Sylah 27 02 2015

Je Suis Sylah,
Dans mon précédent message, je vous ais exprimé que vous aviez aujourd’hui toutes les clefs pour avancer dans votre maitrise consciente de la matière et même des “circonstances”.
En vérité, vous savez que vos pensées ont plus d’impact que ce que vous pouvez en accepter et c’est bien là le soucis dans la création consciente : la “responsabilité”.

Car, lorsque vous savez et prenez conscience que vos pensées, chacune de vos pensées agit sur vous et l’univers qui vous entoure alors, vous ne pouvez plus jouer le rôle de victimes car, vous êtes co-créateur, souvent d’une part minime mais existante, des circonstances qui vous écrasent.
“Mon Dieu, quant je m’entends penser et juger en permanence, je n’ose imaginer les conséquences de mes pensées”, voilà ce que livre la nature humaine à la divinité quant elle accède à la conscience de sa puissance propre.
Dire que vous allez devenir des maitres vous va bien mais dire que vous l’êtes, souvent, vous place à la fois dans la pensées d’indignité mais aussi vous mets une pression que vous ne souhaitez pas prendre.
Simplement, en ne prenant pas vos responsabilités pleines de ce qui vous “arrive” dans l’illusion, alors, vous laissez les “autres” maitres créer vos propres circonstances de vie.
Plus vous vous connaitrez, plus vous vous contrôlerez dans les errements de l’ego et plus votre nature divine véritable s’exprimera.
Votre sentiment d’indignité et de peur vient du fait que vous pensez que vous allez dès lors tout faire seul et qu’il vous faudra contrôler seul chacune de vos pensées mais, il n’en est rien.
En vérité, faites le pas de la conscience de vos pensées, observez les, commencer le travail et , très vite , l’univers joindra à vous des guides et des aides divines pour vous aider dans votre retour à l’innocence divine qui est la vôtre.
Rien ne sera jugé, tout est déjà pardonné, alors, maitre de lumières et d’amour, avance sans crainte vers la destiné qui est la tienne.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.