Conversation avec Sylah 4 décembre 2015

4 décembre 2015 0 Par sylvaindidelot

s: Tu me disais hier que nous pourrions faire des choix ensemble, nous allons converser encore pour que je comprenne toujours plus profondément et au delà de l’intellectuel cet enseignement que tu me donnes depuis des années cependant je me dis que j’ai déjà réussi à faire et faire faire énormément de « miracles » avec la loi de manifestation, que s’est ‘il passé au delà des apparences ?

S: Tu es ma partie « condensée » de l’information que JE SUIS. Cela signifie que je t’inspire tes réponses, tu le sais, lorsque tu canalises ou pratiques ces aides, je suis à tes cotés et parce que tu utilises l’amour, tu m’entends.

L’entente en permanence est possible. Relié, aligné, nous le sommes en permanence sans quoi aucune communication possible avec le monde. Cependant, ce contact conscient entre ma présence et ton humanité se fait parce que tu es Amour et Compassion pour celui qui réclame ton aide. Ainsi, lorsque tu es dans l’amour d’une autre identité personnifiée, tu es relié au « tout ». Alors, tu le sais, tu reçois du monde de l’information tout ce qui est pertinent pour faire avancer dans son chemin conscient la personne que tu aide.

s: Je le sais mais il arrive fréquemment que je reçoive des informations qui ne sont pas en accord direct avec la demande exprimée par mon consultant.

S: C’est parce que vous ne savez pas vraiment de quoi vous avez besoin pour avancer. Nous ne répondons pas directement à un mental qui croit mais à une âme qui sait ce qui serait bon pour elle. Alors, dans ton rôle de catalyseur, tu implantes l’énergie Christique en celle ou celui qui croit avoir une conversation./

s: Tu es en train de dire ce que je sais, c’est à dire que pendant que dans l’apparence, on fait de l’assistance, du coaching, vous, sur un autre plan faites un travail différent.

S: Oui, c’est souvent ce qui se passe dans la relation d’aide. Vous avez l’impression d’être hors sujet mais c’est parce que vous restez au niveau des apparences. Notre aide n’est pas matérielle, nous ne faisons pas pousser des billets verts (vos croyances nous limitent aussi en cela) mais nous agissons sur la « vision », nous « corrigeons » la « version des faits » du personnage au profit de la vision divine et évolutive.

s: Ok allez, j’essaie de faire une image (ça m’aidera pour des conférencesémoticône wink . Dans le personnage, nous agissons hors de la mer d’amour souvent , nous semblons tous séparés et agités à vouloir faire seuls les choses. Communiquer avec vous , c’est comme entrer dans la Mer, dans cette mer d’amour , nous sommes tous reliés (les guides et nous) par l’eau (l’amour divin). Ainsi reliés le dialogue s’établit dans un espace de paix qui semble plus lent de même que l’eau semble ralentir le mouvement mais, en même temps s’installe la décontraction des muscles (les croyances). bref..communiquer avec vous, c’est une sorte de thalasso thérapie.

S: Oui, c’est un peu cela mais, dans ton image, je rappelle que vous avez toujours les pieds dans l’eau, vous êtes toujours plus ou moins plongés dans la mer d’amour. Alors, oui, plus vous vous y plongez et plus vous ralentissez, plus nous sommes consciemment reliés. Ainsi, ne vous en voulez pas de vous laisser le temps, de prendre du temps pour « vous », en vérité, vous prenez du temps pour NOUS.

s: Je dois avouer qu’entre mon travail « conventionnel » et « non conventionnel » , je n’ais que très peu de temps pour moi et pourtant nous sommes reliés.

S: Oui, pour certains l’ « ADN » de lumière est relié par leur volonté accordé à la divinité. Disons qu’un tuyau d’amour lumière te relie sans cesse à la mer mais plus tu seras conscient de cela et plus ton univers changera. Quant au temps entre tes 2 travails, laisse tes frères et soeurs t’aider, il t’aiderons à quitter ce qui doit l’être en temps et heure. Tu as décidé « le service » et l’accord divin qui t’as été donné le permet, reparlons de cela tous les 2.

s: Ok, on rediscute plus tard tous les deux, merci de ce moment partagé.

 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com

 
Photo de Sylvain Didelot.