Maître Lugh 13 12 2016 2/2

 

J’ai entendu beaucoup aussi de questions qui concernent les animaux, la nature.
Sachez que vos animaux sont reçus dans d’autres dimensions aussi, dans d’autres espaces. Sachez que, oui évidemment, de l’autre côté vous pourrez les retrouver vos animaux perdus, sans aucun souci. Ils pourront vous rendre visite, et là où vous serez étonnés c’est qu’ils pourront communiquer avec vous, la télépathie ici est chose et acte commun normal, tout-à-fait normal. Les animaux, sur cette planète, sont actuellement en train d’implanter aussi la nouvelle énergie, ils sont en train de recycler des énergies, certaines espèces ont même décidé de disparaître complètement et prématurément de votre espace, même sans votre intervention pour une fois. Ils ont décidé de le faire pour modifier le taux vibratoire, c’est très sensible le taux vibratoire d’une planète, et chaque espèce animale génère une fréquence, une harmonique sur l’onde de la vie de cette planète, de votre planète. Et quand une espèce disparaît, elle modifie le taux vibratoire de la planète, pas toujours en l’amplifiant, pas toujours en la diminuant, cela modifie la vibration de la planète. Si la race humaine quittait la terre, la vibration de la planète changerait. Ca c’est déjà produit. Chaque espèce comme cela génère son propre vibrato. Et alors que des espèces disparaissent, sachez que d’autres espèces apparaissent, d’autres espèces se génèrent pour modifier encore l’aspect vibratoire, mais c’est volontaire de la part des peuples animaux entre eux. Dans leur union qu’ils connaissent, dans cette union que vous ne connaissez pas, vous ne connaissez pas l’union humaine, mais les animaux connaissent leur union à toute la race dont ils font partie, et bien cette ronde universelle de l’amour des animaux pour votre planète est aussi porteuse de ce qui vous arrive, est aussi porteuse de la bénédiction de votre reconnaissance à cette unité. Les animaux ont dit : nous nous reconnaissons Un, nous voulons qu’ils se reconnaissent Un.

Dans votre histoire, le règne minéral, je dirais pour parler gentiment, se moquait un peu de vous, et vous trouve si enfantins et temporaires qu’il ne voyait pas pourquoi accepter de faire évoluer des éléments, qui ne sont que des claquements de doigts, qui les ont détruits parfois.
Le règne des arbres était plus mitigé, dans l’aide et dans la non-aide, car il est beaucoup détruit ce règne actuellement par votre propre règne, et les arbres crient leur souffrance et leur douleur, en sachant le Divin qui est en vous tout de même, et en reconnaissant que vous êtes capables d’autant de bien que de mal.

Le règne animal vous sauve, car lui ne voit en vous que l’amour, quoi que vous lui fassiez, parce qu’il est dans cette mouvance et dans cette vibration si proche de vous qu’il vous comprend, et accepte ce qui est.

Le Grand Loup, le grand Maître des animaux, souhaite la présence de l’homme aux côtés de la Divinité, dans ce temps et dans cet espace. Si vous saviez l’amour… l’amour profond, l’amour Divin, l’amour sincère que les animaux vous portent, je pense que vous n’agiriez plus jamais de la même manière avec eux. Je pense que vous cesseriez de vous nourrir uniquement d’eux.
Le sacrifice animal est compris pour votre nourriture, bien sûr, lorsqu’il est fait en excès vous êtes pardonnés, mais c’est inutile. Les besoins de votre corps, les besoins physiologiques de votre corps ne sont que très très peu orientés vers ce type de comportement alimentaire. J’insiste pour dire que quand vous élevez une race animale, pour vous en nourrir, vous modifiez là aussi l’aspect vibratoire de votre planète en plaçant plus d’animaux que nécessaire à la vibration. La nature est parfaite et sait totalement réguler cela, elle sait le faire aussi avec l’être humain. Alors l’élevage intensif est une hérésie, humaine, une erreur humaine qui provoque, j’allais dire, le sacrifice d’autres animaux dans la vibration pour que cela s’équilibre. Et là aussi il en faut de l’amour pour l’homme pour dire : ok, passons à un autre plan, pour que l’homme continue son évolution. Tout ici est une question encore une fois d’amour et de vibration.

Mais rien n’est interdit.

J’ai perçu des questions qui étaient dans l’extrême, dans l’extrême de tout genre, dans l’extrême de la spiritualité qui demandaient une ascèse perpétuelle et permanente, ce n’est pas demandé ; dans des comportements alimentaires qui seraient meilleurs que les autres, aucun n’est meilleur que les autres, que l’équilibre, et cet équilibre ne se trouve pas que dans les végétaux, mais ne se trouve pas non plus dans des régimes totalement mixtes. L’idée ici, et vous le verrez dans les informations qui vous pénétreront bientôt, car vous êtes dans ce champ informationnel, est de comprendre les besoins du corps, lui il est même capable de vous dire exactement ce que vous devez manger, exactement la quantité, exactement même l’aliment que vous devez manger, si vous êtes plus intuitif, si vous êtes à son écoute.

L’homme se nourrira un jour d’énergie pranique, mais cela est pour des milliers d’années, donc n’espérez pas vivre de lumière tout de suite, seuls quelques être qui en feront l’expérience et qui sont là juste pour vous dire que c’est possible, ceux-là pourront, mais ce n’est pas demandé ainsi, ce n’est pas demandé par la nature, ce n’est pas demandé par la Divinité, et pour utiliser une phrase de mes amis Guides : aucune illusion ne prévaut sur une autre.

