SYLAH – Nous interagissons avec vous pour, non pas rendre l’expérience agréable dans le sens humain, mais pour la rendre utile, car c’est votre volonté, à travers cette expérience, d’augmenter votre niveau de conscience.

11 septembre 2021 2 Par sylvaindidelot

Canalisation publique du 7 septembre 2021 par Sylvain Didelot, retranscrite par Marie-Claire.

 

Âmes incarnées, bonsoir à vous, bonjour, à chacun d’entre vous. Je suis Sylah, la Conscience Supérieure de Sylvain, sorte de Maître intérieur, car vous avez tous un Maître intérieur.

Mon discours ce soir, va se tenir autour de la recherche de ce Maître intérieur et de la compréhension du travail des Guides, du travail des Consciences, qui se fait actuellement.

Chacun d’entre vous est à la recherche d’une parole d’enseignement, d’une parole qui rassure. Nous avons une part dans ces paroles, mais en vérité, notre rôle n’est pas entièrement là.

Vous êtes des êtres plus évolués que vous l’imaginez. La véritable quête spirituelle consistera à vous aider à retrouver, dans la matière, votre propre divinité, une divinité qui va y exercer ses valeurs divines, qui va y exercer sa puissance créatrice consciente et alignée.

Le plus grand alignement que vous puissiez avoir n’est pas avec les Maîtres d’Ascension, n’est pas avec les anges et les archanges, mais avec vous-même, avec votre propre puissance intérieure, avec votre Conscience Supérieure. Cela peut être prétentieux, car je suis la Conscience Supérieure de Sylvain. Je parle d’un alignement, de quelque chose qui vous rendrait plus créateur plutôt que créature seulement.

Il est nécessaire de reconstruire parfois cet alignement avec votre Conscience Supérieure. Ne projetez pas toujours à l’extérieur, dans une identité extérieure, ce que vous êtes. Ne projetez pas votre divinité comme étant un état à atteindre, ou un état que peuvent vous aider à atteindre les Maîtres d’Ascension. Bien sûr ils peuvent le faire, mais ce n’est pas un état à atteindre. C’est l’état naturel de votre Être. C’est l’état complètement conscient de votre Être. Et donc notre travail consiste à vous aider à retrouver la Conscience divine, à intégrer votre multidimensionnalité sur cette Terre, dans tous vos corps et dans tous les plans.

Pour cela, vous avez décidé avec nous, avant même de vous incarner, d’un plan consistant à poser sur Terre des actes d’amour, des actes de paix, des actes de joie.

Pour arriver à cela et à l’éveil de cette Conscience depuis la matière, il est nécessaire de ne pas avoir de forme préconçue de ce que doit être la destination.

Je sais que mon discours peut devenir complexe, mais vous n’êtes plus des enfants et vous allez comprendre ce que j’évoque ici.

Vous ne pouvez venir sur Terre avec l’idée exacte de ce que c’est qu’un être conscient, aimant, un être plein d’amour. Pourquoi vous ne pouvez venir sur Terre avec cette conscience complète ? Parce que vous déploieriez une forme d’amour connu. Vous seriez une sorte d’être qui copie d’autres êtres, et nous ne cherchons pas à faire de vous des copies, mais bien des Maîtres originaux, avec une qualité d’amour unique, une qualité de paix unique, car la diversité enrichit le Tout.

C’est quelque chose qui est encore assez complexe à comprendre pour vous. Je l’entends. D’autres seront sans doute plus pédagogues que moi, et c’est le grand art d’ailleurs des Maîtres d’Ascension, que d’être plus pédagogues que moi-même.

Comprenez ceci. Le Tout, dans votre définition, devrait être le Tout et comprendre toutes les définitions. Mais la vérité, c’est que le Tout s’étend toujours, il y a toujours quelque chose qui grandit dans le Tout. Le Tout n’est pas complet. Il n’est jamais complet. Il est l’Être le plus complet mais peut encore se compléter. Il est une somme d’expériences qui le font évoluer sans cesse, qui le font grandir sans cesse, qui le font … le terme n’existe pas sur Terre, disons que cela lui permet de se développer.

Vous n’êtes pas la nourriture de Dieu mais son enfant. C’est à travers l’enfant que vous découvrez souvent qui vous êtes, quelles sont les facettes que vous n’avez pas exploitées, les caractères, les énergies, les dons, les puissances que vous n’avez pas exploitées.

Ainsi Dieu nous a créés, en Consciences Supérieures et vous en tant qu’enfants de Consciences Supérieures, pour continuer à se développer dans l’énergie, pour continuer à envisager l’amour.

J’emploie le terme « Conscience Supérieure », non en termes de gradation ici mais dans un autre terme qui est celui de dire, que je suis un être qui n’a pas oublié qui il est vraiment, alors que l’expérience sur Terre vous fait oublier qui vous êtes vraiment, pour le développer d’une nouvelle manière, à chaque fois nouvelle, à chaque fois renouvelée, d’expérience en expérience, de multi-vies en multi-vies, de multi-existences en multi-existences.

Elle est là cette quête de vous-même, cette quête de l’Amour en vous, cette quête de la Conscience.

Ainsi, je le redis, nous avons ensemble déterminé un plan, des expériences, visant à améliorer votre capacité à entrer dans la Conscience, à créer, avec moi, avec nous, avec vos Consciences Supérieures et avec le Divin, avec cette Divine Présence I Am – peu importe les noms que vous allez employer.

L’Être divin que vous êtes, quand il est placé sur la Terre – je parle de cette expérience Terre mais vous avez vécu beaucoup d’expériences hors Terre, beaucoup d’expériences dans d’autres espaces, peut-être même dans d’autres temps, mais pour le moment, permettez que mon discours se passe sur Terre – quand vous avez décidé cette expérience terrienne, vous avez décidé de la dualité, de la nécessité d’opérer un contraste pour forcer votre conscience à s’élever. L’idée était de ne pas être dans un mode de survie mais dans un mode de Vie, éveiller une Vie naturelle en vous.

Or, pour éveiller une Vie naturelle en vous dans un monde duel, en fait, une part de vous doit être en survie, pour exercer une pression sur la vie. Comprenez que dans un monde duel tout doit être équilibré, même si votre objectif c’est la Vie, et même si votre vérité c’est la Vie éternelle.

De ce fait, ce qui a été mis en survie pour vous, c’est le corps. C’est plusieurs corps, un corps physique et un corps émotionnel, mental qui, eux, sont dans ce mode permettant de mettre une pression sur la conscience, ce corps spirituel, afin qu’elle s’éveille à l’amour de manière plus intense, presque obligatoire, car s’éveiller à l’Amour est un chemin obligatoire dans une somme d’expériences terrestres.

 

Notre rôle est de vous aider à entrer dans la Conscience Supérieure de qui vous êtes vraiment, une unité, un Tout, des Êtres qui sont les fils de la Lumière, les fils du Divin. Et pour cela, notre travail est de vous aider à quitter ce qui empêche cette œuvre à travers vous.

 

Vous n’avez, en vérité, qu’un seul ennemi. Vous n’avez qu’un seul adversaire, la peur. La peur est votre pire adversaire effectivement.

Nous ne pouvons accorder une Conscience Divine complète, une Lumière complète et la possibilité de création complète à des gens qui ont peur, car ils construiraient depuis quelque chose qui viendrait combler une peur et non pas combler le Tout, combler l’individu et non pas combler la multitude.

De ce fait, à ceux qui ont peur, et plus vous avez peur, plus votre capacité à créer avec le ciel est amoindrie, faible, ceci pour éviter que l’expérience dégénère en une somme d’égo séparés. La peur est votre seule ennemie.

En fait, cette peur vous empêche de communiquer correctement avec la Lumière qui vous habite, correctement avec l’expérience que vous avez décidé de vivre car, comprenez bien que je pourrai remplacer le mot « vivre » par « communiquer ».

 

Vous pensez vivre une expérience, et je vous amène à réfléchir de manière différente si vous le voulez bien.

Vous communiquez avec votre existence. Vous communiquez avec votre vie. Vous communiquez avec ce qui vous entoure. Vous êtes donc en interaction avec tout ce qui est, comme une information dans l’information. En ayant peur, vous vous réduisez. Vous vous réduisez dans votre définition de qui vous êtes. Et en vous réduisant dans l’information de qui vous êtes, vous n’avez accès qu’à un petit champ d’existence. Vous ne pouvez communiquer qu’avec un petit morceau de l’expérience qui vous entoure. Vous n’avez d’interaction facilitée qu’avec un petit morceau de l’expérience qui vous entoure.

Plus vous comprenez qui vous êtes par une liaison d’amour, c’est-à-dire par le fait d’arrêter de séparer, par le fait d’arrêter les jugements que je vais appeler inutiles – car le jugement peut être utile s’il vous amène à élever votre conscience ; Il est inutile s’il vous amène à trouver un ennemi, par exemple – dans un tel cas, s’élever en conscience, s’élever dans la considération de qui vous êtes, c’est s’élever au fait d’étendre la définition de qui vous êtes, à ne pas seulement vous sentir lié à l’expérience du corps physique, mais aussi à vous sentir lié à tout ce qui vous entoure, à tous ceux qui vous entourent, comme si les êtres étaient votre famille. Pour ces gens-là c’est assez facile de considérer d’autres êtres, d’autres corps comme votre famille, mais êtes-vous capable de considérer vos objets ou vos murs, ou la nature qui vous entoure comme votre famille ? Eh bien c’est cela aussi que nous amenons à l’intérieur de vous, pour faire grandir cette expérience d’union, cette expérience d’amour, cette expérience d’élévation de la conscience.

Il est là le plan que vous avez prévu pour vous. Il est là le plan de conscience que vous avez prévu. Nous sommes des êtres qui vous aidons à augmenter votre compréhension de qui vous êtes, à travers chacun des évènements que vous traversez, chacun des évènements que vous créez, car vous êtes créateurs, de manière réduite dans la peur, de manière beaucoup plus intense dans l’amour, mais vous êtes créateurs toujours.

 

Vous avez décidé parfois d’expérience commune un peu dure à vivre, un peu difficile, et vous venez nous demander de supprimer cette expérience. Mais cette expérience vise à élever votre conscience, alors nous ne supprimerons pas l’expérience. Nous allons peut-être la ralentir, la faire durer peut-être même parfois pour que vous ayez plus d’occasions de monter en conscience, mais nous allons en tout cas la faire durer, pour qu’elle soit moins intense, moins mortelle je dirais, mortelle autant pour votre corps que pour votre conscience elle-même.

Ainsi nous interagissons avec vous pour, non pas rendre l’expérience agréable dans le sens humain, mais pour la rendre utile, car c’est votre volonté, à travers cette expérience, d’augmenter votre niveau de conscience.

 

Donc augmenter votre niveau de conscience vous l’aurez compris, c’est quitter la peur, quitter déjà ce qui est intrinsèque à la dualité et quitter l’idée des niveaux. C’est le travail qui est fait dans le mois en cours, là, dans cette expérience en cours, que vous êtes en train de vivre aussi.

 

Encore une fois, notre rôle en tant que guides, en tant que Consciences Supérieures et même celui des Maîtres d’Ascension et des anges, pourra être de rendre l’expérience moins intense. Nous ne pouvons pas annuler, je le répète, une expérience que vous avez créée, nous pouvons la rendre pratique, utile, mais nous ne pouvons pas faire à votre place.

En réalité, plus vous prendrez conscience de qui vous êtes à travers cette expérience, et plus vous pourrez vous-même, depuis l’intérieur de l’expérience, modifier cette expérience, en créer une nouvelle pour vous et pour la multitude, car plus votre conscience s’élève, et plus elle va s’élever à ce que vous définissez être vous.

 

Si vous excluez de la définition de ce que vous êtes, des « ennemis » – pour employer votre terme parfois – si vous les éloignez de qui vous êtes, à ce moment-là, vous ne pourrez avoir aucune action, aussi minimale soit-elle, envers eux. Si vous avez peur d’eux, vous ne pourrez pas avoir d’action. Si vous les éloignez de qui vous êtes, vous ne pourrez pas avoir d’action.

 

Si vous embrassez de votre amour la définition de ceux que vous appelez « ennemis » pour les transformer en « frères », même s’ils ne sont pas très lumineux parfois, alors vos intentions, votre énergie, votre Lumière, les touchera. Mais si vous ne les mettez pas dans la définition de qui vous êtes, si vous les excluez, si vous les rejetez, jamais votre Lumière ne pourra les toucher, jamais votre Conscience ne pourra les toucher.

Et si eux ne vous excluent pas de leur définition, dans ce cas leur intention, leur lumière à eux, leur manière de diffuser leur énergie vous touchera encore plus intensément, encore plus profondément.

C’est pourquoi en vérité, il vous est demandé de ne rejeter personne, d’inclure, pas d’exclure.

 

Ouvrir sa Conscience est un acte divin qui consiste à ne rien rejeter, à ne pas considérer un niveau supérieur à un autre, un être supérieur à un autre, simplement quelqu’un qui vit une expérience dans un ordre, un champ différent.

Celui qui vit l’expérience par le corps, va devoir travailler cet exercice des peurs liées au corps : peur de la mort, la peur de la maladie, la peur de la souffrance.

Celui qui place son énergie dans un mental trop puissant, va devoir combattre cette peur de subir, son impuissance, son indignité, ce sentiment d’être indigne ou de ne pas être à sa place.

Celui qui se place à son niveau, à son champ, émotionnel, astral, celui-là va devoir sans cesse modifier son questionnement, pour arriver à des questions plus profondes que celles qui ont trait au passé : « pourquoi ceci s’est-il passé comme cela ? » et devra, s’il désire augmenter son énergie, passer par des questions du présent : pourquoi cela se passe ainsi, là, maintenant, peut-être ? Connaître le passé en tant qu’histoire est utile, important, pour éviter de recommencer les erreurs que vous faites sans cesse, et être capable de se regarder, ici, maintenant, est une grande clef d’ouverture de votre conscience.

Quant à celui qui se place dans son corps spirituel, évidemment, il devra faire face à la peur de sa propre puissance. Et il y fera face en comprenant qu’en vérité, il est impuissant par son unique identité spirituelle mais qu’il est puissant par son identité spirituelle complète, pas unique mais complète.

 

Voyez, chacun d’entre vous a des champs d’expérience différents. Vous ne pouvez considérer qu’il est nécessaire de fuir l’un pour obtenir l’autre. Vous grandissez chacun dans votre expérience terrestre avec des énergies différentes.

Vous ne pouvez pas placer un monde sur une conscience mentale et imaginer, qu’une fois que la conscience mentale des gens aura été acquise, vous pourriez construire un nouvel ordre émotionnel. Vous ne pouvez pas créer un ordre émotionnel et créer un nouvel ordre mental.

Vous ne pouvez pas décider que le monde doit se spiritualiser pour, après, en faire un monde matériel différent.

Vous ne pouvez pas modifier les circonstances matérielles pour en décider d’un ordre spirituel ensuite.

C’est tout cet ensemble, de manière individuelle et collective, qui grandit séparément et ensemble. C’est toute la définition de qui vous êtes que je vous donne, séparément et ensemble.

En vérité aucune de vos énergies n’est la préparation à une autre énergie. Vous êtes un ensemble de dimensions, un ensemble holistique qui vit la même expérience, en même temps, dans tous les plans, dans tous les espaces et dans toutes ses dimensions.

 

Alors qu’est-ce qui peut permettre à différents corps que vous êtes, à différentes imbrications, d’avancer ? La réponse est simple : des valeurs, si je puis dire, pas des valeurs financières, des valeurs profondes, des valeurs du cœur.

Si vous voulez développer la compassion, à ce moment-là, soyez compatissant pour votre corps et le corps des autres. Soyez compatissant quand vous cherchez « comment faire », comment faire pour développer la compassion, alors. Comprenez « pourquoi ». Placez-vous dans ce pourquoi de la compassion, et placez-vous dans l’unité de la compassion.

 

Les valeurs, aujourd’hui, sont l’élément qui vous fait grandir. Sortir de la peur, c’est avant tout décider en qui ou en quoi vous souhaitez avoir confiance.

Si vous avez peur d’être seul, comprenez qu’en ayant confiance en un groupe d’amis, vous n’aurez plus peur d’être seul, car vous saurez que vous ne pouvez pas l’être.

Si vous voulez ne plus avoir peur de la mort, alors ayez confiance en la Vie éternelle. Ayez confiance dans le fait que cette expérience ne soit que temporaire. Dirigez-vous vers la compréhension de cela, ainsi vous n’aurez plus peur de la mort, car vous aurez confiance en la Vie éternelle.

Et n’ayez peut-être, si vous le voulez bien, que peu confiance en ceux qui répandent la peur. Ceux qui répandent la peur, ne cherchent qu’à vous prendre un pouvoir, une énergie qui est la vôtre. Ils le font par un manque de lumière, que vous pourriez pourtant leur donner. Ils le font aussi souvent par manque d’amour, un manque d’amour et de compassion que vous pouvez leur offrir, que vous n’avez pas à renier pour chacun d’entre eux, car ils sont aussi ce que vous êtes.

N’ayez pas confiance en ce qui entretient la peur.

Ayez confiance en ce qui entretient l’Amour, en ce qui unit, pas ce qui sépare. Car si vous avez confiance en ces énergies extérieures que sont vos frères et sœurs humains, que sont vos frères et sœurs représentés dans l’expérience – que ce soient des arbres, des animaux ou des objets bien tangibles, car je le redis, vous n’êtes pas séparés de l’expérience elle-même – alors vous entrerez dans d’autres champs de conscience.

