Voici le long texte de retranscription de la canalisation de Michael du 10 mai 2016

Channeling du 10 mai 2016

Michael

Chers Maîtres de lumière, bonjour.

Je suis venu aujourd’hui, je suis Michael, pour vous exprimer ce qu’est l’ombre, ou les plans de l’ombre dans un couple. J’ai déjà exprimé, j’ai déjà expliqué, à quel point la majorité des ombres sont votre propre création, sont un égrégore que vous avez créé autour de vous-mêmes. Même si les plans, que vous continuez à appeler inférieurs, poursuivent leur travail d’évolution forcée, et je m’attelle à les séparer de votre plan pour que votre conscience soit pure, que vos informations soient justes, les leurs le sont aussi, parfois, mais surtout que les informations que vous recevez ne vous desservent pas, ne desservent pas la conscience, ne desservent pas le plan de retour à l’innocence qui est autour de vous, même si ce plan est en construction semble-t-il permanente.

Vous avez inventé beaucoup de jeux d’ombre dans vos comportements.
J’interviens aujourd’hui pour vous parler de jeux d’ombre : l’orgueil. C’est cette phase, cette émotion, cette particularité humaine qui vous invite à rester plantés sur vos positions, qui vous invite à croire que vous êtes supérieurs à un autre de vos frères, à une autre de vos sœurs, qui vous invite à croire que vous possédez la vérité, vous, et pas lui ou pas elle.
Cet orgueil-là est une porte d’entrée d’autres forces. C’est une porte d’entrée pour des énergies qui vont continuer à vous renforcer dans vos croyances. C’est une porte d’entrée pour des énergies qui vont continuer à vous faire croire que vous êtes ce que vous n’êtes pas, parce qu’elles vont vous épuiser ces forces-là. Elles vont pénétrer en vous, elles vont vous informer, elles vont vous laisser croire que vous avez raison, elles vont vous montrer des choses que vous allez interpréter comme ayant raison, mais vous vous serez trompés, vous aurez été trompés par vous-mêmes, par votre propre force d’ombre, par les propres plans, parce que vous serez restés dans le mental, parce que vous serez restés dans une expérience de tête, et non dans une expérience de forme dans une expérience vraie, véritable, celle de la confrontation de votre réalité.
Lâchez prise sur le fait d’avoir raison ou tort, d’ailleurs. Lâcher prise sur le fait d’être du bon ou du mauvais côté. Laissez-nous cela, laissez-nous ces idées. Comprenez à quel point vous perdez du temps dans la conscience, vous perdez du temps sur votre propre évolution, à laisser entrer en vous une vérité plus grande, plus forte, celle que tout est possible, celle qu’il n’est pas d’expérience qui soit juste, et d’autres expériences qui soient injustes, et que c’est bien votre rapport à l’expérience qui détermine sa justesse et la justice, que c’est bien une énergie que vous mettez avec cette expérience qui est juste ou non.
Si vous agissez avec colère, vous continuerez à renforcer un égrégore de séparation. Si vous avancez dans le sens du guerrier de lumière, celle d’établir une justice, non celle de l’égo, mais une justice Divine, c’est-à-dire celle qui dit : je te reconnais comme souffrant, je t’aime, et voici ma parole, voici mon exercice envers toi. Ces mots-là ne plaident pas. Ces mots-là seront votre vérité. Ils ne nécessiteront pas de réponse, ils seront l’alignement de votre pensée et de vos actes. Quand vous agissez envers vos frères, envers vos sœurs, dans le sens d’une attaque, vous ne recevrez qu’une autre attaque en réponse, c’est la loi d’équilibre qui veut ça. Quand vous agirez envers vos frères dans le ressenti, dans ce que vous avez ressenti, dans ce qui est autour de vous, pour peu que vous y mettiez une réserve : voici ce que je ressens, voici ce qu’il me semble déduire de tout cela… alors votre relation de couple sera harmonieuse, alors votre relation entre frères entre sœurs sera harmonieuse.
Nous comprenons, particulièrement dans les énergies que vous traversez actuellement, vos perturbations diverses, multiples, elles ne vont pas cesser instantanément. Nous comprenons même que pour certaines d’entre-elles vous n’aurez pas le choix que de les traverser, sachez-le. Mais nous savons que, implanter la maîtrise en soi, utiliser ces propres enseignements Divins, utiliser cette connaissance qui vous traverse, cela implique plus de silence que de mots.
Cela implique plus de conscience que d’inconscience, c’est-à-dire que, d’agir sans comprendre les conséquences exactes de ce qui est dit ou de ce qui est fait.
Alors, oui, j’inviterai l’homme souvent à ne pas exercer sa parole comme un acte de défense, parce qu’il n’y a rien à défendre. Rien à défendre qu’une identité,qu’une forme, qu’un corps. J’inviterai l’homme à une parole impeccable, j’inviterai l’homme à une parole qui soit sa propre vérité mais énoncée comme étant sa propre vérité : Voici ma vérité, voici ma conscience, voici ce qui me traverse… voilà qui je suis, voilà ce que j’évoque.

L’humanité a besoin de gens qui s’éveillent à exprimer leurs émotions sans émotion, qui les invitent à considérer ce jeu d’émotion dans le sens d’éléments qui sont à interpréter, interprétables mais qui ne sont pas ce que vous êtes. Ne vous laissez pas envahir par des émotions fortes, par des émotions négatives, par des émotions qui vous contraignent à l’intérieur de vous-mêmes. Laissez-vous envahir par des émotions qui vous détendent, qui vous font vous élargir, même si cette émotion est colère, peu importe ! Si vous sentez que cela libère votre énergie, libérez-le ! Mais ne restez jamais dans cet état. Ne persévérez pas quelques jours dans cet état, cela ne doit être que des états ponctuels, que des moments qui vont laisser place à l’impermanence, qui vont laisser place à la force de vie, au changement. Aucune idée n’est immuable, aucune vérité n’est acceptable comme vérité absolue, mais seulement comme une vérité relative au monde, à la conscience, à l’esprit, ou au moment où vous énoncez cette vérité, ou au moment où elle est vécue.

J’aimerais être celui qui évoque la relation animale, la relation à vos animaux. Je sais à quel point vous différenciez la notion d’animal domestique, de la notion alimentaire de certains animaux.
J’aimerais évoquer à quel point chacun des animaux de ce plan, mérite votre respect quelque soit son destin. Qu’il soit destiné à votre alimentation ou qu’il soit destiné à être votre compagnon, je vous invite au plus grand respect, et à la mesure des actes sacrificiels que ce règne a accepté envers vous. Je vous invite vraiment à honorer ce peuple, à honorer ce règne animal, à honorer aussi le règne végétal, qui lui aussi a fait ce même sacrifice envers l’être, envers le règne humain.
Le règne minéral nécessite votre attention aussi, parce qu’il sera pour vous un grand enseignant.
Mais aujourd’hui vraiment, dans l’aspect animal, celui que j’évoque, je voudrais vraiment vous dire à quel point ce règne sait ce qu’il se passe. Ce règne sait qu’il donne souvent sa vie pour vous. Offririez-vous votre vie à quelqu’un d’autre ? Pour qu’il survive ? Vous pensez que ces animaux le font en inconscience, vous vous trompez. Nous les informons, ils sont informés de leur destin. Deviennent-ils fous parce qu’ils savent qu’ils vont mourir ? Cela peut arriver mais, dans la majorité des cas, ce n’est pas le cas. Ils vivent le moment présent, ils acceptent cela, ils acceptent cette idée car ils connaissent plus de la temporalité que vous, et c’est ce qui fait que ces êtres ont l’air de vivre totalement et complètement dans le moment présent. Ils ne dessinent pas d’équation de ce que peut être le futur, mais vraiment incluent dans leur énergie le maximum de puissance naturelle pour pouvoir emporter avec eux, au-delà de leur corps, cette puissance et cette énergie naturelle, qui les traverse.
Alors n’abusez pas en quantité, de ce règne sacrificiel, animal et végétal.
Sachez apporter de la lumière, sachez bénir votre propre alimentation, parce que c’est aussi une relation à vous-mêmes. Vous êtes, dans le corps, une partie de ce qui est absorbé par ce corps, par cette conscience que vous jugez.

J’ai laissé sur terre beaucoup d’indices de ma présence. J’en laisse passer, ici et maintenant, auprès de vous, auprès de chacun de vous. J’en laisse passer, ici et maintenant, pour que vous compreniez à quel point je suis présent à vos côtés.

Je poursuis mon discours en vous parlant de votre relation à vos animaux domestiques, domestiqués ou domesticables. Agissez, là aussi, en conscience. Veillez à leur propre bien, même si vous n’êtes pas leur propre bien, veillez à ce qu’ils soient respectés aussi, veillez à ce qu’ils soient menés à bon port en tout cas.
Mais ne maltraitez pas le monde animal, ne maltraitez pas vos animaux domestiques, parce que vous déchargez là, une énergie qui est une énergie vitale pour vous.
Je vais être très clair, chers Maîtres, vous perdez des années de vie en faisant cela, des années de vie en faisant cela. C’est votre échange, c’est votre choix et nous n’avons pas de jugement, mais souvenez-vous de ceci : l’amour doit répondre à l’amour. L’amour doit répondre à l’amour.
Le règne animal, auprès de vous, a une fonction de purification, a une fonction d’échange de l’énergie.
Alors je sais que vous pensez à vos chats, à vos chiens, à Dieu seul sait quel animal, mais voyez ici je parle aussi des fourmis, je parle des insectes. Je ne suis pas en train de vous dire de ne tuer aucun insecte, aucune fourmi, puisque rien qu’en marchant vous faites déjà cela, non je suis en train de vous dire de respecter ces règnes .
C’est important dans ces moments de transition que nous effectuons actuellement, dans ces moments vibratoires où nous implantons l’énergie cristal sur cette planète, c’est important que tous les règnes soient centrés sur l’envie d’évolution, sur la poursuite de cette évolution. Si le règne animal décidait demain, dans notre plan, de cesser son évolution, de disparaître de cette planète, si trop d’espèces donc pour vous, vu de votre côté, disparaissaient, le déséquilibre serait tel que vous seriez condamnés encore à des milliers d’incarnations sur votre plan avant de nous rejoindre à nouveau.
Quand je dis condamnés, vous ne seriez pas jugés, c’est vous-mêmes, c’est vous-mêmes en tant que règne, en tant qu’énergie commune, terrienne, unitaire. Vous vivriez alors un événement aussi important que celui qu’a pu être la cassure de la grille magnétique, celle qui vous a séparés pendant des milliers d’années, celle que Kryeon a refait pour vous apporter la lumière, pour vous apporter la connaissance de votre liaison entre les êtres, de votre communication entre les êtres, entre les plans.

Alors j’entends souvent des prières de beaucoup d’entre-vous aller vers la terre, aller vers son évolution, aller vers l’évolution du règne humain. Je vous invite à adjoindre les animaux, les plantes, les minéraux à vos prières. Je vous invite, puisque VOUS êtes les Dieux créateurs de ce plan Divin, de multiplications des énergies, d’accroissement des énergies, je vous invite vraiment à prier pour ces règnes aussi, parce qu’une seule pensée d’être humain est aussi puissante que des dizaines de pensées animales envers tous les règnes. Parce que l’animal, encore une fois, est un règne sacrificiel souvent.
Ces animaux, ce règne, par le Grand Cerf, par le Grand Chien qui les représente – parce qu’il est plusieurs êtres Divins ici qui représentent ce règne animal : les loups, les chiens, les aigles, les ours, ils ont des représentants ce règne – ils vous aiment profondément, et si vous n’avez pas plongé aujourd’hui dans le chaos, n’oubliez jamais que c’est grâce à eux, que c’est grâce à EUX, j’insiste.

Le règne végétal a failli vous quitter. Le règne minéral n’avait pas d’hésitation à vous quitter, mais c’est dû à sa durée de vie. Les autres règnes sont en amour, sont en conscience reliés à vous, plus que vous à eux. Vous êtes aimés des règnes de votre plan.

Alors je voudrais terminer ce soir cette assemblée, ce moment où nous avons parlé des relations, pour donc vous rappeler que, dans votre relation de couple, c’est l’expression des énergies qui vous traversent sans jugement qui est la clef. L’expression des énergies qui vous traversent sans jugement, qui est la clef. Il en est de même pour les relations entre frères et sœurs. Pour ce qui est de vos enfants, Lady Nada l’a exprimé. Merci de leur accorder cet espace de création, cet espace vibratoire, cet espace d’évolution car ils sont aussi les Maîtres en devenir de ce plan, les Maîtres en action de ce plan, les Maîtres en idée de ce plan. Ils vont guérir la planète que vous croyez malade. Parce que vous leur aurez laissé cet espace cela se fera très vite, maintenant.
Et puis soyez conscients des autres règnes, dans l’unité.

Je suis Michael, je vous défendrai des plans d’ombre aussi que vous traversez, comme nous l’avons évoqué toute à l’heure, je vous défendrai de vos propres excès, pour peu que vous pensiez à m’appeler. Si vous vous sentez agressés ou si vous vous sentez agressifs, appelez-moi.

Laissez Saint Germain transmuter la relation de la flamme violette, et laissez-moi porter sur vous le manteau bleu de la conscience aussi, de la conscience que ce qui est en vous se réveille, quand vous agissez de telle manière. Vous n’êtes pas jugés encore une fois, de notre plan. Nous savons que vous êtes des élèves apprenant, nous savons et je sais aussi que vous êtes des Maîtres déjà arrivés à destination. Je sais, c’est paradoxal, c’est compliqué pour vous, c’est difficile. Mais parce que je suis Michael, je peux vous dire que toutes les Puissances Divines sont à vos côtés, et que nous ne cesserons de vous remercier toujours de cela.

Acceptez la joie en vous, c’est votre état naturel, laissez-la vous diffuser. Un sourire n’est jamais négatif, il est ce que vous êtes. Il est ce que vous êtes, naturellement. La joie, elle est ce que vous êtes naturellement. Laissez exploser cette joie, laissez exploser cette fraternité entre vous.

Nous vous aimons profondément, je vous aime profondément, et je vous souhaite de trouver une paix forte, puissante, en vous, afin que tous les aspects relationnels qui vous appartiennent soient éclairés de la conscience Divine que vous êtes déjà.

Merci à vous,
maintenant.

Photo de Sylvain Didelot.
Commentaires

One thought on “Michael 10 Mai 2016

  1. MERCI..Merci pour ce bel éclairage et surtout pour cet appel au respect du règne animal et végétal; COMBIEN sont morts dans cet incendie au Canada; COMBIEN meurent dans chaque incendie..Pensons-y surtout en été..Merci, Amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *