Evènement exceptionnel fin août à Toulouse

L’association ReuniVersElle (Pascal ,Sophie, Geneviève, Aurélie) vous propose cet événement sur un site exceptionnel à l’est de Toulouse.

SAMEDI 26 AOÛT et DIMANCHE 27 AOÛT 2017
10h-18 h *

Sylvain Didelot, Gwen Clappe, Maître Johanne Razanamahay, Docteur Christian Tal Schaller, Anthony Chene (Tistrya),

Nous font le Bonheur d’un rassemblement fraternel & d’un partage interactif exceptionnel sur 2 jours avec VOUS !

Au programme : Projection court métrage, conférences, débats interactifs, questions réponses, échanges avec Tistrya, autour du « bonheur ici et maintenant » !

De multiples sujets seront abordés ( la liste ci-dessous est non exhaustive …) :

DE La santé, la gestion des émotions, l éducation, la vie de couple, la multiplicité de l être, nos sous personnalités psycho actives , l’ ego, la voie de l âme, En passant par le channeling, la loi d ’attraction /manifestation , le chamanisme sauvage, L’amour, la paix …

Vous aurez compris ces 2 jours vont être intenses.
Émotions, partages du cœur, prises de conscience, outils/ clefs pour mieux vivre sa vie au quotidien.

Cet événement se déroule obligatoirement sur 2 jours, le deuxième jour étant la continuité du 1er Jour.
Lieu de l événement :
Le Domaine Golf Estolosa
Av. de Lanta, 31280 Drémil-Lafage, France

Tarif unique par personne : 80 € pour les 2 jours
Billet non remboursable non échangeable non cédable

INSCRIPTIONS via

https://www.helloasso.com/…/evenement-toulouse-le-26-27-aou…

!!!! ATTENTION LES PLACES SONT LIMITEES !!!
reuniverselle@gmail.com

un groupe facebook nommé LE BONHEUR ICI ET MAINTENANT va être crée afin de partager les informations pratiques( HOTELS…CO VOITURAGE ETC ..

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes
18623165_1446758418715429_1591390946_n

Shri Ban Dayan 16 mai 2017

Retranscris par Michèle Grébois, Dessin de Marianne Lemarchand

Je suis Shri Ban Dayan

Je suis intervenu déjà avec vous il y a quelques temps, dans le domaine des énergies.

Je suis entre guillemet peu connu de vous, mais cela importe peu. Je suis venu vous expliquer comment votre énergie latente… comment arrêter le jeu des croyances perpétuelles. En fait je suis venu vous apprendre à arrêter la locomotive des pensées, parce que c’est souvent elle qui vous joue des tours assez difficiles.

Lorsque vous êtes dans ces seuils, à vous demander si vous devez aller plus loin, si vous devez continuer, si vous devez changer, si vous devez rester, si vous devez partir, si vous devez évoluer, si vous devez descendre d’un cran même, parfois, comprenez bien que toutes ces questions sont posées par ce que vous n’êtes pas, toutes ces questions sont posées par le mental.

En fait ces questions, que vous pensez être évolutives, vous sont posées par quelque chose qui ne peut pas vous faire évoluer, juste par quelque chose qui cherche à dominer ,à être, comme le disait mon ami, dans le pouvoir, dans la force, dans la puissance, quelque chose qui cherche à obtenir des pouvoirs encore une fois.

Nous connaissons ces pouvoirs en Inde, ces siddhis, ces capacités. On les perd si on s’y accroche, parce que si on s’y accroche, si la conscience égotique s’accroche à cela, elle sera capable de le faire, mais cela restera un gadget et notre évolution sera bloqué, alors nous devons accepter, quand nous traversons ces capacités, de les perdre, ou de reconnaître qu’elles sont un aspect naturel de nous-mêmes, mais pas forcément quelque chose de permanent et d’incessant.

Votre mental, sans cesse, cherche à savoir quel est le pas à suivre. Je vous invite à vous poser. J’avais travaillé avec vous, en son temps, la respiration. J’avais travaillé avec vous l’élan du souffle. Je vous avais aidé à reprendre conscience à quel point votre respiration pouvait être l’énergie qui allait vous permettre, aussi, de purifier votre canal, de purifier vos corps, de purifier vos énergies, en vous concentrant sur cet aspect vital de vous-mêmes que vous pouvez contrôler : votre respiration. Je vous invite à souvent revenir à elle, à revenir à une respiration plus lente, plus profonde, à quelque chose de plus entier, à quelque chose de moins rapide, vous me voyez je ferme les yeux à travers Sylvain afin de laisser encore mieux les impressions, les énergies entrer en moi.

Passons cette étape respiratoire, passons ce moment où vous avez compris que la respiration est une clef et que vous pouvez commencer un peu votre travail personnel par là, et puis je vous invite à rentrer dans un nouvel espace maintenant, dans un espace où vous allez dire ceci à votre mental :

Je ne me définis plus, je ne me définis plus comme étant plus haut, comme étant  plus bas, comme devant avancer, comme devant reculer, comme devant même faire quoi que ce soit, JE SUIS.

Quand vous dites : je ne me définis plus, vous parlez à vos cellules, pas à l’Univers, lui il va entendre que vous vous définissez, mais quand vous dites JE SUIS, ce JE SUIS prononcé dans l’amour est la clef qui vous relie à votre être Divin. JE SUIS, pensez ces mots, I AM, ou JE SUIS, dans la langue que vous voulez, ça prendra tous les aspects, ICH BIN. Laissez entrer en vous, lorsque vous prononcez ces mots, la connaissance, une connaissance même intuitive que lorsque vous dites JE SUIS, alors vous savez que vous savez tout. Alors vous entrez dans un espace de connaissance beaucoup plus complète que le monde vibratoire dans lequel vous êtes, que le monde dense dans lequel vous êtes, vous entrez dans un monde d’information. Ce n’est pas un monde qui parle, le monde de l’information, ce n’est pas un monde qui réagit, le monde de l’information. Comme son nom l’indique c’est un monde qui informe, qui informe chacune de vos cellules. Votre corps à la réponse, puis il va informer vos champs d’énergie, ce JE SUIS. Puis vos corps énergétiques auront la réponse, et quand vous comprendrez, quand vous comprenez la place de cette information, restez dans cette respiration mais voyez-vous grand, voyez comme vous grandissez dans ce JE SUIS. Voyez comme il n’y a pas à devenir quelque chose pour être, c’est déjà là. Soyez dans cette joie évoquée par Saint Germain, dans cette joie légère tout de même, de savoir que vous savez sans savoir, de savoir que vous savez sans que cette connaissance soit encore prononcée en mot, en action, en moyen.

