sous bien des formes.

 

Espérer les voir ? Oui, bien sûr. C’est une des grandes possibilités de votre temps — j’insiste — de votre temps et de votre espace, en effet ils sont continuellement dans l’aide, sachez-le. Ils sont déjà en train d’empêcher certains plans, encore plus machiavéliques que ce que vous voyez, de se réaliser.

 

Comment savoir si vous êtes sur le bon chemin ?

La seule réponse est l’amour. Si vous aimez, si vous aimez de plus en plus cette Terre, vous êtes sur le bon chemin. Si vous l’aimez de moins en moins, vous vous perdez. Voilà la réponse.

 

Le temps de la transition va-t-il durer quelques années ?

Oui, de toute façon, oui. Je vous ai dit que je ne répondrai pas aux questions de libre arbitre, donc je ne vous donnerai pas de dates, de là soyons clairs, cela va prendre quelques années encore, bien sûr.

 

Mon ami l’archange Haziel est-il là pour aider les défunts ?

Ma réponse est : Azraël, Haziel, Uriel, Métatron, Sandalphon, tous les archanges et anges aident les défunts. Il n’y a pas d’exception ici. Ils sont des milliers, des millions même, devrais-je dire.

Beaucoup d’entre vous ne les connaissent que sous certains noms, car certains sont plus représentés que d’autres. En vérité je vous le dis, ils sont des millions à vous aider et à pouvoir vous aider, c’est-à-dire à engendrer en vous suffisamment d’amour pour agir, car ils ne sont pas l’action, en l’occurrence la source de l’action, en vous. Certains vont aplanir votre chemin, préparer un chemin, c’est quand même vous qui marcherez sur ce chemin, qui aura été préparé, qui aura été coordonné, qui aura été simplifié. Pour finir, c’est vous qui faites le chemin. Comprenez-le.

 

Est-il préférable d’annihiler nos parts d’ombre ou de créer l’équilibre entre nos parts d’ombre et de lumière pour créer l’unité en soi ?

Je vais reposer la question différemment. Est-il préférable d’être divisé ou d’être uni ? Tu as ta réponse dans ma question. Il n’est pas question de se battre contre l’ombre. Vous savez, cela a été mal traduit dans certains discours de Marie par exemple quand elle dit : « Repentez-vous », elle n’est pas en train de dire de chasser les choses, au contraire de les convertir. ʺConvertissez-vousʺ est un message aussi qui n’a pas été compris. Il ne s’agit pas de transformer l’ombre en Lumière même forcément, même si cela existe, même s’il existe beaucoup de techniques et de possibilités pour cela. Il s’agit de se réconcilier avec toutes les parts de son être, en pratique, de faire en sorte que chacune de ces parts vise l’Amour. Même votre partie d’ombre peut viser un amour, parfaitement. Même vos colères peuvent servir un amour plus grand. En effet, faites en sorte que vos défauts soient utilisés dans une œuvre juste et pas dans une œuvre unitaire, pour ʺjeʺ, mais bien une œuvre commune.

C’est un moyen de se réconcilier parmi d’autres d’utiliser ce qui en vous vous a fait du mal – pour utiliser votre mot — pour comprendre qu’en fait c’est la source du Bien et d’un Bien plus grand, si c’est utilisé à la bonne place. Les choses vous font du mal quand elles sont utilisées à la mauvaise place. Alors, aidez-les, et replacez-les, ensemble, séparément, peu importe au départ, après, de toute façon, ce sera ensemble.

 

Est-ce que la survie de l’Humanité est menacée dans le futur ?

Oui. Écoutez-moi bien, oui. Très grandement, oui. Cependant, et j’insiste aussi sur cependant, nous agissons avec vous, avec beaucoup de Porteurs de Lumière — c’est ainsi que moi je vous appelle — avec beaucoup de Porteurs de Lumière pour que ces menaces, qui sont des menaces humaines et des menaces non humaines, n’aient pas de conséquences trop visibles. Voilà, bien sûr que l’Humanité est menacée.

Nous parlons ce soir souvent d’une évolution personnelle, comprenez qu’il existe une évolution planétaire aussi, et comprenez que votre planète elle-même a en quelque sorte une évolution à mener. De la sorte, elle a une dualité et des rivalités, en fait, je vous dirai que ceci n’est pas complètement de votre ressort, et que sur cela,nous avons la capacité d’agir. Cependant, oui, il existe des menaces sur la Terre, bien sûr, et je le répète, des menaces humaines et des menaces non humaines. C’est évident. Tout cela va s’équilibrer, donc n’en ayez pas peur. Jeshua vous l’a dit tout à l’heure, ceux qui doivent partir partiront, c’est prévu dans leur plan.

Ceci dit, nous travaillons à cela, nous travaillons à cela. Occupez-vous de l’Humanité, cher ami. Occupez-vous des êtres humains, nous nous occuperons des extraterrestres, ou de toute engeance qui n’est pas de cette Terre pour être plus exact.

Nous poursuivons.

 

Est-ce que 2025 pourrait être l’année du démarrage véritable du Nouveau Monde ?

Je ne vous donnerai pas de date encore une fois, mais, de toute façon, votre évolution est marquée, elle est obligatoire. Va-t-elle prendre deux ans et demi ou va-t-elle prendre dix ans ? C’est vous qui possédez les clefs de cela. Nous travaillons avec vous pour que cela soit rapide.

Et nous vous rassurons, nous sommes heureux de vos démarches. Nous sommes heureux de vos comportements. Nous sommes heureux de ce qu’il se passe parce que cela va dans le sens d’une accélération du processus de transformation, donc dans la vitesse, comme vous dites.

 

Les addictions jouent-elles un rôle dans votre évolution ?

Elles jouent le rôle de vous ralentir. Elles jouent le rôle de vous empêcher d’avancer correctement. Même quand vous êtes addict à la prière, cela vous empêche d’avancer. Je suis sérieux en vous disant cela. Il n’est rien qui ne doive retenir votre attention au point de vous sentir mal si vous ne l’avez pas. Alors ici, les addictions quelles qu’elles soient, positives ou négatives, sont des ralentisseurs, des ralentisseurs que vous avez posés pour les dépasser et vous dire que vous n’avez pas besoin de cela pour être heureux. Vous n’avez même pas besoin de la prière pour être heureux. Être heureux est votre Nature véritable.

Vous savez, il y a une analogie que je donne à mes élèves de temps en temps. Il y a deux moyens de réagir quand il pleut dehors pour sécher ses vêtements. Vous allez avoir des gens qui vont tout de suite se changer, changer leurs vêtements. Néanmoins leurs vêtements vont être mouillés, les anciens. Ils seront au sec, d’autant plus qu’à chaque fois qu’il va pleuvoir, à chaque fois ils vont changer de vêtements. Et puis, vous avez d’autres personnes — c’est une analogie, je le répète — qui vont comprendre en fait que, s’ils restent au soleil, car il y a toujours un soleil après la pluie, s’ils restent au soleil leurs vêtements vont sécher naturellement, et en fait assez rapidement car ce soleil est un grand soleil qui réchauffe tout. Dans ces conditions, qu’allez-vous faire ? Allez-vous mettre tout le temps un costume qui vous fait vous sentir mieux ou vous exposer à autre chose, qui va mettre un peu plus de temps pour vous sécher, mais qui va de toute façon vous mettre dans le même résultat ? Parce que c’est cela les addictions, ce sont des moyens d’atterrir plus rapidement dans un état qui vous convient. Mais comprenez qu’il existe des lois naturelles qui pourront vous aider à vous sentir aussi bien, sans passer par cette addiction. C’est cela l’analogie que je vous propose aujourd’hui, si vous voulez bien l’entendre, bien-aimée.

 

Comment aider nos jeunes égarés dans des addictions ?

Lorsque vous désirez aider vos enfants ou des jeunes qui sont dans ces addictions, aimez-les de tout votre cœur. Il existe des solutions humaines, des solutions avec des praticiens spécialisés dans ces domaines. Il existe aussi des prières. Ici, je vous invite à prier mon frère Sandalphon, car il aide à trouver des solutions dans ce genre de problème d’addiction. Elles sont faites pour être dépassées. Si une personne a suffisamment d’amour, d’entourage plutôt bienveillant, il trouvera des solutions.

 

Qu’advient-il de nos frères de l’ombre démons au terme de l’évolution ? Reviennent-ils dans la Lumière ? Sont-ils recyclés ou restent-ils dans leur expérience sombre pour toujours ?

Chère âme, chacun d’entre vous à un moment de son évolution a été un de ceux que vous appelez frères de l’ombre ou démons. Êtes-vous resté un démon ? Êtes-vous resté un frère de l’ombre, ou une sœur de l’ombre ? Vous avez évolué. Vous avez changé. Vous avez décidé de passer au-dessus de cet état, il en sera de même pour eux. De même qu’il vous faut beaucoup de cycles humains pour vivre une sorte d’ascension, eux aussi, il leur faudra plusieurs cycles ʺdémoniaquesʺ pour vivre la leur, pour vivre un autre chemin vers l’Amour.

C’est toujours une gradation d’amour et je vais rassurer chacun, on ne recule pas. Vous ne pouvez pas reculer. C’est impossible. C’est un petit peu ce que vous appelez une roue à cliquet. Quand un cliquet est passé, quand une étape est passée, vous pouvez avoir l’impression de reculer, mais en vérité, je vous le dis, vos points sont encaissés et vous ne reculerez pas dans la vie prochaine. Chaque pas que vous avez fait vous amènera dans une prochaine vie vers des pas supérieurs.

Vos frères dans l’évolution vont rester dans leur monde, qui sera peut-être plus séparé de votre monde manifesté, malgré tout ils continueront à évoluer. Ils continueront à avancer et à progresser. Cela a toujours été et cela sera toujours.

 

La France est-elle un exemple pour les autres nations ?

Cela vous a été énoncé, oui. D’autres pays le sont, d’autres pays avanceront avec vous, mais oui. La France est celle qui a comme travail la morale, et vous voyez que la morale est en train de partir. Sous des prétextes de divisions, sous des prétextes d’acceptation de tout, vous créez de plus en plus de différences, cela vous a été dit aussi. De surcroît, la morale, le nivellement par le haut et pas le nivellement par le bas, est plutôt ce qui est dévolu à la France. Ainsi, vouloir une France et un monde juste est une bonne idée, pour autant, comprenez que la France n’est qu’un des bras du monde, d’accord. Effectivement, oui, elle a une valeur d’exemple pour bien des pays, car, quoique vous fassiez et pendant encore pas mal de centaines d’années, la France sera un symbole de liberté, de gens qui se battent pour la liberté, positivement.

 

Je vais répondre à deux questions en même temps.

Est-ce qu’il est possible d’ascensionner dans cette vie, et pourquoi tout cela ?

Dieu aime tellement ses enfants que son seul désir est qu’ils deviennent ce qu’Il est dans l’énergie. Et pour que chacun d’entre eux devienne ce qu’Il est, chacun d’entre eux doit progresser dans les champs de conscience.

La dualité est un moyen très très dur, très très pénible d’évoluer, cependant, c’est aussi un moyen très très rapide, à proportion de la vie d’une âme qui est très très très très longue. Véritablement, la dualité est un moyen très rapide pour évoluer, tout est fait en fait pour comprendre que Dieu n’est que pur Amour et pure Joie. Alors, plus vous emmagasinez l’amour, plus vous êtes capable de comprendre que vous êtes chaque parcelle de ce monde, une partie de chaque parcelle de ce monde, et plus vous deviendrez Dieu, car Dieu n’est-Il pas tout ce qui est et tout ce qui sera ? Dans ces circonstances, plus vous commencez à comprendre cela, et plus vous allez entrer, oui, dans des états d’ascension qui, oui, sont possibles dans cette vie pour très peu d’entre vous, car il faut de longues années de préparation et d’évolutions, et de nombreuses vies, mais c’est possible, bien sûr.

C’est possible pour des gens qui ont réussi à faire entrer l’amour, la paix et la joie en eux, et que la joie demeure, que la paix demeure et que l’amour demeure. Car c’est cela l’état d’un Maître d’Ascension, pas le fait de vivre ces états, mais de demeurer dans ces états, en compréhension de l’illusion de ce monde. Car, quand vous comprenez que ce monde est illusion, alors en vérité, tout n’est qu’un jeu, et il n’y a plus de raison de ne plus être amour, plus de raison de ne plus être la joie et plus de raison de ne plus être la paix.

Dès lors, vous le demeurerez et vous aurez évolué d’un pas, d’un pas beaucoup plus faible que vous ne l’imaginez, mais d’un pas, quand même, vers la divinité qu’Il a souhaité que vous deveniez, car c’est ce que vous devenez.

Imaginez que vous êtes des enfants Dieu qui apprennent à devenir des dieux. C’est ce que vous êtes. C’est ce que vous avez demandé. Cela peut vous paraître futile, pourtant, si vous saviez à quel point l’expérience que vous êtes en train de vivre est en vérité merveilleuse dans l’apprentissage. Vous êtes dans la plus haute école pour cela. Si vous preniez une comparaison terrestre, imaginez-vous qu’être incarné sur Terre est comme entrer dans la plus grande des universités de votre monde, et vous avez été accepté dans cette université. Malgré tout ce que vous pouvez croire, c’est cela qui est, et c’est cela qui est dans ce chemin.

 

Chères âmes de Lumière, de question en question, de moment en moment, vous aurez vos réponses. Pour aujourd’hui, retenez le message de mon frère Jeshua. Retenez le message de mon ami l’ange, et soyez dans cette compréhension, rien ici n’est fait pour rien. Rien ici n’est fait pour votre malheur. Tout est fait pour engendrer l’Être magnifique que nous sommes, que vous êtes.

Soyez bénis dans la Lumière, dans l’Amour, et acceptez cette Lumière encore et encore et encore.

[1] Minutage dans la vidéo pour chaque intervenant :

Jeshua — enseignement de 5:54 à 27:28

Haziel — exercice pratique « Lumière dorée » de 27:49 à 38:16

Melchisédech — questions/réponses de 38:27 à 1:04:52

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  ce site  http://sylvaindidelot.com
  • que vous mentionniez le nom de Sylvain Didelot

video disponible ici: https://www.legrandchangement.com/viewproduit.asp?i_forfait=79745&i_catego=56249