Carnet de laboratoire 2 11 2016

Bonjour,

Je voulais ce jour écrire un article sur la création consciente en ce monde en essayant de compiler un peu les infos que j’ai reçu de sources diverses.

Nous le voyons nous même, la loi de manifestation fonctionne et sur cette Terre, elle obéit à des règles qui commencent à être connues. Ces règles établissent un rapport entre la pensée, les émotions et l’action qui reste le point capital de la formule.
Cependant, un jour j’ai reçu cette phrase « Toute décision prise dans la réalité authentique surpasse tout dans l’illusion d’ici construite dans la pensée ».

Cette information a comme flotté dans mon mental pour finalement comprendre que par nous même, nous pouvons très peu mais que si nous avions accès à un être de cette « réalité authentique » alors tout était possible.

Bien sûr, cet être est notre aspect divin et je passe de ville en ville, de conférence en conférence enseigner comment agir avec lui et en lui tout en continuant d’être mon propre laboratoire pour apprendre encore à le laisser agir à travers nous car, c’est assez clair, nous empêchons notre nature divine d’agir en la limitant à nos croyances.

Alors, tout bon créateur conscient devrait sans doute passer par ce chemin de « déconstruction des possibles », cesser de se limiter aux règles de la forme et comprendre qu’elles sont bien plus malléables qu’il n’y parait.

Nous sommes arrivé à l’époque où tout cela devient possible, reprendre contact avec LA nature, avec SA nature véritable aussi est le meilleur tremplin qui soit pour accéder à son plein pouvoir divin dans la paix, la joie et la compassion.

Le « monde » que nous nous sommes créé semble nous freiner, ne pas nous laisser du temps mais, en vérité, si nous faisons un seul pas par jour vers notre divinité, alors nous attirerons inévitablement la divinité à notre conscience. En la percevant, en s’apercevant de sa présence, la foi, la croyance deviendra un « savoir ». Dès lors, tout devient possible à nouveau.

On avance chaque jour, la terre se transforme pour recevoir encore des énergies que la nature nous rendra dans la forme. Alors, le sol va trembler en cette fin d’année, peut être, mais c’est pour marquer l’avènement de QUI NOUS SOMMES VRAIMENT. Nous marquons les derniers frissons avant la fin de notre « maladie de croyance », notre libération est proche, en vérité, elle est déjà là.

Namasté

à nous de penser dans l’invisible ou l’ UN visible…

L’image contient peut-être : 1 personne , texte
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *