Rester stable dans votre pensée.

Je suis Sylah,

J’aimerais en ce jour vous bénir du travail et des oeuvres que vous avez déjà accomplis sur ce plan. Des oeuvres visibles et invisibles pour vous.

Vous venez de traverser une période qui ne fut pas simple et certaines épreuves ont pris de l’intensité dans le coeur, dans le corps et dans les relations humaines.

Hé bien, ceci est du au fait que nous procédons à des ajustements de consciences. Nous vous l’avons dit il y a peu mais nous avons besoin de consciences spirituelles en action de votre plan pour ancrer l’énergie divine dans la matière même de votre existence.

Certes, vous vivez dans un plan illusoire mais, en architectes de ce plan, vous êtes justement les seuls à pouvoir le modifier en confiance et en conscience. Voilà des années que je laisse ces mots conscience/confiance apparaître en même temps. Ceci n’est pas le fruit du hasard mais bien d’une éducation que j’ai mise en oeuvre.

C’est bien beau de vous tourner vers nous pour demander notre aide et nous vous l’offrons volontiers et TOUJOURS mais, souvent votre conscience s’oppose à votre confiance en nous.
Vous ne croyez pas réellement en nous car nous sommes encore des “idées” ou des “concepts” pour vous.

Quand Maître Jésus disait “il en sera fait selon votre foi”, c’est bien ici de l’oeuvre des êtres de lumière dont il s’agit.

Je vous ai exhorté à “savoir” plutôt que croire car la croyance implique encore le doute. Si vous nous appelez en pensant “ça peut pas faire de mal”, “qui sait ?”, ou “essayons”, c’est le doute que vous mettez en avant et non notre action. Votre pensée menant au doute, elle ne peut conduire qu’à voir ce doute.

Alors, beaucoup sont déçus de ne pas voir leurs prières être exaucées et ils savent se retourner vers nous et blâmer notre comportement théorique. La vérité est qu’il vous a été donné ce que vous avez demandé : “le doute”.

Rester stable dans votre pensée c’est SAVOIR que quand vous nous appelez, nous agissons, nous sommes là , bien présents à vos cotés. “Appelez nous dans la foi ou ne nous appelez pas” diraient certains extrêmes dont je ne fais pas partie car je connais le coeur de l’homme.

Pour ma part, je vous dirais ceci, invitez nous dans votre vie, appelez nous pour “rien”, simplement pour notre présence à vos cotés car, petit à petit, vous VERREZ ce en quoi vous Croyez seulement. Vous nous laisserez vous montrer l’invisible dans le visible, non pour une mission “impossible” mais pour le simple possible de notre présence.

Restez stable dans vos pensées car elles sont aussi mises à l’épreuve. La foi est toujours mise à l’épreuve car un être dans la foi devient un guerrier de lumière et nous ne mènerons pas au combat de lumière (qui n’est pas une guerre mais l’ajout de la lumière à la lumière ) des être trop fragiles car ici la force d’âme est requise.

Ainsi comprenez, ressentez que nous sommes là. Appelez nous quand cela va bien et pas seulement quand vous penserez à tord qu’il est trop tard. Nous vous aimons et nous pouvons être très nombreux à vos cotés. Vous avez droit tous à tous les anges de la création.

Soyez bénis.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
– qu’il ne soit pas coupé
– qu’il n’y ait aucune modification de contenu
– que vous fassiez référence à mon site http://sylvaindidelot.com

Photo de Sylvain Didelot.
Commentaires

2 thoughts on “Sylah, le 15 février 2016

  1. merci beaucoup SYLAH-SYLVAIN , cela nous aide grandement a nous diriger , a acquerir justement , la connaissance , l assurance et la confiance en soi car l AMOUR est deja la . affectueusement a Toutes et Tous .

  2. merci Sylah et Sylvain
    Tous ces messages me font du bien et me permettent d’y croire plus profondément a chaque fois même si le “doute “se profile encore à l’horizon !!
    merci pour cet échange d’amour à tous et à toutes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.