C’est là, c’est placé en vous, c’est complet dans l’énergie, c’est vibratoirement puissant. Cette énergie en vous, elle va chercher à corriger,  elle va chercher à pardonner les énergies, à  pardonner ce que vous avez cru vrai et qui finalement vous limitait et voici sans doute ce qui peut être porté ce soir comme étant la conclusion de cette échange, vous révéler à ce que vous êtes. Pour vous révéler à ce que vous êtes , d’abord nous avons eu Astréa qui est venue vous expliquer que parfois, c’est carrément un autre plan qui essaye de vous dire, de vous définir, dans ce que vous êtes, dans ce que vous faites et qui va utiliser vos énergies, vous n’êtes pas cela. Parfois c’est votre ombre personnelle, parfois ce sont des énergies que vous dispensez trop dans la force et la puissance qui vont être votre ombre, alors la flamme violette de Maître Saint Germain viendra vous aider.

Puis dans cette respiration, puis dans cette présence d’amour et de lumière, la correction s’effectuera, le pardon en vous s’effectuera, et vous comprenez que l’ élévation n’est pas un nouveau chemin, un nouvel apprentissage, mais déjà dans ces premiers pas, une paix, et un pardon pour ce que vous êtes déjà. Cela est entendu, cela est compris de ce que vous êtes, vraiment.

Ne restez pas dans des idées qui sont justes des idées. N’utilisez pas ce que nous venons de dire comme un enseignement, mais bien comme une action, celle d’appeler Astréa, celle d’appeler la flamme violette, celle d’appeler la paix en vous, celle vraiment de prononcer en vous cette phrase : je décide ici et maintenant de ne plus me définir, JE SUIS, JE SUIS, JE SUIS. Alors la respiration, l’air que vous prenez en vous viendra informer chacune de vos cellules, l’oxygène viendra informer chaque particule d’eau dans votre corps du message que lui diffuse la conscience Divine en vous. Ces effets-là sont sans doute ceux que vous appelleriez la guérison, et il s’agira ici de guérir rien d’autre que votre vie.

Faites cela, la planète a besoin que vous soyez plus légers, la planète a besoin d’être connectée à vous, de ressentir votre amour, elle est votre sœur, plus votre mère. L’idée de Gaïa comme étant votre mère a été une idée longtemps portée, c’est vrai qu’elle a été votre vaisseau planétaire, mais voyez aujourd’hui cette mère, cette énergie Divine, j’allais dire, se reposer un peu, et voyez comme elle vous aime encore et comme elle vous veut libres et conscients. Alors acceptez cela, que la terre-mère devienne dans l’idée votre sœur d’amour, votre égal, elle l’est et vous l’êtes, ne vous voyez pas indignes d’un niveau ou d’une circonstance, vous êtes dignes de tout, mais laissez cela entrer en vous sans le juger, sans le condamner, sans échafauder de plan, JE SUIS, et je laisse juste cette information entrer en moi. L’esprit alors montrera qui vous êtes, il sera dans ce montre-moi que nous avons déjà évoqué avec vous.

Je suis Shri Ban Dayan, et dans les énergies j’aimerais saluer chaque particule de vos corps, chaque énergie, chaque espace en vous. En saluant cette énergie, en reconnaissant qu’elle est liée à ce que nous sommes, à ce que je suis, je fais un acte de bénédiction et d’amour envers vous, merci de l’accepter, merci de votre présence, merci de votre écoute et à bientôt.

 

Germain

St Germain 16 mai 2017

Channeling du 16 mai 2017, retranscription de Michèle Grebois

Je suis Maître Saint Germain,

J’aime à venir vous voir, j’aime à venir converser avec vous, converser par ce moyen, ou par d’autres. Je suis venu vous amener à la joie, je suis venu vous amener à la joie de vous apprendre, qu’au-delà de ce que vient de vous dire Maître Astréa en ce jour, c’est-à-dire la nécessité sans doute de retrouver votre maîtrise, que tout simplement cela est possible maintenant.

Et là est La joie, celle de comprendre que vous êtes vous-même le Maître le plus puissant qui soit. Celle de comprendre que vous reconnaître à nouveau votre propre énergie dans la matière. Vous êtes si plein de cette lumière, si plein de cet amour, qui constitue toute grâce, qui constitue tout pouvoir, toute capacité comme vous aimez à dire, parce que c’est cet amour qui vous traverse, qui permet cela. Alors comprenez à quel point chaque circonstance de votre vie est un cadeau de Dieu à l’œuvre, est un cadeau de votre Divinité à votre conscience.

Chaque moment, chaque expérience, vient vous rappeler qui vous êtes. Alors c’est un phénomène bien humain, mais souvent pour savoir qui vous êtes, vous expérimentez ce que vous n’êtes pas.

Vous expérimentez la force et la puissance, plutôt que l’amour et la gloire qui sont les mêmes mots. Reprenons : force – amour, puissance – gloire. Force – amour, la force implique une énergie volontaire, dirigée, une énergie qui se perd si elle dure, voilà ce que fait la force parfois.

L’amour, qu’on pourrait aussi appeler une force, est une force qui s’expanse, qui ne se perd pas, qui ne se dissipe pas. Alors imaginez ce qu’est la force d’amour… une force puissante, une force infinie, une force qui ne s’arrête pas, mais nul n’est forcé voyez-vous, nous utilisons ce mot « forcé », « forcé » ce mot nous invite à aller au-delà, l’amour nous invite tout simplement à être. La puissance, ce mot dans votre nature physique, vous invite à reconnaitre des pouvoirs, donc à vous donner un pouvoir ascendant sur quelqu’un, quelque chose qui vous rendrait supérieurs à votre prochain.

La gloire, ce mot, gloria, ce mot de gloire, de bénédiction, fait de cette puissance quelque chose de naturel. Non pas quelque chose qui sert à confiner, à dominer, mais quelque chose qui s’étend encore une fois, l’amour et la gloire, plutôt que la force et la puissance.

Voyez ici tout de même l’aspect masculin en force et puissance, l’aspect féminin en amour et gloire, et voyez comment ces aspects peuvent aujourd’hui se rejoindre. Ne soyez pas trop fiers d’être forts, et ne vous pensez pas faibles, vous ne l’êtes pas. Soyez, encore une fois, dans cette voie médiane : votre force c’est l’amour, votre puissance c’est la gloire. Cela existe voyez, cela peut coexister, mais si l’un des aspects domine, l’autre régit, ce que je veux dire par là c’est que l’autre assure naturellement sa présence et ses fonctions sur ce plan.

Je ris parce que j’entends certains d’entre vous faire des jeux de mots avec amour gloire et beauté. J’avoue que cela me fait rire, mais ces mots n’ont jamais été prononcés au hasard, jamais réellement. La véritable beauté de ce monde est une beauté naturelle, et ce n’est pas une beauté superposée, ce n’est pas quelque chose qui soit artificiel ou qui puisse disparaître.

C’est encore la joie que je veux introduire en vous, en vous disant que cet amour et cette gloire, ce côté féminin en vous, il est naturel pour la moitié d’entre vous allais-je dire, et ces gens-là, dans l’amour que vous êtes, vont pouvoir développer justement une nouvelle force, un nouveau pouvoir. Cela signifie que vous allez pouvoir exercer sur ce monde une pression suffisante pour permettre de nouveaux échanges, de nouvelles caractéristiques, entre les peuples, entre les hommes, entre les diverses énergies.

Vous allez pouvoir laisser de nouveaux possibles entrer en vous. Ce n’est plus la force qui va gagner, c’est l’amour, vous allez le voir.

A chaque fois que quelque chose subira trop de pression, trop de force, il finira par céder, de lui-même, ou je dirais, par construction architecturale des énergies. Il faut revenir à des formes qui s’auto-équilibrent. Vous savez, je repense à l’architecture, vous savez cet art de construction. Je repense à l’architecture d’endroits d’autres planètes. Dans ces architectures, lorsque vous brisez un mur complet, ou l’équivalent de ce que vous appelleriez vous un mur, la maison tient encore debout, on peut enlever chaque élément et tout tient debout, parce que la construction-même, la force je dirais squelettique dans l’énergie, s’auto-contrarie, gère ses propres contraintes et s’autodirige naturellement.

Vous avez connu dans l’énergie sacrée, ces formes sous nom de zome, ou d’autres mots, mais c’est aussi la construction de ce qui vous constitue. Il existe en vous une force capable de tout réparer en vous. Il existe en vous une force capable de corriger, j’allais dire, des effondrements intérieurs. Ce n’est pas une puissance, ce n’est pas une force, c’est de l’amour, c’est votre gloire. Donc quand vous ressentirez la gloire, vous vous souvenez ce mot a été prononcé par plein de religions, il paraît aujourd’hui désuet, mais quand vous ressentirez l’aspect glorieux de votre Divinité, l’aspect bénissant, l’aspect justement glorifiant, l’aspect qui valorise, pas l’aspect qui divise, lorsque vous ressentirez à nouveau cela à l’intérieur de vous, lorsque vous ressentirez ce qui unit et non ce qui divise, votre propre corps va reconstruire des schémas d’amour, de beauté. Et ainsi, même pour prendre ce que j’entends, même avec un handicap, cet handicap sera très très vite compensé. De nouvelles énergies vont venir en vous, de nouvelles forces vont venir en vous, mais des forces tendres, beaucoup plus rapides que vous ne pouvez l’imaginer, des forces qui n’attendront pas, même, votre bénédiction, dans l’égo pour avancer,  mais à reconnaître la gloire du Père et à comprendre que vous êtes l’enfant Divin de cette énergie qui vous veut le plus grand bien, alors, en laissant le Père agir à travers vous, toute gloire, tout honneur vous parviendra.

Pour cela, vous l’avez compris, et c’est là que je veux arriver, cela nécessite de laisser votre personnage dans une sorte de dénuement, ce que je veux dire par là je ne vous demande pas de vous déposséder de quoi que ce soit, mais peut-être de vous déposséder de l’idée de pouvoir, de l’idée de contrôle, en vous disant que quelque chose peut avec vous, et en vous, contrôler et vous accorder un nouveau pouvoir, quelque chose, que, en vous, remplaçons le mot contrôler mais nous allons le remplacer par créer une architecture en vous, créer une collaboration en vous, pour vous amener à votre plus grand dessein, à votre plus grande joie, à votre mission, comme vous aimez l’évoquer si souvent.

La missions EST l’ AMOUR, la mission est la JOIE, je suis vraiment, j’essaye de me contenir en parlant, je suis vraiment vraiment vraiment heureux, tellement heureux, heureux  de voir que ce moment que nous avons attendu depuis des éons, depuis des centaines de milliers d’années, ce moment est présent.

Voici que j’assiste à l’accouchement, à l’avènement d’un nouveau monde. Cela ne se fera pas dans l’instantanéité que nous ressentons nous, mais c’est pour ça que nous sommes sans doute très joyeux, nous savons que pour vous, ce que j’évoque ici va prendre quelques temps, mais j’aimerais tellement tellement vous dire à quel point c’est un évènement merveilleux. A quel point il vous aura fallu presque un cycle de 25 – 26 000 ans pour avancer jusque-là, pour pouvoir laisser l’énergie en vous combattre votre propre ombre comme vient de l’évoquer Astréa, parce que cela aussi je peux l’évoquer. Si Astréa, Maître Astréa évoque avec vous son cercle de flamme bleue, son aptitude qui est celle de l’Archange Michael à repousser, allais-je dire, les mondes, je vous demande de ne pas oublier ma douce flamme violette. Celle-ci par contre, va pouvoir agir sur votre ombre personnelle, va pouvoir agir sur les aspects sombres que vous laissez  en vous, sur les informations que vous laissez entrer en vous, des informations erronées qui ne sont que des croyances, et bien souvent pas la réalité vraie, de votre nature véritable, en tout cas c’est certain, en laissant pénétrer en vous l’espace, l’interface de cette flamme, vous permettez à votre conscience de s’éloigner de ce qu’elle pensait, si injustement finalement, être vrai, pour revenir à quelque chose de pure, de simple, à quelque chose qui est en paix, à quelque chose qui n’est ni vrai ni faux quelque part,  un état où sans doute après le passage de ma flamme vous ne ressentirez rien, juste un bien être, comme si une nouvelle chose était à nouveau possible.

Cette ère commence. Je vous ai donné ces techniques. Dès que vous utiliserez les mots force, puissance, capacité, retenez que cet aspect masculin mérite une réduction, au profit de l’amour, de la bonté de la gloire, donc quelque chose de plus doux et tout aussi puissant, tout aussi intéressant dans l’énergie puisque que ces termes-là vous invitent à ne pas être seuls dans l’action, donc va vous inviter à quelque chose de plus aligné, pour employer un mot que vous utilisez souvent. Si vous appelez Astréa, pour vous aider dans des moments d’attaques externes, appelez ma flamme violette pour vous aider dans des moments d’attaques internes. Sachez vous préserver dans un espace de paix, appelez votre Divine présence I AM à vos côtés. Appelez cet aspect supérieur de vous-mêmes dans la conscience, demandez-lui de vous rejoindre, car cela aussi est joyeux. Votre renaissance c’est aussi votre jonction avec cet être Divin supérieur, que vous êtes déjà, avec cette part merveilleuse que vous êtes, avec cette part qui accepte tout de vous.

Je vous laisse à présent avec un grand Maître de sagesse. Je vous prie de l’accueillir et de le recevoir en vous, comme étant une grande énergie de paix et d’amour.

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

 

astrea

Astrea Channeling le 16 mai 2017

Channeling du 16 Mai 2017

Retranscris par Michèle Grebois (merci)

Bonsoir à tous, je suis Astréa du 3ème Cercle,

Ce soir je suis venue parmi vous, pour vous parler effectivement de cette notion « d’attaques », d’attaques par des énergies subtiles qui viennent d’autres plans. Certains ne ressentent rien, d’autres sont hypersensibles à toutes ces énergies qui fluctuent en ce moment, et en fait, vous êtes tellement aujourd’hui dans une vibration supérieure, dans une vibration supérieure de ce monde, dans une vibration supérieure de la planète, que nos mondes et les vôtres sont très très proches. J’essaye de trouver un moyen simple d’expliquer ça, mais je pense que des tranches de pain me paraissent la bonne image, et qu’un pain tranché, où chaque tranche aurait une dimension, serait, je dirais, presque à l’image de ce qui se passe aujourd’hui, dans votre énergie. Comprenez bien que nos dimensions, les dimensions en général sont très très proches. Alors cela va vous permettre notre visibilité, notre écoute, je dirais plus simples, plus rapides. Mais cela permet aussi à des entités d’autres plans, d’autres plans parallèles, d’agir sur votre monde.

Votre puissance Divine vous protège, dans énormément de cas, dans la grande majorité des cas, vous protège d’attaques qui ne sont pas des attaques à visée, vraiment j’allais dire, mortelle. Ce que je veux éviter ici c’est de vous faire croire que vous pouvez tous être « possédés ». Vous connaissez ce mot « possédé », je l’entends souvent lors de mon appel, quand on m’appelle. Alors j’aimerais vous dire que ce type de cas existe, ils sont tellement rares, si rares, et il faut presque un être quasiment préparé pour que cela arrive. Ce que je veux vous dire par là, c’est que les cas de possession sont très très faibles, et jamais, très rarement, mais vous pouvez considérer le mot jamais, vous ne serez possédés par une entité. Donc ne voyez pas chez des gens complètement perdus, l’idée qu’ils sont possédés, attaqués. Attaqués peut-être, nous allons le voir, mais possédés non.

Alors qu’est-ce qui constitue ces attaques du plan que vous appelez l’astral ? Ou que vous appelez le monde inférieur ?  Ou que vous appelez les dimensions noires ? Vous avez évoqué beaucoup de termes pour parler de cela, l’ombre aussi.

Alors ces attaques en vérité n’en sont pas, c’est un peu une quête perdue pour obtenir de votre part de l’énergie. L’idée est de comprendre que les plans, encore une fois j’essaye de m’adapter à votre langage, les plans ont un sens, si je puis dire, un sens dans l’énergie. Si je vous envoie ici et maintenant, une énergie de protection, une énergie d’amour, une énergie de lumière, cela ne me coûte rien. Ce que je veux dire par là c’est, je ne perds rien en énergie parce que l’amour reconstitue immédiatement ma qualité d’être, ma qualité vibratoire, ma qualité d’action, de sensation. Mais si vous, vous tiriez, j’allais dire, de l’énergie de moi, si vous agissiez envers moi pour me retirer de l’énergie, je ressentirais que vous essayez, un petit peu, de forcer ma présence, de forcer mon énergie, alors je perdrais de l’énergie. Bien sûr c’est une image, parce que moi Astréa, je ne peux pas perdre cette énergie. Nous connaissons dans notre niveau vibratoire, j’allais dire, la séparation des plans et ses protections. Nous posons l’énergie. Nous savons qui nous sommes, nous savons le Maître que nous sommes. C’est cela aussi qui vous protège : savoir le Maître que vous êtes.

Les attaques « astrales », les attaques de l’ombre existent encore. Elles sont rendues plus difficiles qu’auparavant. Les mondes sont tellement près que nous sommes capables de traverser deux dimensions et de combattre, depuis toujours, mais encore plus maintenant, ces ombres, ces énergies, si vous nous appelez. Alors, nous, combattre… ce terme de combattre signifie vraiment replacer dans son plan, replacer dans son énergie, dans son énergie, l’entité qui tente quelque chose sur vous.

Alors cette entité, ces espaces vibratoires, que font-ils ? Et bien ils vont utiliser plusieurs moyens, ils vont poser sur vous, j’allais dire, des grappins. Alors pour que ces grappins se posent sur vous, il faut que vous ayez des failles, des failles de lumière. Dans un monde duel il y en a quasiment toujours de ces failles, dans l’énergie. La plupart d’entre elles portent le nom des blessures que vous évoquez régulièrement, mais ces failles dans l’énergie, ces failles dans les personnages, vont permettre à une énergie de dire : ah tiens, cette faiblesse là je vais l’utiliser, je vais l’exploiter. Et c’est comme si, à certaines périodes du temps et de l’espace, vous étiez tirés, vous étiez pompés par cette énergie. Alors dans le monde physique, dans le monde de l’égo, dans le monde des personnages, vous allez trouver une bonne raison pour cela, vous allez trouver en face de cette perte d’énergie une situation, une personne, un évènement, un lieu, et vous allez attribuer à cette personne, cet évènement, ce lieu, ces circonstances, votre perte d’énergie. Vous allez alors rentrer dans ce jeu de la culpabilité. Ce jeu de la culpabilité n’a pas lieu d’être, nul n’est coupable ici, mais vous le saviez, vous aviez cette sensation d’énergie perdue, avant de l’avoir attribuée à quelque chose. Et bien lorsque vous ressentez ces états, ces états de fatigue, temporaires, ces états de coups de blues de coup de pompes temporaires, alors il en existe dans le monde physique bien sûr mais, lorsque vous ressentez cela sans raison, c’est le moment de m’appeler avant d’utiliser votre égo, avant d’utiliser votre conscience dans le personnage, utilisez votre conscience dans la lumière. Appelez votre être Divin à la rescousse, appelez votre Dieu, ou appelez-moi, je suis Astréa, je suis Astréa et de par ma flamme bleue, mon cercle de flamme bleue, mes énergies de flamme bleue, mon mur de flamme bleue, je pourrai vous protéger, vous préserver de ces espaces et les renvoyer dans leur espace, afin que vous repreniez à nouveau votre énergie. Ces énergies essayent d’ascensionner comme vous. Elles ont simplement conscience de plans supérieurs et conscience de pouvoir tirer de l’énergie de ces plans supérieurs. Tirer de l’énergie de ces plans supérieurs cela vous arrive aussi à vous. Certains êtres humains utilisent ce qu’on appelle la magie, noire, vous l’appelez encore comme cela, pour tirer de l’énergie de plans inférieurs ou supérieurs parce que c’est possible dans tous les sens. Mais tout cela a un prix, alors je vous exhorte à ne pas utiliser la magie, à ne pas utiliser d’invocations autres que celles qui viennent du cœur et auxquelles vous êtes reliés, parce que, exploiter une puissance qui ne résonne pas à l’intérieur de vous qui n’avez pas toute lumière à l’intérieur de vous, vous coûtera aussi en énergie. Faites ce que vous sentez juste, soyez à l’écoute de cette règle, cette règle immuable du libre arbitre. N’intervenez pas sur quelqu’un qui ne le demande pas.