Je perçois une question sur l’incompréhension parfois que vous avez de l’attitude des enfants, actuellement, de toute cette génération qui semble connectée et déconnectée en même temps, pour utiliser vos expressions. La vérité c’est qu’ils reçoivent beaucoup d’informations. Une autre vérité que vous apprendrez plus tard, c’est que de manière subliminale et par leurs jeux, ils reçoivent d’autres informations, d’autres comportements qui sont faits pour les contrôler, mais ils ne seront pas dupes très longtemps, vous verrez, parce qu’ils accèdent à d’autres champs d’informations, plus purs, plus brillants et plus lumineux que vous-mêmes. Alors ils semblent agités, ou semblent dépassés, mais c’est leur lumière. Aimez-les, représentez l’amour pour eux. Eduquez-les, ne vous sacrifiez pas c’est inutile. Soyez présents à leurs côtés, ils doivent savoir que vous serez toujours là, mais que vous serez toujours là s’ils acceptent l’amour.

S’ils ne l’acceptent pas, continuez à les aimer, mais n’acceptez pas leur comportement. Ce que je veux dire par là, c’est que vous n’avez pas, encore une fois, vous n’avez pas à aimer le non-amour. Ce que je veux exprimer ici, c’est que l’amour doit être distribué à celui qui le veut, à celle qui le veut. Vos enfants, tous vos enfants, les vôtres et ceux des autres ont besoin d’amour, ont besoin d’attention, ont besoin de tendresse, ont besoin de caresses, mais ils ont besoin de règles. Quand vous semblez débordés comme cela, il est inutile d’appeler les Guides, ils ne viendront pas éduquer vos enfants. Il est utile d’appeler les Guides, j’allais dire, pour vous-mêmes dans ces moments là, car c’est vous qui avez besoin d’aide, pas eux. Ainsi vous trouverez l’aide, ainsi vous trouverez celui ou celle qui va vous aider à ralentir les comportements déviants, car certains de vos enfants sont si englués dans un monde physique, avec des règles qu’ils ne maîtrisent pas encore complètement ou qui leur sont induites par une éducation inutile, qu’ils vous échappent, ils échappent à l’amour.

Mais, comprenez aussi une chose, n’oubliez pas ce que j’ai dit sur les relations toute à l’heure, ils sont là aussi pour vous faire travailler le jugement, pour vous faire travailler ce que vous appelez le bien ou ce que vous appelez le mal. Tout est encore ici une expérience, un travail. Tout est utilisé. L’amour n’est pas l’acceptation absolue de tout, c’est l’acceptation Du Tout, mais pas de tout, et quand je dis Du Tout c’est dans la compréhension que vous êtes le générateur de toute expérience. Mais vous n’êtes pas obligés de vous imposer toutes les expériences, vous pouvez les mettre de côté, les reporter, les effacer, en recréer d’autres, n’oubliez pas que vous êtes créateurs de tout cela. Qu’ai-je fait pour créer une expérience si difficile que puisse être la mort, la maladie ou le comportement effroyable de mon fils ou de ma fille envers moi. Qu’avez-vous renié en vous, qu’avez-vous laissé dans votre passé, qu’avez-vous rejeté, qu’est-ce que vous avez refusé, qu’avez-vous combattu si fortement que vous avez voulu en garder la trace à vie. Mais une fois que vous aurez observé cela, pardonnez-vous, ne rectifiez rien. Juste vous pardonner, juste regarder et vous dire : ok j’ai fait cela, il était ici sans doute inutile de me renier dans ma nature Divine, il s’agissait ici et pour moi de comprendre telle chose ou telle chose… Vous verrez que vos expériences ne sont pas inutiles, parfois elles méritent un peu de recul.

On nous demande souvent dans une expérience proche : pourquoi est-ce que je vis ceci, pourquoi est-ce que je vis cela, mais souvent dans l’immédiat la réponse ne peut être donnée. Il faut souvent une espace de temps, il faut souvent un écart temporel pour que vous compreniez le sens de l’expérience, et l’espace d’une vie est si faible et si généreux à la fois en expériences. Bienvenus dans ce nouvel espace, d’expériences, parce que vous allez toujours vivre les mêmes expériences, ici et maintenant, mais vous avez la possibilité de les observer sous tellement d’angles différents. Vous avez la possibilité de comprendre que c’est vous qui choisissez l’angle de vue.

Les Maîtres d’ascension vont être de plus en plus présents à vos côtés. Michael l’a dit toute à l’heure, ils ne vont pas travailler pour vous mais avec vous. Travailler pour vous, ils l’ont toujours fait si je puis dire, pour reprendre son expression. Travailler avec vous c’est différent. C’est pour que vous compreniez que le chemin doit être fait par le voyageur. Vous êtes la source de toute bénédiction, de toute grâce et de toute disgrâce. Soyez la source de votre abondance, ne la cherchez pas en l’autre ou dans une expérience, cette abondance elle est déjà là, elle est déjà en vous. Connectez-vous à cela qui en vous est l’abondance. Cela peut paraître très faible si l’expérience extérieure est si terrible, mais cela existe, c’est là, le mot existe déjà. Si le mot existe, concentrez-vous sur sa vibration, dans un premier temps, puis connectez-vous à l’intérieur de vous-mêmes sur ce qui représente l’abondance. Réfléchissez au nombre de globules rouge qui circulent dans votre système sanguin. Ils sont très abondants, ils sont nombreux, ils sont vivants, ils sont vibrants, ils exercent l’oxygénation du corps, ils s’occupent de vous, et ça aussi c’est l’abondance, parce que c’est le rôle de l’abondance que de s’occuper de vous et de vous offrir l’oxygène dans votre vie.
Comprenez-en le symbole, c’est déjà là. C’est déjà là. En vous connectant à cela, en prenant conscience de cela, alors vous accéderez à une expérience plus grande, à une expérience plus Divinisée dans la matière, et en comprenant que les modèles et les schémas que vous désirez à l’extérieur, sont déjà à l’intérieur. Encore vous faut-il trouver ce type d’exemples. Mais soyez simples, ne cherchez pas la difficulté absolument, ou la nécessité de méditer pendant des jours pour comprendre cette simplicité. La simplicité on la retrouve dans le corps, mais on la retrouve aussi dans la nature. Qu’est-ce qui dans la nature, que je retrouve devant moi, exprime l’abondance. L’air. A chaque fois que je respire, l’oxygène là aussi me libère et me permet de vivre une vie plus abondante. C’est quoi le manque d’abondance, c’est le manque d’oxygène. Qu’est-ce que cela provoque en vous, l’impossibilité de faire tout ce que vous désirez. Comprenez cette symbolique, comprenez l’énergie de la matière dans la matière, comprenez à quel point le message est engrammé en vous, est programmé en vous, et à quel point vous pouvez, en accédant à ce programme, déclencher le programme extérieur à partir du programme intérieur. Toutes les routines sont en vous, tous les schémas sont en vous, tous les potentiels sont en vous, car l’amour est en vous et circule en vous. Le premier d’entre vous qui dit : oh je ne ressens pas l’amour en moi, se ment à lui-même, car il ressent la vie, et chaque particule de votre corps a besoin de cet amour pour être présente.

Connectez-vous à l’amour, connectez-vous à votre part Divine, entrez en vous. Sortez, observez cette nature qui est la vôtre, et comprenez que la nature humaine n’est que celle du reflet en vous, du reflet de votre conscience, du reflet d’un travail à faire. Comprenez que la communauté est là pour vous offrir la communion de tous les aspects de vous-mêmes.
Chers créateurs, chers frères et sœurs de lumière, c’est cela sans doute les messages que nous avons voulu faire passer ce soir : à quel point vous êtes déjà Divins, à quel point les informations, dont on vous dit que vous pouvez y accéder, sont déjà là, et finalement relativement simples d’accès, mais à quel point il faut aussi vous y connecter en conscience, en confiance, comme le dirait Maître Saint Germain, et comprendre que vous n’êtes pas là en train d’accéder à quelque chose qui est tellement simple que cela n’agit pas, mais à quelque chose qui agit parce que c’est simple.

Ici était ma dernière clef pour ce soir,
Merci de votre écoute,
Merci de votre nature,
Et puis merci tout court, car sans vous, nous aussi, ne serions pas là.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

maitre lugh 13 12 2016 1/2

Maître Lugh 13 12 2016 1/2

Channeling 13 décembre 2016

Bonsoir à tous, je suis Maître Lugh

Je ne me suis encore jamais vraiment exprimé, à travers ce canal et d’autres.
Je me présenterai comme un créateur, un Maître d’ascension, et j’ai vécu dans votre monde à des époques très lointaines. Il me fait drôle d’évoquer le mot « très lointain » car je sais aujourd’hui ce qu’est le temps. Mon rôle sur votre espace, sur votre planète, est de simplifier, simplifier votre compréhension des événements, mais aussi de simplifier le passage des événements, les passages difficiles dans votre vie.

Alors je vais répondre à quelques questions posées.

J’aimerais d’abord parler des partenaires de vie que vous avez choisis, laissez-moi vous dire que chacun d’entre eux, chacune d’entre elles, est votre défi, votre défi à l’amour. Chacun d’entre eux, chacune d’entre elles, est venu vous apporter le message de qui vous êtes, dans l’épreuve parfois, dans la compréhension d’autres fois, dans l’incompréhension encore d’autres fois. Pourquoi ? Pourquoi faire cela, pourquoi avoir généré la dualité dans la dualité ? Dans une question d’équilibre et dans une question de nature Divine vous devez comprendre que la loi d’équilibre, la loi d’équilibre est une loi parfaite d’imbrication. Ce que je veux dire par là c’est que vous ne pouvez connaître tous les aspects de vous-mêmes en une seule fois, à moins de vous plonger comme l’évoquait Michael, en vous, suffisamment profondément d’ailleurs, pour reconnaître le point infime de lumière qui en vérité représente tout ce que vous êtes. La relation elle est toujours faite pour vous exposer à votre propre nature Divine, elle est faite pour vous exposer, vous exploser allais-je dire, à des blessures, vous exposer à la réaction plutôt qu’à l’action, pour que vous compreniez en vérité que c’est inutile, que c’est toujours dans la recherche de : qui a raison, que c’est toujours dans la recherche de : qui me comprend le mieux, que se trouvent souvent et parfois vos propres combats.

