Sylah 15 Août 2016

22 août 2016 0 Par sylvaindidelot

L’important c’est d’aimer …. Mais pourquoi ?

Article coécrit entre Sylah et Sylvain

Il est sans doute primordial et essentiel de rappeler sans cesse le rôle de l’Amour en ce monde. L’Amour est la force de liaison qui unit non seulement les êtres mais aussi les plans de lumière et d’amour entre eux.

Alors, souvent, les guides viennent nous dire que « nous sommes amour », ainsi, notre essence ne semble être que cela. Comment alors, pourrions-nous être autre chose, pourquoi « aimer » si nous sommes déjà Amour ?

Sans doute parce que « qualité de vie » et « qualité d’amour » ne sont pas des éléments antinomiques, ils ne s’opposent pas.
La vie est une suite d’épreuves dans la matière, le monde de la dualité est sans doute déjà, à lui seul, LA grande épreuve car dans un monde Duel, Aimer revient à accepter et comprendre dans le SOI profond que personne n’a tort ou raison.

Alors, une fois que l’on a dit cela et qu’on le comprend « intellectuellement » dans un premier temps, on a juste envie de se taire, il n’y a rien à défendre, rien à argumenter, l’expérience est l’expérience.

Sauf que, l’Expérience de la Vie, c’est bon, on a déjà donné des milliers de fois mais, l’expérience du divin dans la forme, l’expérience de la divinité consciente dans la forme, ça, nous n’avons pas pu tellement le faire.

Certains croient appeler cela l’expérience de la mort et, sans doute, faut-il passer par une certaine mort pour naître à ce nouveau monde avec ses nouvelles règles dictées par l’amour et l’union au maximum de ses possibilités.

Les guides de lumière nous amènent à comprendre et apprécier la vie dans un premier temps, en agissant de même, une certaine paix s’installe et on commence à diminuer les besoins, à diminuer même les désirs en soi pour revenir à des choses plus essentielles et plus nourrissantes comme le contact à la nature et le contact envers nos frères humains.

Dans cet état d’harmonie et d’amour, l’humain s’éveille à la conscience de l’UN , se sentant connecté à cela, on perçoit assez facilement que quelque chose en nous et hors de nous est une sorte d’ « Observateur » neutre de ce qui EST. On peut même réaliser en méditation que nous sommes plus cet observateur que la « chose », le « personnage » observé.

Dans la pratique quotidienne et quelque soit le lieu ou les circonstances, on devient conscient de la conscience en nous, alors, on observe consciemment.
Ça donne quoi en vrai, hé bien, moins de jeux de pouvoir, moins de jeux d’ego, c’est toujours là bien sûr mais ça s’efface petit à petit pour un jeu de conscience vers le SOI divin à qui, par un grand OUI, on laisse de plus en plus de place.

Alors, l’univers change à la vitesse de notre bonne volonté à comprendre qu’en vérité, nous ne sommes que dans le jeu des pensées divines qui nous traversent. L’univers nous ouvre des nouveaux possibles, nous les saisissons à la vitesse de notre acceptation.

Après avoir aimé la nature et l’humain, vient alors l’amour du DIVIN et là, nous entrons dans le monde des miracles, dans un monde où l’univers nous invite à lâcher une à une nos croyances pour faire de nous des divinités conscientes… tout cela, c’est un chemin d’amour.

Il y a bien quelques techniques, quelques moyens et quelques rencontres posés sur notre chemin pour avancer, mais, en vérité là aussi, un seul fait le chemin, notre unité réunie fait ce chemin.

C’est un chemin d’amour et de gratitude, cela prend un peu de temps et le sage apprend la patience car il sait que l’univers travaille pour lui et que son « rôle » est ici d’être en accord avec sa pensée humaine et/ou divine.

Alors, nous comprenons mieux cette question posée par un être de lumière pour ceux qui ont fait des sorties hors du corps, cette question qui est à la base de notre arrivée dans le nouveau monde :
“Comment as-tu aimé et qu’as-tu fait pour les autres ?”

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com
– conférences : http://sylvaindidelot.com/conferences/

Aucun texte alternatif disponible.
Commentaires