Alors j’entends certains d’entre vous évoquer : « mais lorsque nous appelons les guides, nous ne pouvons pas savoir si ils ont envie de nous entendre ». Lorsque vous appelez la lumière, vous n’avez pas  prononcé le premier mot dans votre pensée, que nous avons déjà compris le cheminement de votre cœur, et si votre cœur est ouvert nous répondrons. Si votre cœur est fermé nous sommes présents, présents à vos côtés, mais nous sommes en attente de cette ouverture de cœur, nous sommes en attente de ce pas que vous faites vers la lumière. Certains vont employer le mot lâcher prise pour évoquer ce pas, je vais juste dire rayonnez du positif, rayonnez quelque chose de vibratoirement joyeux, de vibratoirement clair. Passez le cap des lamentations et alors nous pourront intervenir, et alors nous pourrons être à vos côtés et vous présenter, pour votre plus grande gloire, la meilleure méthode, le meilleur moyen comme vous aimez tant le prononcer, le meilleur moyen d’avancer en conscience vers votre plus grande lumière, et de ne pas perdre d’énergie.

Les attaques, actuellement, sont assez lourdes et massives, parce que comme vos plans se sont rapprochés, ces entités, ces énergies, ont tendance à croire que c’est plus facile de vous attaquer. C’est faux. C’est plus facile de vous contacter, de contacter vos corps d’énergie parfois, mais encore moins facile qu’auparavant d’atteindre votre corps, sauf si vous lui accordez pouvoir, sauf si vous accordez du pouvoir à cette énergie vraiment d’être en vous, à cette énergie encore une fois qui vous rend triste d’un seul coup, sans raison, qui vous fait vous angoisser sans raison. Ne laissez pas cette énergie gagner à l’intérieur de vous. Appelez Michael, appelez-moi et je serai à vos côtés.

Cette période, là, actuelle, est celle-là où vous devez appliquer votre maîtrise dans la matière, où le verbe revient à la surface. Alors ce verbe qui revient à la surface, qu’est-ce que cela signifie, cela signifie que vous pouvez prononcer vos appels, vous pouvez nous appeler dans la maîtrise, et si vous ne savez pas qui appeler, encore une fois appeler votre Divinité, du nom que vous l’appelez peu importe : Seigneur, Dieu, ou autres… ces mots importent peu tant que votre pensée, votre énergie, est dirigée vers la plus grande lumière qui soit,  vers le plus grand amour qui soit. Alors vous serez préservés, alors vous serez protégés.

La planète aussi en ce moment est en train de lutter, effectivement, contre ces énergies. Elle va peut-être être obligée de grandir pour s’adapter. Vous aussi, il est temps que vous grandissiez en énergie, que vous compreniez votre véritable place, dans le corps mais dans l’énergie aussi. Vos corps subtils commencent à grandir eux aussi, à évoluer différemment, à prendre plus de place, plus d’espace. Alors parfois dans le corps, cela va crier, cela va grincer, cela peut brûler, mais cela fait partie aussi de ce que vous appelez encore l’expansion de conscience, l’expansion des énergies en vous. Certains sont précurseurs, d’autres suivront, mais personne ne peut échapper à sa propre évolution, dans un temps qui est le sien, dans un temps parfait, dans un temple parfait, celui du corps et de l’esprit, de l’esprit lié à la matière.

En votre nom Divin je vous salue.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

 

 

 

Sylvain 5 Mai, précisions texte de Sylah

Bonjour à tous, le message de Sylah du 3 mai a laissé supposer à certains que nous n’étions que des pantins livrés à un joueur suprême. En vérité, il n’en est rien.

plusieurs idées sont exprimées dans ce message :

– « Nous sommes UN », cette UN-Carnation prend un autre sens dans le message car nous serions effectivement liés dans le temps et l’espace, tous ensemble tous UN, mais les implications de cela sont immenses si nous prenons en compte une donnée oubliée ou peu perçue :

NOUS POUVONS COMMUNIQUER AVEC NOTRE DIVINITÉ

En fait, si nous ne communiquons pas avec cette dimension, elle va utiliser nos programmes, nos ego, nos envies pour essayer de voir ce que nous désirons et IL nous mènera au mieux dans la direction bonne ou mauvaise que nous souhaitons.

Mais, lorsque que nous communiquons avec LUI par la prière, par la méditation, par l’espace du cœur, par l’espace de paix, par le channeling… peut importe…. nous pouvons alors lui demander de modifier la trajectoire souvent défectueuse que nous nous offrons…

On voit ici la puissance de mots tels que  » Que TA volonté soit faite » et non la mienne. « Par moi même, je ne suis rien », le « Père » peut tout.

Il existe donc une interaction possible, nous ne sommes pas les pantins de qui que cela soit. Nos pensées, nos émotions, nos actions sont, à minima, une communication à notre divinité de nos désirs.

– Si nous sommes tous liés dans le temps et l’espace, non séparés en conscience, depuis que la grille magnétique (voir le travail de Kryeon ») a été rétablie, alors nous pouvons sans doute aussi communiquer avec ces autres « nous mêmes » sur un autre plan de conscience supérieur. Cette communication particulière nous permettant de retirer l’expérience d’autres soi même, nous n’en sommes qu’au début dans les techniques, dans l’appréhension même du concept.

C’est drôle, j’ai reçu ce type de message depuis bien longtemps et j’ai vu hier qu’il y a une série qui c’est inspirée de ce genre de phénomènes (« sense 8 »), cela ne peut signifier qu’une chose…; nous y sommes, l’humanité est effectivement passée au niveau 2.0 et nos possibilités de jeux d’amour tous ensemble ce sont bien étendues.

Alors, lié à l’unité que nous sommes et lié à notre Dieu personnel, nous pouvons évoluer de manière différente, plus entière, plus dans la compassion, plus dans l’Amour et … souvenons nous de ces questions qui nous seront posées à l’heure de notre mort : « Comment as tu aimé ? Comment as tu aidé ton prochain ? »….. ces questions aussi prennent un autre sens à la lumière de la nouvelle conscience qui nous est proposée.

Que l’Amour soit notre force d’union et que ceux qui cherchent à séparer ou désunir retrouve la compassion en eux.

Sylvain

L’image contient peut-être : oiseau

Sylah 3 Mai 2017

Je suis Sylah
Bonjour, ce jour, vous me demandez de parler des « vies antérieures » et de leurs impacts Karmiques sur votre vie.

Il va me falloir choisir une illusion pour décrire une illusion. Votre existence n’est qu’une histoire. Il est important de voir ce monde que vous vivez comme une illusion projetée de votre conscience.
Ne croyant pas vraiment, depuis ce monde, à votre plein pouvoir, vous avez imaginé la séparation pour rendre les choses plus simples à un mental qui ne devait, à l’origine, n’être qu’un « sous-programme » permettant de maintenir la forme dense de votre corps en vie pendant vos départs vers d’autres dimensions.

Dès lors, et encore une fois par « facilité divine » dirons nous, vous avez créé l’illusion du temps et de l’espace. Dans ces conditions, il est effectif que vous avez des vies antérieures et des vies postérieures à votre existence dans le temps et l’espace que vous définissez comme étant « vous » ou « moi ».

La réalité est que vous êtes dans un plan « supérieur » et que la vie que vous jouez à présent n’est qu’une de vos vies. Elles sont toutes jouées en même « temps ». Imaginez que vous ayez un jeu vidéo dans lequel vous pouvez contrôler plusieurs personnages. Dans ce jeu, vous ne pouvez intervenir que sur un personnage à la fois alors, vous laissez ce personnage à son mental et son ego pendant que vous vous occupez d’un autre personnage.

Chaque personnage dans le temps et l’espace de la partie peut faire quelque chose pour aider un autre personnage à avancer dans le jeu. Alors, cet autre personnage ayant la même connexion divine va bénéficier des bienfaits d’un autre « lui même » finalement.

En vérité, vos vies sont jouées en même temps dans une intrication où vous n’êtes qu’UN. Vous n’êtes pas vraiment séparé parce que le « maître du jeu » , le divin des divins, s’occupe de tous ses enfants.

Alors, ou est le karma là dedans ? Dans la nécessité d’équilibrer un « score » en appliquant les règles du libre arbitre, de l’équilibre, de l’équité…. il s’agira donc pour un personnage de prendre sur lui la charge d’un autre personnage pour l’alléger. Il pensera alors avoir été ce personnage alors qu’en vérité, il est chaque personnage. Parfois, dans cette partie à échelle cosmique dont le seul but est l’Amour, l’union des joueurs, certains personnages se « sacrifient » pour purifier des karmas de grandes échelles. Cela fut fait plusieurs fois et récemment encore.

Vous êtes à ce point du jeu d’amour en vous où vous pouvez communiquer plus consciemment avec votre conscience supérieure, avec un aspect de vous même dans un autre champ dimensionnel ayant la mémoire du but de cette existence, qui doit être mené en joie et amour. Il est temps de passer au niveau 2, de lâcher les règles qui prévalaient dans l’ancien niveau de jeu et de cesser de ne prêter pouvoir qu’au mental et à l’ego qui vous servent mais ne sont pas votre réalité première.

Je comprends que ce message puisse troubler vos esprits mais nous sommes là pour vous aider dans ce niveau déjà atteint, il s’agit de vous révéler.

Soyez bénis en cela.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

Aucun texte alternatif disponible.

Archange Gabriel 27 Avril 2017

Bonjour,

J’ai eu l’occasion hier de canaliser un message de l’Archange Gabriel avec une cliente et j’utilise ici un processus de recanalisation pour recevoir à nouveau l’essence d’une partie de ce message.

« Je l’archange Gabriel

Vous connaissez la loi du libre arbitre, la loi karmique, la loi d’équilibre et d’autres lois de l’univers, j’aimerai commencer à évoquer avec vous la loi d’équité, elle décrit ce qui vous est du de droit divin quand vous vous connectez en conscience avec votre véritable nature divine.

Cette loi est importante car elle révèle l’essence de ce nouveau monde dans lequel vous êtes.

Il s’agit ici de comprendre qu’une goutte d’essence divine en vous peut faire autant de travail que 1 000 gouttes d’essence humaine.

Je m’explique. Lorsque vous méditez, comme évoqué avec mon canal et d’autres, sur votre partie divine. Lorsque vous laissez votre essence divine vous infuser de l’énergie or de la Paix, cette énergie infuse votre expérience.

Les « gouttes humaines » sont les moyens humains que vous avez utilisé jusque là pour trouver votre énergie. Il s’agissait de prendre ou donner de l’énergie en fonction de jeux de personnages de jeux de l’ego humain mais ces jeux restent une sorte de « bataille pour la survie » face à la puissance simple de l’Esprit qui vous compose.

Lorsque vous contacterez en conscience votre âme divine (et je ne parle pas d’un contact par des mots mais de la simple observation de sa présence, vous serez infusé de cette énergie qui peut transformer votre expérience.

D’abord, cette énergie viendra « remplacer » l’énergie humaine utilisée dans le passé pour la remplacer de son énergie, vous vivrez alors de grandes guérisons et compréhensions du pourquoi de vos expériences. Puis, une fois quelques semaines ou mois, vous serez infusé de cette énergie dans le présent continuel et dès lors, votre vie sera la vie divine, vous verrez et serez le miracle que vous voulez voir, tout sera simplifié, préparé et plein d’une joie simple dans l’amour de la VIE.

La loi d’équité est cette « proportion » énergie divine / énergie humaine (mentalisée).

Toutes les indications vous seront données au rythme de nos rencontres et échanges.

Vous êtes déjà sur le chemin de votre propre lumière, vous êtes même déjà arrivé en quelque sorte.

Notre présence à vos côtés est forte et nous sommes heureux de vous partager tout cela.

—-
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

L’image contient peut-être : 2 personnes
216214_16794537_1309441021

St Germain 11 avril 2017

Channeling du 11 Avril 2017

 

Bonsoir, je suis Maître Saint-Germain.

 

J’étais présent aussi durant cette expérience, l’expérience que vous venez de vivre et qui était voulue ce soir. Elle était voulue ce soir pour vous parler d’alignement, parce que vous êtes dans ces énergies actuellement ce mois-ci, dans l’alignement de vos actions, et comme nous venons de le préciser, dans l’alignement de vos mots. Essayez d’avoir la parole juste et en tout cas, comme l’a fait le dernier Maître que tu n’as pas prononcé, mais qui était Sananda lui-même, d’ essayer d’avoir envers l’autre la parole que l’on aimerait qu’on nous porte à nous-même, dans notre expérience et dans notre champ d’existence.

 

C’est important de considérer l’espace des mots, l’espace des mots,  parce que cet espace peut être purifié lui aussi, purifié parce que souvent cet espace, dans l’esprit humain, contient ce que vous appelez encore des sous-entendus, des non-dits, des choses interprétables. Alors ici, vous pouvez vous imaginer que je vends la flamme violette cela me fait rire, mais vraiment, vraiment je vais vous parler de ma flamme bien-sûr. Pour purifier vos mots, pour purifier votre langage, vous pouvez employer ma propre flamme, la flamme elle-même elle est vivante et vibrante, pour introduire la parole juste en vous disant :

je désire que la flamme violette soit présente dans chacune des expressions que je vais évoquer, qu’elle purifie ma parole, qu’elle purifie mes mots.

En agissant ainsi, quelques soient vos mots, si une énergie est trop, j’allais dire, trop lourde, trop dense, elle viendra sans doute se purifier dans la flamme et éviter des impacts trop violents. Mais en même temps, si vous étiez capables de prendre un petit temps de recul et sans doute, j’allais dire, avant d’aller  dans un champ de parole où vous savez que vous allez, comment dire, être énervés, être angoissés, être stressés par l’expérience même, prendre ce petit temps de dire : flamme violette consume-moi.

 

Vous n’allez pas partir en cendres mes amis, la flamme violette va, en vous, prendre toute cette information qui en fait, ne sert pas les plus hauts plans de cette existence. La colère n’a jamais servi aucun plan les plus hauts de l’existence, elle a permis de révéler certes quelques informations et parfois donc elle est utile, mais elle n’est pas utile quand elle est dans le jugement de l’autre. La flamme violette purifie le vide dans l’expérience, le vide entre chaque atome. Cela signifie que lorsque vous émettez une parole qui n’est pas juste et qui n’est pas alignée avec ce que vous êtes et que vous le ressentez , à postériori, sans pouvoir corriger ce qui s’est passé, je vous invite vraiment à consciemment utiliser la flamme de cette manière :

je demande à la flamme  violette de purifier mes actions de ce jour, de purifier mes mots. Lorsque vous faites cela, vous n’aurez rien créé, ni dans un sens ni dans l’autre sens.

 

C’est un petit peu comme si vous demandiez à la flamme de balayer cette journée. Lorsque la flamme purifie, elle ne peut pas forcément sélectionner uniquement l’information positive ou négative. La purification ramène votre existence à un état de paix, un état d’alignement simple à la vérité de qui vous êtes et de ce que vous êtes, voilà ce que nous entendons sans doute par paix, et en ramenant cela dans ce plan-là, rien n’est juste ou injuste, tout est parfait.

Mais en même temps, la flamme violette viendra effacer votre création, votre in-création parfois, devrais-je dire. J’entends des questionnements parmi vous sur ce que je viens d’évoquer : si j’utilise la flamme violette et que j’ai prié toute la journée alors l’intégralité de mes prières va s’envoler ?

Oui, c’est exact. C’est tout à fait exact. Mais sur une journée où vous avez ressenti des gros chocs et où vous n’avez été que 15,30 minutes ou 45 minutes, dans un état, que j’allais dire, globalement bon pour vous, mieux vaut repartir à 0, mieux vaut vous offrir un nouveau départ que de laisser des énergies du passé, de votre passé, continuer à se perpétuer dans le futur. Prenons un exemple assez simple et connu de vous : ce que vous appelez le stress au travail. Le stress au travail c’est un stress quotidien, demain vous repartez  avec la même idée sur vos collègues, sur votre famille sur ce qui est employé, sur ce qui se passe, et vous perpétuez la roue des paroles, la roue et l’enchainement des actions aussi.

 

Il faut être en capacité, vous ne pouvez pas accélérer et freiner en même temps votre existence, ce que je veux dire par là c’est qu’il faut passer par un point 0, il faut s’arrêter. Arrêter de perpétuer la roue d’in-création, ce que je veux dire par là, c’est d’arrêter de créer quelque chose qui finalement vous dé-crée, c’est-à-dire vous fait reculer de ce que vous êtes vraiment, d’un état de paix, de joie et d’amour. Alors la flamme violette employée jour après jour, va permettre petit à petit de dissoudre chacun des schémas entre vous et votre collègue, entre vous et votre ordinateur, entre vous et votre propre pensée, de dissoudre petit à petit chaque schéma limitant, tout ce qui vous fait croire que vous n’êtes pas au bon endroit, pas au bon moment, pas dans la bonne existence, pas dans la bonne expérience.

 

Tout cela va disparaître et laisser en vous un espace, et c’est le terme juste, un nouvel espace pour créer une nouvelle expérience, pour diriger votre conscience vers ce qu’elle veut réellement vivre, et pour que l’énergie de l’Univers vous envoie, par l’intermédiaire de vos collègues, par l’intermédiaire  de tout ce que vous allez vivre ou voir, vous envoie de nouvelles possibilités d’expériences. Parfois, le vide de votre corps par exemple, le vide entre les atomes  de votre corps est parfois très très très rempli de choses que vous avez engrammées, accumulées depuis des dizaines d’années. Employez quotidiennement la flamme violette, non sur toute la journée pour cette fois-là, mais simplement de dire : voilà, je me place, là, ici et maintenant dans la flamme violette,  et non pas je purifie toute cette journée.

 

Voyez quand vous dites à la flamme violette : je purifie toute cette journée, elle va purifier toute cette journée, mais vous pouvez lui demander de purifier votre corps, c’est tout, et allais-je dire, sans rien mettre derrière. Je vais m’expliquer sur cette technique, mais vraiment laissez l’énergie de la flamme violette purifier chaque atome de votre corps, chacun des corps, chaque énergie densifiée, l’information en vous perturbante va densifier quelque chose dans le corps. Alors certains d’entre vous, je les entends, je vous entends, vraiment, ce sont dit : mais dans ce cas-là, je pourrais très bien décider d’employer la flamme violette pour purifier une partie de ma journée et pas une autre, mais tout à l’heure souvenez-vous je vous ai dit, mieux vaut tout purifier que de ne purifier que ce qui va mal, allais-je dire. Pourquoi ?

 

Parce qu’il existe une autre loi souvent peu connue de vous : la loi d’équilibre, et cette loi elle est si parfaite, si profonde, si holographique, que chacune de vos journée en fait est équilibrée entre quelque chose que vous pourriez appeler le bien, et quelque chose que vous pourriez appeler le mal. Partout dans votre journée, chacune de vos journées est équilibrée ainsi, chacune de vos journées est équilibrée comme cela. Alors quand vous êtes dans un état, j’allais dire serein, vous n’aurez plus ces pics d’expérience haute et pics d’expérience basse, quelque chose va venir équilibrer l’expérience, elle va juste être juste dans le moment présent.

 

Si vous voulez ne garder que des pics de joie et retirer des pics de peine, la loi d’équilibre, fait que cette énergie trop forte devra être compensée à un moment ou à un autre. C’est un petit peu comme imaginer ce que vous avez appelé le karma, mais sur une seule journée. L’équilibre doit-être présent, pour que vous puissiez recréer, reprendre la main sur votre existence. Donc purifier une relation dans le moment présent, de manière sporadique, bien-sûr c’est utilisé et utilisable, mais demander à la flamme violette de purifier seulement les moments négatifs de votre journée peut créer et souvent crée un déséquilibre, et vous vous dites : c’est drôle j’ai tout effacé, je me sentais mieux, mais le lendemain c’était encore pire, parce que il faut tout équilibrer.

 

C’est comme si vous aviez une balance de bien et de mal, comprenez cela, cette balance, quand vous êtes équilibrés, vous recevez toutes les informations pertinentes de votre existence, toutes les informations pertinentes vous permettant d’avancer vers votre plus grande dimensionnalité, vers votre plus grande expérience, vers, je dirais, les valeurs les plus élevées à l’intérieur de vous, et en tout cas, tous les états vous permettant de ressentir qui vous êtes en permanence.

 

Si cette balance est déséquilibrée, même vers le bien, pour revenir sur le plateau de la balance, évidemment il faudra équilibrer les forces. Alors, plus vous jugez l’expérience bonne ou mauvaise, plus vous jugez l’expérience, et plus vous aurez des pics hauts ou des pics bas, moins vous jugez et plus ces pics, allais-je dire, vont s’aligner, et vous ressentirez juste un état de joie, pas extrême, mais un état de joie permanent, un état de paix permanent, et un état d’amour permanent. Les extrêmes sont ici inutiles. L’équilibre est une des clefs, une des lois de l’Univers. On vous a beaucoup parlé de loi d’attraction, de loi de manifestation, loi de karma, mais il existe aussi cette loi qui n’est pas, j’allais dire inter vie, mais une loi de l’équilibre qui soit plus globale et plus juste, j‘allais dire, dans chaque moment et chacune de vos journées, dans chacune de vos créations, parce que chaque journée et votre création, et chaque journée est équilibrée.

 

Alors souvent, je ris parce que encore une fois j’entends en vous, et vous dites : oui mais aujourd’hui j’ai passé une journée pourrie, rien n’a été, rien n’a été. Voilà le jugement humain. Dans le jugement non humain, dans le jugement hors de la forme, voici ce qui est dit : les contacts pour cette personne ont été mauvais aujourd’hui et chaque personnage qu’il a croisé, cela n’allait pas, mais son corps a fonctionné parfaitement, sa vue a fonctionné parfaitement, sa voiture a fonctionné parfaitement, la relation avec sa femme a fonctionné parfaitement. Voyez ce que je veux dire par là ?

 

C’est que vous avez été effectivement focalisé sur l’expérience négative, et vous n’avez donc pas pu, j’allais dire, observer le positif qui était venu compenser cela. Oh ils m’ont particulièrement énervé… mais ce que vous n’avez pas senti c’est que, pendant que vous étiez particulièrement énervés, vous vous êtes sentis particulièrement en forme, pour exprimer votre énervement, plus en forme que d’habitude. Parfois certains d’entre vous, qui se sentent mal le moment, au moment où ils sont énervés, au moment où ils s’angoissent, au moment où ils passent leur mauvaise journée, sont plus dans l’énergie que le matin au réveil.

C’est dû aussi à cette loi d’’équilibre, à cette force de vie en vous, mais c’est à vous de voir comment vous voulez utiliser l’énergie de vie, l’énergie de conscience en vous, cette énergie vivante. Vous pouvez l’utiliser, j’allais dire, pour votre version du bien, ou pour votre version du mal, mais cela restera équilibré. C’est pourquoi je vous invite à équilibrer votre journée, à demander la flamme violette sur l’intégralité de votre journée.

Ne vous jugez pas vous-mêmes, c’est sans doute par-là que je voudrais terminer mon discours ce soir. Je ne suis pas sur le bon chemin, je n’avance pas, je ne sais pas où je vais, je ne sais pas qui je suis, je ne sais pas ce que je vais devenir, ça c’est des jugements envers vous-mêmes. Ça c’est des jugements envers vous-mêmes. Le Sage Blanc, l’énergie qui a été déployée toute à l’heure autour de vous, a été fantastique dans un enseignement simple, qui est : montre-moi qui JE SUIS. Ce n’est pas un jugement, quand vous dites à l’Univers : montre-moi qui TU ES, sachant que vous êtes l’Univers, vous montrez à vous-mêmes le plus haut plan de votre existence.

 

Vous demandez à voir le plus haut plan de votre existence, alors vous allez vivre des expériences peut-être un peu intenses après, mais quelque chose, encore une fois, qui viendra modifier l’énergie autour de vous. Mais restez bien calés sur le fait que vous décidez de votre expérience, que vous décidez la manière dont cette énergie, j’allais dire, est comprise à l’intérieur de vous. Vous décidez ce que vous faites des mots, vous décidez ce que vous faites de ce que vous mangez même, c’est vous qui décidez, de ce que vous cuisinez par vos mots, allais-je dire. Si les ingrédients sont mal mélangés, le plat ne sera pas bon, mais c’est vous qui avez fait la recette.

 

Trouvez la recette qui fait que votre journée sera savoureuse, trouvez une recette qui fait que dans votre journée vous vous donnez 3 fois par exemple, ce sont des clefs chiffrées, 3 fois l’occasion de féliciter quelqu’un, 7 fois l’occasion de dire merci, et avant de vous endormir 3 fois l’occasion de vous montrer quelque chose qui, dans votre journée, s’est très bien passé. Ces clefs chiffrées : 3, 7, 3, vous permettent d’emmagasiner en vous ce qu’est la parole impeccable, ce qu’est le verbe juste. En ce mois et dans votre énergie c’est important, parce que beaucoup de déséquilibres sont ressentis dans votre corps, sont ressentis dans l’expérience. Alors ayez conscience que vous êtes générateurs de tout cela. Si vous ne savez comment le rectifier, essayez au moins d’introduire le maximum de silence en vous. Essayez de ne pas répondre trop vite, de prendre du temps, de prendre cet espace vide, de comprendre que dans cet espace vide, entre le moment où on vous parle et le moment où vous répondez, dans cet espace se crée un choix : que vas-tu choisir… la réponse automatique ou une réponse un peu plus Divinisée ? Offrez-vous ce choix, ne laissez pas les automatismes de la parole générer sans cesse l’existence, le plan d’existence, et le plan de croyance qui est le vôtre aujourd’hui et dont vous vous plaignez chaque jour, en disant : c’est comme partout, c’est comme tout le monde, c’est toujours pareil. Vous avez continué à perpétuer les mêmes paroles, toujours les mêmes paroles.

Merci en tout cas de votre écoute, de nos paroles. Merci de votre expérience. Prenez soin de vos mots et soyez bénis de la Source.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/