La première énergie qui viendra vous parler, sera celle de vos Consciences Supérieures.

 

La Conscience Supérieure que je représente, vous pourriez l’assimiler – pour ceux qui n’en comprennent pas le sens – à votre propre Maître intérieur, à votre Maître d’Ascension, à votre facette ascensionnée.

Les premiers mots que nous prononcerons seront toujours les mêmes : « Te revoici mon enfant. Je t’ai toujours aimé. Nous pouvons maintenant établir un dialogue » parce que nous cherchons à dialoguer avec vous, non forcément en conscience, en mots, dans un dialogue écrit, construit ou intellectuel, car souvenez-vous, nous avons bien des corps énergétiques, dont votre existence, pour nous exprimer.

Là aussi vous n’en comprenez pas le sens mais l’existence qui vous entoure, est aussi un de vos corps. Je le répète car cette phrase est importante pour celui qui veut comprendre, l’existence qui vous entoure, l’existence que vous semblez vivre, est en vérité, un de vos corps. Ainsi vous pourrez communiquer à travers cette existence. Vous pourrez comprendre que nous pouvons communiquer à travers ce qui semble extérieur. Ce qui semble extérieur à votre corps physique, pour autant, peut être un moyen de communication.

 

Notre but est de vous aider, encore une fois, à élever votre conscience.

Elever la conscience des êtres humains – particulièrement dans une expérience terrestre, qui est une expérience particulière – n’est pas chose facile, mais ce n’est pas non plus une difficulté insurmontable.

Cependant, lorsque vous nous demandez de supprimer tout évènement autour de vous, vous êtes dans la même situation que ce père qui décide de ne jamais enlever les roulettes de maintien, d’un jeune homme qui voudrait faire du vélo, par exemple.

Nous devons vous soutenir, oui, mais pas vous maintenir en selle. Vous êtes dans une expérience où il est nécessaire de grandir.

 

Je le répète, je ne suis pas le plus grand pédagogue du monde et d’autres Maîtres d’Ascension viendront réexpliquer ce que je vous dis aujourd’hui, de manière différente.

Mon discours consiste à vous dire à quel point vous êtes beaucoup plus grands que vous l’imaginez, que notre aide ne sera pas là pour supprimer un évènement mais pour en faire une œuvre grande, de conscience, d’amour et d’élévation de qui vous êtes, de suppression des peurs, de compréhension de la nécessité de faire confiance, tous et chacun, mais pas à la peur.

 

Chères Âmes, cette expérience que vous vivez actuellement, nous ne pouvons que la considérer comme magnifique !

Nous savons que beaucoup d’entre vous ne trouvent pas cette expérience magnifique, voudraient qu’elle s’arrête immédiatement, voudraient que tout cela cesse.

Je vous le dis, cette expérience, cette première expérience parmi une somme d’expériences, finira quoi qu’il arrive. Plus des êtres parmi vous prendront conscience, s’élèveront en conscience de à qui ils peuvent avoir confiance, dans un amour, dans la paix, dans la joie, cette expérience sera réduite et vous pourrez passer à une autre expérience, servant encore à élever la définition de qui vous êtes, servant encore à élever votre conscience sur ce qui est important. Et ce qui est important est immortel, ne meurt pas, ce qui est vrai demeurera dans tous les temps. Ce qui est illusoire ne vous survivra pas.

 

Posez-vous sur votre côté immortel. Posez votre cœur, non dans cet espoir mais dans cette compréhension, que vous êtes actuellement juste à l’intérieur d’une simulation un petit peu plus compliquée que certaines autres, que vous avez déjà vécues ; Un petit peu plus compliquée parce qu’elle vous demande de résister à la tentation de vous laisser diriger, de vous laisser contrôler, plutôt que de fédérer, d’aligner les consciences, de laisser les êtres libres.

 

Voyez comme vous avez créé des camps, des camps de bons, des camps de gentils mais des camps. Ainsi vous vous êtes séparés assez facilement alors que vous pensiez être solides.

Rétablissez cela.

Laissez chacun à leur choix.

Entrez en compassion.

Continuez à défendre ces valeurs qui sont nécessaires à votre progression spirituelle.

Vous êtes effectivement dans une étape importante de votre avancée.

Ceci était la manière dont je voulais m’exprimer ce jour.

 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  ce site  https://sylvaindidelot.com
  • que vous mentionniez le nom de Sylvain Didelot

Video Disponible ici : https://www.legrandchangement.com/viewproduit.asp?i_forfait=77838&i_catego=56249

 

Commentaires