Comprenez ce que j’évoque ici par la raison. Lorsqu’un être qui vous aime et dont vous espérez toute compréhension vous dit : tu as tort, vous en souffrez. Vous souffrez d’une certaine incompréhension, sans comprendre qu’ici vous êtes exposés, comme le disait Michael, au jugement, vous êtes exposés au jugement : pourquoi faire ? Encore une fois vous êtes venus vivre l’expérience Divine mes amis, vous êtes venus vivre cette expérience Divine, à chaque fois que vous êtes exposés au jugement, quel est le jugement qui vous apporte la paix ? Et je ris car en vérité la réponse est assez simple : je suis en paix quand je cesse de juger et quand j’accepte que plusieurs vérités peuvent coexister. La science moderne, votre science moderne, car je fus aussi un scientifique de mon temps, votre science moderne accepte qu’une particule puisse être dans un état ou dans un autre état en même temps C’est en quelque sorte une vérité et une autre vérité, mais aucune des deux n’est vraie, tout n’est que probabilité dans votre nouvelle science. Et bien il en est de même pour vous, ce que vous êtes, tout ce que vous faites, tout ce que vous croyez être vrai n’est qu’une probabilité, qu’une sorte de réaction à une équation que vous avez vous-mêmes provoquée de vos croyances.

Comment supporter le voisin difficile, comment supporter le mari, la femme, l’enfant ou la relation difficile de manière générale ? En vous exposant au non jugement, en le laissant à ce qu’il est, à ce qu’elle est, et pour le laisser à ce qu’il est, à ce qu’elle est, il existe deux solutions.

La première c’est l’observation dans l’amour :
Ok je te laisse être qui tu es, je te laisse à ta croyance, cela ne signifie pas que tu aies tort, cela ne signifie pas que j’ai raison, cela signifie que je te laisse à ta croyance.
Voici ce qui pourrait mentalement être prononcé à chaque fois, mais physiquement vous pouvez le faire aussi, pour partie. Pourquoi rester en souffrance ? Souvent beaucoup d’entre vous renoncent à ce voyage, à cette impermanence, au fait qu’une chose ne puisse être constante et permanente. Vous y résistez et plus vous y résistez plus cela devient difficile alors que l’univers et le monde contient aussi une de ces lois, et cette loi est l’impermanence, le fait que les choses bougent sans cesse dans cet univers, elles ne peuvent rester fixes, car le mouvement induit l’énergie dans la Divinité, le mouvement est perpétuel. Le mouvement est réel. L’accroche ne l’est pas.

Libérez-vous, libérez-vous, libérez-vous. Vous libérez : cela signifie ne pas vous emprisonner dans des choix où vous êtes perdants à tous les coups. Se libérer c’est comprendre que ne pas décider c’est décider. Lorsque vous vous imaginez, parce que c’est juste une croyance, obligés de faire un choix, et bien vous faites déjà le choix de vous couper en deux, de vous séparer de votre propre nature Divine qui et capable d’embrasser toutes les expériences.

Ici, ne pas choisir signifie choisir. Ce que je veux vous dire par là, c’est que parfois attendre un moment plus propice, être patient, mais persévérant vous apportera souvent une réponse induite, une réponse Divine, une réponse intuitive à vos questions. C’est votre empressement à vouloir répondre vite aux choses et aux questions qui souvent vous rend et vous rendent moins efficaces, parce que vous ne laissez pas l’influx énergétique, vous ne laissez pas votre propre Divinité faire cette moitié de chemin que nous évoquons de plus en plus avec vous. Vous souhaitez faire tout le chemin en utilisant la boîte à outil mental, qui a été la vôtre jusque là, sans même comprendre qu’il n’y a pas de réponse juste à votre question, mais seulement une réponse, un choix à double facettes.

Alors, certains choix vous mettent en danger, certains choix mêmes, dans vos relations, vous mettent en danger, et plutôt que de vous mettre en danger – se mettre en danger quelque part c’est se mettre consciemment, volontairement, en mouvement – et bien vous préférez une espèce de statu quo souffrant, quelque chose qui vous dit que vous souffrez avec ce que vous connaissez plutôt que d’avoir peur avec quelque chose que vous ne connaissez pas. Vous avez tout de même, mes frères, mes sœurs, un certain goût à la souffrance. C’est une souffrance qui est dû uniquement à l’inconnu, à une méconnaissance, pas à une méconnaissance intellectuelle mais à la méconnaissance du fait que, quand vous vous placez dans le mouvement, vous vous placez dans l’énergie, encore une fois. Observez bien tout ce qui crée l’énergie dans votre monde, observez bien tout ce qui crée votre énergie électrique, tout ce qui crée votre énergie électro dynamique, chimique, tout cela est généré par du mouvement atomique. Rien, aucune énergie n’est générée par une matière totalement inerte. Il y a toujours du mouvement, du frottement, le mouvement même de chacun de vos atomes génère l’énergie, et pour la capter vous êtes obligés de remettre cette énergie encore et encore en mouvement.

C’est pareil à une échelle relative pour ce qui concerne votre corps et vos relations, ne pas être dans le mouvement, être dans l’attente n’est pas ce qui vous est demandé Alors souvent, même dans ce que vous appelez la spiritualité, vous vous dites que la paix va générer la paix, ce qui est vrai si on n’écoute que les mots, mais lorsque vous vous mettez en paix et que cette paix est illusoire et ne dure que quelques instants, elle fera du bien à votre corps, le corps enregistrera le message et vous pourrez accéder à des informations, mais ne vous mentez pas trop longtemps. Faites en sorte que cette paix soit réelle et qu’elle vous apporte quelque chose dans votre réalité, dans l’expérience vécue, parce que s’il s’agit d’un médicament temporaire la paix ne sert à rien, mais s’il s’agit d’un état en vous, quelque chose qui sait qu’il est accompagné s’il fait la moitié du chemin, quelque chose qui sait que tout est déjà là présent, prêt à lui être donné, prêt à lui être servi : la bonne réponse, le bon comportement, le bon objet, le bon partenaire, alors vous agirez en paix en vous disant je fais ma part. Et quand vous considérez avoir fait votre part arrêtez, attendez, attendez qu’un autre mouvement se génère.
Vous avez besoin dans cette période temporelle de deux qualités : la patience et la persévérance. Le fait de garder votre volonté bien pointée vers ce que vous désirez, longtemps, suffisamment longtemps, pour que l’univers comprenne cela, elle est ici cette patience et cette persévérance. Ce que vous voulez obtenir est déjà entendu de l’univers, au moment même où vous le pensez, mais cette apparition nécessite votre constance, votre permanence.

Quand c’est vous-mêmes qui générez le mouvement, êtes-vous vraiment productifs ?
Imaginez quelqu’un sur la mer et dans un fleuve, il a les yeux bandés et il rame, il ne voit pas ce qui va se passer, il ne comprend pas ce qui se passe, il ne connait pas les règles autour de lui et il rame, il a deux rames. Parfois il a l’impression d’aller à contre-sens, parfois il a l’impression d’aller plus vite, mais sait-il s’il va plus vite vers un précipice, ou à contre-sens de ce précipice ? Sait-il si la terre promise est au bout ou si elle est derrière lui ? Souvent en laissant la nature faire, en se calmant, on finit par ses autres sens que la vue j’allais dire, par entendre, par percevoir des sons qui vous guideront dans la bonne direction. Ces sons, dans votre monde réel sont des indices Divins, ce que vous appelez des coïncidences, mais votre vue seule, ne vous permettra pas de les voir, il vous faudra parfois d’autres sens. Intégrer l’énergie en soi est le meilleur moyen d ‘être en résonance avec ces coïncidences.

Ainsi, ce que j’essayais d’évoquer depuis le début, c’est que vos relations humaines, les relations que vous avez avec vos partenaires, sont un challenge à la paix, tout le temps, toujours, pour vous, parce que quand vous serez en paix vous verrez que votre partenaire le sera aussi, et que vous allez à nouveau Diviniser votre relation et ne plus être, dans cette, j’allais dire, épreuve que vous vous êtes imposée à vous-mêmes. Les enfants savent cela. Vous savez je les observe et je les vois parfois utiliser cette expression : « pouce » pour arrêter, stop c’est fini, on arrête un petit peu, le jeu, l’expérience. Faites cela aussi parfois. Allez stop, arrêtons de jouer à l’adulte qui finalement n’est qu’un enfant un peu plus grand. On arrête, on sait que tout cela c’est un jeu, on sait qu’il ne se passe rien, on sait qu’on aime, on sait qu’on est là pour aimer et cela simplifie les choses n’est-ce pas.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner
copie aux conditions suivantes:
-qu’il ne soit pas coupé
-qu’il n’y ait aucune modification de contenu
-que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com/
-conférences: http://sylvaindidelot.com/conferences/

L’image contient peut-être : 1 personne

Canalisation de l’archange Michael le 13 12 2016

Message de Michael le 13 12 2016, merci à Michèle pour la transcription et à Marianne pour le dessin dans l’énergie .

Channeling 13 Décembre 2016

Ames de lumière et d’amour, bonsoir.
Je suis Michael.

Je n’ai jamais été aussi proche de vous, aussi bien physiquement que dans l’énergie.

Mon intervention ce soir, dans les énergies actuelles, était programmée pour expliquer, nourrir l’intellect je dirais, de la connaissance des évènements actuels sur votre planète.
J’aimerais que vous sachiez que le niveau vibratoire de terre, de votre terre, du vaisseau terre, a été élevé et s’est élevé pendant des décennies. Il est maintenant toujours en évolution, mais relativement stable, dans cette espace temps, pour vous permettre un petit peu d’assimiler la nouvelle conscience, la nouvelle conscience et la nouvelle réalité.

Cela a été évoqué il y a peu, mais je voudrais absolument vous dire à quel point je suis émerveillé, chers Maîtres, de vous voir arriver. Je suis en même temps relativement surpris, pouvons-nous être surpris nous les Archanges… mais non, mais relativement surpris, pour utiliser une de vos expressions, que vous continuiez à utiliser les mêmes schémas, les mêmes constructions mentales, qui jusque là, j’allais dire, ne vous ont menés qu’à votre perte, mais ce n’est pas vraiment ce que je voulais dire, ce que je voulais exprimer sont des schémas mentaux qui sont réducteurs, réducteurs de ce que vous êtes, réducteurs de ce que vous faites sur ce monde.

Chers Maîtres, il est temps vraiment sur ce palier temporel qui va durer quelques mois ou quelques années, cela dépendra de tellement de phénomènes, j’aimerais que vous compreniez qu’ici vous êtes arrivés, qu’ici tous ceux qui pensaient et rêvaient à l’ascension sont présents. Vous êtes dans cet instant précis de l’histoire de l’humanité, pour utiliser toujours vos termes, c’est important pour nous de les utiliser, dans cette histoire au moment où l’être Divin se révèle à lui-même, au moment où la Déité se réveille à elle-même. La Divinité c’est quoi, c’est bien sûr se sentir connecté, c’est bien sûr aussi se sentir protégé, car vous l’êtes plus que vous pouvez l’imaginez sur ce plan qui est le vôtre, la planète fait l’objet – nous vous le rappelons – d’un pacte avec beaucoup de peuples, beaucoup de peuples de votre nébuleuse, de votre galaxie, diriez-vous sans doute. En vérité vos frères galactiques observent depuis des années ce moment particulier, ils observent ce moment où l’humanité possèdera un taux vibratoire suffisant pour accéder à de nouvelles informations, pour accéder à de nouveaux comportements, pour accéder à de nouveaux schémas.

Ces schémas Divins sont en réalité assez simples, ils sont basés sur l’amour, ils sont basés sur la compréhension, ils sont basés sur l’échange, ils ne sont sans doute pas basés sur ce que vous appelleriez le capital. En tout cas ici tout sera question d’équilibre, vous le verrez dans les temps qui viennent.

Alors de quoi est protégée cette planète ? Et bien de l’invasion, d’invasion… ne m’en veuillez pas car je suis en train d’endormir mon canal en même temps pour des raisons particulières là-aussi, je parle d’invasion parce que votre terre a fait l’objet de beaucoup de convoitise. Pourquoi ? Parce que vous êtes puissants, vous êtes extrêmement puissants. C’est un petit peu comme si vous étiez des êtres avec des bottes en plomb sur votre planète, vous avez l’habitude de marcher tout à fait naturellement avec ce poids qui pèse sur vous, et vous arrivez maintenant dans un espace où vous pouvez retirer ces bottes de plomb, j’allais dire, et vous apercevoir que vous pouvez courir, que vous pouvez aller beaucoup plus vite, que vous pouvez faire les choses beaucoup plus rapidement qu’auparavant.

Les lois d’équilibre, les lois d’attraction, les lois de manifestation, les lois d’énergie sont plus rapides qu’auparavant, ainsi votre monde est en vogue perpétuelle. C’est-à-dire que vous êtes sans cesse en train de le reconstruire, beaucoup plus rapidement qu’il y a même une petite décennie pour vous.

Votre comportement dans la matière est celui des créateurs Divins que vous êtes. Chaque atome vous doit la vie, chaque particule vous doit la vie, parce que c’est une seule pensée humaine qui crée tout cela, une seule pensée, cette pensée elle dit : I AM, JE SUIS.

Ce verbe créateur, énoncé depuis des éons, vous a permis de créer votre illusion mais d’en créer aussi les limites. Comprenez chers Maîtres, comprenez ceci : retrouver votre pouvoir Divin c’est reprendre la conscience de qui vous êtes vraiment, c’est comprendre que tout ce qui a amené en vous des schémas de peur, des schémas d’angoisse, des schémas de stress, des schémas de perturbation, tous ces schémas toutes ces croyances n’ont été que l’expression de votre propre limitation, n’ont été que votre propre protection aussi, pour vous empêcher d’utiliser vos capacités, je dirais… sans contrôle, mais ce qui a cherché à éviter certains dégâts a finalement provoqué plus de dégâts. Cela vous a réduit, j’allais dire, à l’état humain, cela vous a réduit à la simple expression de cause à effet, sans comprendre que vous étiez le générateur des causes, mais aussi le générateur des effets.

Retrouver conscience en sa vie, retrouver conscience dans l’espace qui est présent, c’est très particulier mes frères, mes sœurs, chers Maîtres, j’emploie ce terme parce que, aujourd’hui, vous pouvez accéder dans le corps à des informations puissantes, très puissantes dans la modification réelle de tout ce qui vous entoure. Le monde que vous désirez ne dépend pas de vos hommes politiques, vous les avez créés aussi, le monde que vous désirez ne dépend pas de l’argent, vous l’avez créé aussi, le monde que vous désirez ne dépend pas de l’autre, vous l’avez créé aussi, le monde que vous désirez dans la matière, l’espace que vous désirez apercevoir, vous le générez par vos pensées, vous le générez par vos pensées en amour.

La pensée d’amour c’est quoi, c’est un accord, c’est dire : oui j’accepte cela. C’est paradoxal parce que parfois vous acceptez tout ce qui vous fait souffrir, mais quelque chose en vous dit : oui, ok, il y a souffrance, c’est là.

Cette part de vous-mêmes accepte cela sans renier l’existence, en comprenant que tout cela n’est qu’une conséquence d’une somme de croyances à laquelle vous avez adhérée.

Aujourd’hui l’époque est fantastique, cette époque formidable qui est, encore une fois, est observée par vos frères et sœurs galactiques, pour mieux ensuite vous rejoindre pour qu’ils deviennent parfois, vous le verrez, vos Guides. Cette période est celle de l’adolescent qui rentre dans un nouvel appartement pour utiliser des expressions, des chemins qui vous parlent, vous devenez adultes dans la maîtrise Divine.

Alors, devenir adulte dans la maitrise Divine, cela ne va pas plaire à tout le monde, cela ne va pas forcément vous plaire à vous-mêmes, parce que qu’est-ce que cela signifie, cela signifie plus d’action et moins de guidance, cela signifie que vous ne serez plus guidés de la même manière. Chaque pas que vous allez faire ne vous sera pas dicté, préparé par autre chose que vous-mêmes. En réalité, nous allons travailler avec vous, mais pas pour vous, avec vous, avec vous. Nous ne ferons pas les pas que vous ne faites pas, mais nous vous aiderons à en faire de plus grands. Nous vous aiderons à en faire de plus resplendissants, pour utiliser un mot d’expression pour nous qui ne voyons que lumière en vous.
Ces pas que nous allons faire avec vous, impliquent en vous une connaissance supérieure, la connaissance de la présence Divine en vous, par la pratique, par l’expérience de ce contact Divin, de plus en plus renouvelé à l’intérieur de vous. Vous ne pouvez devenir ce que je suis en train d’énoncer, devenir est un verbe large car vous l’êtes déjà, mais vous ne pouvez le devenir en conscience, qu’en vous connectant de plus en plus longtemps, de plus en plus intensément à cette présence qui est en paix en vous, à cette présence en vous qui est la joie, qui est l’amour, et qui est la paix. Cette présence-là accepte chacun de vos vœux comme un commandement.

Cette présence- là vous aime, vous a toujours aimés et vous aimera toujours, quoi que vous soyez, quoi que vous fassiez, quoi que vous disiez, quoi que vous entendiez aussi. Etre aimé par cette Divinité, dans ce moment précis de votre histoire, est l’accélérateur de ce monde, mais ne cherchez pas à l’extérieur ce qui se trouve en vous depuis toujours. Prenez le temps d’explorer les espaces en paix en vous, prenez le temps nécessaire, même si c’est quelques minutes de votre temps, prenez ce temps pour vous, prenez ce temps pour votre espace intérieur, prenez ce temps pour retrouver l’énergie Divine, pour la laisser vous traverser, en comprendre, en ressentir les effets par le corps, le corps vous servira de vaisseau là aussi.

Alors le vaisseau du corps vous l’avez connu sous le nom de merkaba, ce vaisseau de lumière et d’amour qui constitue la base même de vos voyages inter dimensionnels se densifie désormais. Vous allez être plus en conscience de vos voyages nocturnes, de plus en plus, pas demain matin mes frères, cela va prendre quelques mois, quelques années ou quelques décennies, selon votre acceptation, selon votre désir personnel, selon votre choix. Si vous pensez ne pas mériter alors vous ne verrez jamais rien.
Cessez d’imaginer que vous ne méritez rien, car en réalité l’abondance est votre cadeau naturel, en vérité l’abondance c’est votre espace naturel, c’est tout ce qui vous représente… tout ce qui vous représente.

Devenir, devenir qui on est déjà, devenir le Dieu en soi implique aussi d’être dans l’acceptation de l’autre. Diminuer le jugement est une des voies qui permet de retrouver la conscience Divine en soi, chers frères de lumière, chers sœurs de lumière, vous passez vos journées à juger, à évaluer. Il ne vous est pas dit de ne pas le faire, il vous est recommandé de ne pas vous attacher au jugement comme étant quelque chose de définitif, quelque chose je dirais de fiable. Le jugement c’est ce qui vous permet, à un moment donné, de mettre un pas à droite, ou un pas à gauche, mais ne soyez jamais sûrs de vos jugements, voilà ce que j’évoque avec vous ici, ne soyez jamais certains de rien, car tout est impermanent sur votre terre, car tout ce qui a été juste à un moment peut devenir injuste, et l’inverse est vrai aussi. Tout trouve sa place, tout est utilisé pour que vous deveniez qui vous êtes. En observant la vie avec un minimum de jugement, mais avec un certain discernement tout de même, de votre propre lumière, de votre propre lumière à vous, alors vous pourrez de plus en plus connecter l’espace de paix, l’espace de conscience en vous, de manière je dirais vivante, vibrante, dans votre corps, par vos expériences et non par une expérience qui ne resterait qu’une expérience mentale.

Quittez le mental. Il est l’outil, il n’est pas ce que vous êtes. L’éveil, l’ascension, le grand changement, la révélation, tous ces mots évoquent le même moment que vous vivez actuellement. Pourquoi attendiez-vous quelque chose de différent ? Pourquoi attendiez-vous que vos frères galactiques vous débarquent de cette planète, pourquoi faire ? Pour vous dédouaner de l’avoir torturée parfois ? L’idée n’est pas là. La planète sait se régénérer, la planète pourrait elle-même se débarrasser de vous, avec amour en plus parce qu’elle sait que tout cela n’est qu’une illusion. Rendez-vous compte, chaque pierre de votre monde matériel sait qu’elle vit une illusion, mais les humains non. Parce que vous avez mis en place la conscience, le jugement, vous vous offrez l’expérience magnifique, une expérience beaucoup plus interactive avec la Divinité, puisque vous appliquez les règles de Dieu sans même les connaître. Vous appliquez les règles de création sans même le faire consciemment. Cela a créé en vous une expérience fantastique, merveilleuse, que vous avez répétée depuis très longtemps, mais maintenant nous voulons ré-informer les corps, nous voulons parce que la Source le veut, ré-informer les corps, ré-informer les consciences, pour observer votre création, pour observer votre propre puissance, une puissance simple, la création d’une main, la création de demain.

Quand on observe la lumière que vous émettez, on ne peut être que joyeux, qu’émerveillés de votre talent créatif. Vous n’avez pas idée à quel point chaque tableau, chaque instant de votre vie est un tableau unique, une œuvre d’art, et bien voilà sans doute, le retour des artistes conscients. Cela va vous permettre de créer un nouveau monde, cela va permettre, vous le verrez, aux peuples de retrouver leur puissance.

Alors bien sûr, comme cette planète n’est que l’éclat de vous-mêmes, elle va elle aussi essayer de récupérer de l’espace, essayer de récupérer sa place juste, essayer de stabiliser ses énergies comme vous, comme vous le faites, comme vous allez encore le faire, pour comprendre l’être d’énergie que vous êtes. Pour comprendre cet être d’énergie il faut s’étendre, prendre plus d’espace en vous, comprendre que vous n’êtes pas limités à ce corps, et en faire l’expérience. La planète va en faire l’expérience, en cette fin d’année notamment, mais c’est important, c’est important parce que cela fait partie du processus pour vous-mêmes. Il sera ici question de l’éclat, de la représentation que vous allez avoir vous-mêmes de votre propre épanouissement. Alors naîtront de nouvelles terres, de la mer, et tout cela restera dans une valeur très symbolique dans un monde d’illusion.
Dans le respect du moment présent, je salue votre propre Divinité, chers Maîtres.

Je vous laisse prendre conscience et connaissance de ce message tranquillement.

Je le laisse flotter en vous et évoquer ce qui doit être évoqué.

Aucun texte alternatif disponible.

Hilarion 9 décembre 2016

Je suis Hilarion,

Votre planète achève sa période de transition. durant ce voyage qui a duré pour vous des milliers d’années. Vous avez été coupé du courant de vie de la Source. Non de la vie elle même mais bien du flux informationnel que pouvait vous procurer la connexion consciente à un ou plusieurs aspects « supérieurs » de vous même. Alors, bien sûr, cela à été utilisé par ces aspects superieurs pour vivre à travers vous l’expérience de la séparation.

Nous l’avons déjà dit, cette expérience est terminée et vous la sentez dans votre Corps comme une impression d’être encore dans le même avion du voyage humain alors que vous rêvez de voir le nouveau pays…paysage vivant où vous avez atterri en conscience avec la planète.

En vérité, ici, c’est à vous de choisir d’aller voir ces nouveaux paysages mais… clairement, cela ne peut être fait en gardant vos limites sécuritaires.

Repensez à mon exemple de personnes âgées encore dans un même avion, en voyage depuis des générations, vous êtes habitué aux limites de l’avion, vous êtes « né » plusieurs fois dans cet avion et vous n’avez même pas idée pour certains qu’il puisse exister autre chose. cela plane en vous comme une vieille légende, une promesse que vos parents n’auraient pas vécu mais, nous y sommes !

L’atterrissage fut « compliqué » par bien des ombres et même par les passagers qui finalement ne souhaitaient même plus autres chose.

Alors vous voici à l’aérogare du ciel, vous voici prêt à aller vibrer un nouveau chemin, à aller rencontrer d’autres parts de vous même mais aussi à connaître de nouvelle lois… de nouvelles règles sur cette « nouvelle terre ».

Soyez courageux car c’est moins confortable parfois que votre voyage. Vous allez devoir être plus franc… plus juste avec vous mème sous peine de devoir faire le même chemin plusieurs fois.

Les explorateurs que vous êtes doivent être courageux et tenaces car, si au début, vous aurez l’impression de ne plus rien comprendre à rien… très vite, après avoir lâché les vieilles habitudes, vous verrez que tout ici est simple et que vous êtes accompagnés d’Êtres invisibles puis visibles qui seront là pour vos premiers pas sur la Terre de Connaissances….

La Source elle même salut votre retour.
Cela ne dépend plus que de chaque_un.
Cela prendra quelques années ou quelques décennies selon votre vitese d’adaptation et d’acceptation.

En Amour, nous sommes à vos côtés.

Soyez les bienvenus, encore une fois, sur la nouvelle Terre

L’image contient peut-être : plante, fleur, plein air et nature

Michael 5 décembre 2016

Bonjour,

Je suis l’archange Michael

Dans cette période de votre existence que vous appelez « fin d’année », j’aimerai porter à votre connaissance que vous êtes au moment où l’humanité va réaliser son unité.

Alors l’unité, ça passe par le renouveau, par le mouvement, par des phases très remuantes parfois. Il s’agit ici de comprendre que chacun est mis à sa juste place au bon moment, au bon endroit.

La résistance aux changements est ici inutile car le plan est plus que parfait pour que chacun réalise sa nature divine de la manière la plus parfaite qui soit pour lui même.

Votre nature divine pousse vos âmes à la compassion et à l’amour. Résister à l’amour, c’est éprouver la peur, la rancœur ou la colère.
Effectivement, ces dernières émotions viennent vous faire croire que le Plan n’est pas parfait et que donc, vous pourriez être imparfait vous aussi dans votre nature divine !

Certes, du point de vue humain, ce qui arrive parfois n’est pas ce que le personnage divisé aurait aimé pour lui même mais comprenez que le bonheur est bien une destination qui s’obtient par le minimum de résistance.

Il ne vous est bien sûr ici pas conseillé de ne plus agir mais bien de prendre conscience que le travail dans le moment présent et dans l’amour reste la clef de votre succès, la clef de votre santé et la clef de votre bonheur personnel.

Personne ne peut atteindre la lumière en restant dans son ombre personnelle. Si tel était le cas, alors, le bonheur ne serait qu’un leurre temporaire ramenant l’homme encore plus rapidement à sa propre image qu’il trouverait alors aussi fausse que son comportement.

Votre existence reste une illusion mais une illusion qui sert alors, chers maîtres, chères âmes de lumière, il est temps de voir la perfection partout car elle est votre nature profonde et véritable.

Voyez la lumière de ce monde, chaque instant est une merveille de création divine, la vôtre. Alors béni soit chacun de vos moments.

Dans l’amour et l’énergie de la Source

L’image contient peut-être : arbre, plante, nuit, plein air, nature et eau