Channeling du 16 Mai 2017

Retranscris par Michèle Grebois (merci)

Bonsoir à tous, je suis Astréa du 3ème Cercle,

Ce soir je suis venue parmi vous, pour vous parler effectivement de cette notion « d’attaques », d’attaques par des énergies subtiles qui viennent d’autres plans. Certains ne ressentent rien, d’autres sont hypersensibles à toutes ces énergies qui fluctuent en ce moment, et en fait, vous êtes tellement aujourd’hui dans une vibration supérieure, dans une vibration supérieure de ce monde, dans une vibration supérieure de la planète, que nos mondes et les vôtres sont très très proches. J’essaye de trouver un moyen simple d’expliquer ça, mais je pense que des tranches de pain me paraissent la bonne image, et qu’un pain tranché, où chaque tranche aurait une dimension, serait, je dirais, presque à l’image de ce qui se passe aujourd’hui, dans votre énergie. Comprenez bien que nos dimensions, les dimensions en général sont très très proches. Alors cela va vous permettre notre visibilité, notre écoute, je dirais plus simples, plus rapides. Mais cela permet aussi à des entités d’autres plans, d’autres plans parallèles, d’agir sur votre monde.

Votre puissance Divine vous protège, dans énormément de cas, dans la grande majorité des cas, vous protège d’attaques qui ne sont pas des attaques à visée, vraiment j’allais dire, mortelle. Ce que je veux éviter ici c’est de vous faire croire que vous pouvez tous être « possédés ». Vous connaissez ce mot « possédé », je l’entends souvent lors de mon appel, quand on m’appelle. Alors j’aimerais vous dire que ce type de cas existe, ils sont tellement rares, si rares, et il faut presque un être quasiment préparé pour que cela arrive. Ce que je veux vous dire par là, c’est que les cas de possession sont très très faibles, et jamais, très rarement, mais vous pouvez considérer le mot jamais, vous ne serez possédés par une entité. Donc ne voyez pas chez des gens complètement perdus, l’idée qu’ils sont possédés, attaqués. Attaqués peut-être, nous allons le voir, mais possédés non.

Alors qu’est-ce qui constitue ces attaques du plan que vous appelez l’astral ? Ou que vous appelez le monde inférieur ?  Ou que vous appelez les dimensions noires ? Vous avez évoqué beaucoup de termes pour parler de cela, l’ombre aussi.

Alors ces attaques en vérité n’en sont pas, c’est un peu une quête perdue pour obtenir de votre part de l’énergie. L’idée est de comprendre que les plans, encore une fois j’essaye de m’adapter à votre langage, les plans ont un sens, si je puis dire, un sens dans l’énergie. Si je vous envoie ici et maintenant, une énergie de protection, une énergie d’amour, une énergie de lumière, cela ne me coûte rien. Ce que je veux dire par là c’est, je ne perds rien en énergie parce que l’amour reconstitue immédiatement ma qualité d’être, ma qualité vibratoire, ma qualité d’action, de sensation. Mais si vous, vous tiriez, j’allais dire, de l’énergie de moi, si vous agissiez envers moi pour me retirer de l’énergie, je ressentirais que vous essayez, un petit peu, de forcer ma présence, de forcer mon énergie, alors je perdrais de l’énergie. Bien sûr c’est une image, parce que moi Astréa, je ne peux pas perdre cette énergie. Nous connaissons dans notre niveau vibratoire, j’allais dire, la séparation des plans et ses protections. Nous posons l’énergie. Nous savons qui nous sommes, nous savons le Maître que nous sommes. C’est cela aussi qui vous protège : savoir le Maître que vous êtes.

Les attaques « astrales », les attaques de l’ombre existent encore. Elles sont rendues plus difficiles qu’auparavant. Les mondes sont tellement près que nous sommes capables de traverser deux dimensions et de combattre, depuis toujours, mais encore plus maintenant, ces ombres, ces énergies, si vous nous appelez. Alors, nous, combattre… ce terme de combattre signifie vraiment replacer dans son plan, replacer dans son énergie, dans son énergie, l’entité qui tente quelque chose sur vous.

Alors cette entité, ces espaces vibratoires, que font-ils ? Et bien ils vont utiliser plusieurs moyens, ils vont poser sur vous, j’allais dire, des grappins. Alors pour que ces grappins se posent sur vous, il faut que vous ayez des failles, des failles de lumière. Dans un monde duel il y en a quasiment toujours de ces failles, dans l’énergie. La plupart d’entre elles portent le nom des blessures que vous évoquez régulièrement, mais ces failles dans l’énergie, ces failles dans les personnages, vont permettre à une énergie de dire : ah tiens, cette faiblesse là je vais l’utiliser, je vais l’exploiter. Et c’est comme si, à certaines périodes du temps et de l’espace, vous étiez tirés, vous étiez pompés par cette énergie. Alors dans le monde physique, dans le monde de l’égo, dans le monde des personnages, vous allez trouver une bonne raison pour cela, vous allez trouver en face de cette perte d’énergie une situation, une personne, un évènement, un lieu, et vous allez attribuer à cette personne, cet évènement, ce lieu, ces circonstances, votre perte d’énergie. Vous allez alors rentrer dans ce jeu de la culpabilité. Ce jeu de la culpabilité n’a pas lieu d’être, nul n’est coupable ici, mais vous le saviez, vous aviez cette sensation d’énergie perdue, avant de l’avoir attribuée à quelque chose. Et bien lorsque vous ressentez ces états, ces états de fatigue, temporaires, ces états de coups de blues de coup de pompes temporaires, alors il en existe dans le monde physique bien sûr mais, lorsque vous ressentez cela sans raison, c’est le moment de m’appeler avant d’utiliser votre égo, avant d’utiliser votre conscience dans le personnage, utilisez votre conscience dans la lumière. Appelez votre être Divin à la rescousse, appelez votre Dieu, ou appelez-moi, je suis Astréa, je suis Astréa et de par ma flamme bleue, mon cercle de flamme bleue, mes énergies de flamme bleue, mon mur de flamme bleue, je pourrai vous protéger, vous préserver de ces espaces et les renvoyer dans leur espace, afin que vous repreniez à nouveau votre énergie. Ces énergies essayent d’ascensionner comme vous. Elles ont simplement conscience de plans supérieurs et conscience de pouvoir tirer de l’énergie de ces plans supérieurs. Tirer de l’énergie de ces plans supérieurs cela vous arrive aussi à vous. Certains êtres humains utilisent ce qu’on appelle la magie, noire, vous l’appelez encore comme cela, pour tirer de l’énergie de plans inférieurs ou supérieurs parce que c’est possible dans tous les sens. Mais tout cela a un prix, alors je vous exhorte à ne pas utiliser la magie, à ne pas utiliser d’invocations autres que celles qui viennent du cœur et auxquelles vous êtes reliés, parce que, exploiter une puissance qui ne résonne pas à l’intérieur de vous qui n’avez pas toute lumière à l’intérieur de vous, vous coûtera aussi en énergie. Faites ce que vous sentez juste, soyez à l’écoute de cette règle, cette règle immuable du libre arbitre. N’intervenez pas sur quelqu’un qui ne le demande pas.

Alors j’entends certains d’entre vous évoquer : « mais lorsque nous appelons les guides, nous ne pouvons pas savoir si ils ont envie de nous entendre ». Lorsque vous appelez la lumière, vous n’avez pas  prononcé le premier mot dans votre pensée, que nous avons déjà compris le cheminement de votre cœur, et si votre cœur est ouvert nous répondrons. Si votre cœur est fermé nous sommes présents, présents à vos côtés, mais nous sommes en attente de cette ouverture de cœur, nous sommes en attente de ce pas que vous faites vers la lumière. Certains vont employer le mot lâcher prise pour évoquer ce pas, je vais juste dire rayonnez du positif, rayonnez quelque chose de vibratoirement joyeux, de vibratoirement clair. Passez le cap des lamentations et alors nous pourront intervenir, et alors nous pourrons être à vos côtés et vous présenter, pour votre plus grande gloire, la meilleure méthode, le meilleur moyen comme vous aimez tant le prononcer, le meilleur moyen d’avancer en conscience vers votre plus grande lumière, et de ne pas perdre d’énergie.

Les attaques, actuellement, sont assez lourdes et massives, parce que comme vos plans se sont rapprochés, ces entités, ces énergies, ont tendance à croire que c’est plus facile de vous attaquer. C’est faux. C’est plus facile de vous contacter, de contacter vos corps d’énergie parfois, mais encore moins facile qu’auparavant d’atteindre votre corps, sauf si vous lui accordez pouvoir, sauf si vous accordez du pouvoir à cette énergie vraiment d’être en vous, à cette énergie encore une fois qui vous rend triste d’un seul coup, sans raison, qui vous fait vous angoisser sans raison. Ne laissez pas cette énergie gagner à l’intérieur de vous. Appelez Michael, appelez-moi et je serai à vos côtés.

Cette période, là, actuelle, est celle-là où vous devez appliquer votre maîtrise dans la matière, où le verbe revient à la surface. Alors ce verbe qui revient à la surface, qu’est-ce que cela signifie, cela signifie que vous pouvez prononcer vos appels, vous pouvez nous appeler dans la maîtrise, et si vous ne savez pas qui appeler, encore une fois appeler votre Divinité, du nom que vous l’appelez peu importe : Seigneur, Dieu, ou autres… ces mots importent peu tant que votre pensée, votre énergie, est dirigée vers la plus grande lumière qui soit,  vers le plus grand amour qui soit. Alors vous serez préservés, alors vous serez protégés.

La planète aussi en ce moment est en train de lutter, effectivement, contre ces énergies. Elle va peut-être être obligée de grandir pour s’adapter. Vous aussi, il est temps que vous grandissiez en énergie, que vous compreniez votre véritable place, dans le corps mais dans l’énergie aussi. Vos corps subtils commencent à grandir eux aussi, à évoluer différemment, à prendre plus de place, plus d’espace. Alors parfois dans le corps, cela va crier, cela va grincer, cela peut brûler, mais cela fait partie aussi de ce que vous appelez encore l’expansion de conscience, l’expansion des énergies en vous. Certains sont précurseurs, d’autres suivront, mais personne ne peut échapper à sa propre évolution, dans un temps qui est le sien, dans un temps parfait, dans un temple parfait, celui du corps et de l’esprit, de l’esprit lié à la matière.

En votre nom Divin je vous salue.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *